Mercredi 22 Septembre 2010

Je me demande comment l’idée ne m’est pas venue plus tôt. Soudain cela m’est apparu claire comme de l’eau de roche. Je crois que le fait d’avoir trouvé à la bibliothèque municipale le journal de Joyce  Carol Oates, y est pour quelque chose. Après les idées sont arrivées toutes seules, d’elles-mêmes comme une évidence. Mais bien sûr !! il faut écrire tout cela, rendre compte de l’envers du décor de la vie d’une Blogueuse-lectrice.

Ce journal, qui commence aujourd’hui, rendra donc compte de tout ce qui se passe en dehors de l’écran mais toujours et essentiellement en rapport avec mes lectures et mon blog de lecture. J’ai envie de raconter comment ces deux éléments sont devenus, petit à petit des éléments essentiels de ma vie, de montrer ce qu’il se passe entre blogueurs-lecteurs, de dire comment ma vie tourne finalement toujours, directement ou indirectement autour des livres. Bref, ce journal sera, du moins je l’espère, le journal d’une blogueuse-lectrice.

Prenons la journée qui vient de s’écouler doucement.

Ce matin j’ai continué ma lecture « Le dernier amour de George Sand » d’Evelyne Bloch-Dano. Cette lecture est une façon de renouer avec Sand. Après avoir tant lu ses romans, je me suis éloignée d’elle, sans doute à cause d’une certaine saturation, je dois dire. La biographie de Bloch-Dano me donne donc l’occasion de replonger dans l’atmosphère sandienne. A mes côtés, mon carnet de lecture, dans lequel je gribouille des remarques, je note des citations, tout cela pour préparer mon futur article. Je veux faire un billet bien construit, le fait que je sois plus ou moins reconnue sur les blogs comme une « spécialiste » de Sand fait que je ne veux pas décevoir. C’est plus fort que moi, cette sensation de n’être pas légitime. Les pages se tournent, il m’en reste une cinquantaine, mais l’ordi m’appelle. Il me faut voir si j’ai eu de nouveaux commentaires depuis hier soir.

Encore en pyjama, je m’installe devant mon écran. Le résultat est assez maigre. A peine un commentaire de plus. C’est toujours un peu triste de constater le manque de commentaire. Comme toujours quand j’allume mon ordinateur, j’ouvre plusieurs fenêtres : la page de mon blog, mon tutoriel de blog, mes pages de mails et mon google reader… ce matin, ce dernier m’annonce 110 nouveaux articles non lus… le voilà qui déconne encore… je fais le tour ! et tombe sur le billet de ma swapeuse pour le Swap de la rentrée. Elle a pris des photos du colis que je lui ai envoyé et visiblement mes cadeaux lui ont plu. Je suis rassurée.

Keisha a répondu à mon commentaire sur son billet concernant la bio de Bloch-Dano, elle me conseille d’écrire à l’auteur. Ce n’est pas bête. J’hésite pourtant, ce n’est pas évident de contacter un auteur, du moins pour moi. Je les vois toujours auréolés d’un certain prestige qui me les met à distance. Pourtant je me lance. Mon mail se veut sympathique, le but n’est pas de descendre l’auteur mais de la questionner sur le peu de lien fait avec les romans de Sand… les yeux à moitié fermés, je clique sur « envoyer »… voilà c’est parti, on verra bien !

La blogo est calme ce matin. J’attends désespérément le facteur, toujours en attente de livres commandés ou que des éditeurs doivent m’envoyer. Finalement je jette l’éponge et emmène les enfants à la bibliothèque municipale. Cette bibliothèque a l’avantage de se trouver à côté de l’école d’Antoine. Je prends des précautions parce que je suis incapable de rendre des livres à temps, la proximité de l’école me permettrait de m’y rendre avant d’aller chercher Antoine à l’école. Je suis heureusement surprise. Dans la salle jeunesse, les loulous sont sages et se trouvent des livres. J’erre dans les allées des romans jeunesse, je parviens à tomber, un peu par hasard sur « L’étrange vie de Nobody Owens ». Chargée de 5 livres, nous passons dans la salle adulte, les enfants s’assoient gentillement et lisent leurs livres. Je suis bluffée par leur calme. Plusieurs romans de la rentrée littéraire sont déjà proposés au prêt : un miracle ! Soudain l’idée de trouver le journal de Oates me traverse l’esprit, par chance je le déniche après avoir demandé à la charmante dame de la bibliothèque qui ne sait pas écrire Oates, mais bon passons. J’empoche au passage un roman de Marcus Malte : « Garden of love » ! Nous repartons, moi les bras chargés par les livres… aurai-je seulement le temps de les lire ces livres !!!

Pendant que j’avale un mac do me vient l’idée de ce journal. Je gribouille quelques notes sur un carnet qui traîne dans mon sac.

De retour à la maison, je découvre un paquet mystérieusement arrivé dans ma boîte aux lettres non conforme!! c’est un colis envoyé par Syl. Mon billet sur le roman d’Isabelle Monnin a été décisif sur plusieurs points. Syl. est apparue tout à coup, et entre elle et moi un lien s’est tissé. Son colis renferme des surprises précieuses recueillies à Nohant et notamment un bouquet de branches de buis ramassées dans le jardin de Sand. Une fois de plus je suis époustouflée par les échanges qui peuvent avoir lieu grâce aux blogs. Tout à coup deux personnes entrent en contact, nos intérêts sont les mêmes, et on sent une proximité entre nous alors que nous ne nous connaissons pas au sens propre du terme.

Je rebranche l’ordi. Les commentaires sont un peu plus nombreux. Et comme ces derniers jours, je ne peux m’empêcher de noter que la fréquentation de mon blog augmente…. je tourne à plus de 400 visites par jour… que se passe-t-il???

Sur Facebook, les conversations sont au point mort. En général le mercredi et le week-end c’est plus calme. Et puis soudain je constate que Bloch-Dano m’a répondu… un mail sympathique, elle se défend, je ne suis pas totalement convaincue mais je me dis que ce mail me permettra d’étoffer mon billet sur la bio de Sand !

J’écris un billet sur mon colis, après avoir fait une photo numérique de mes présents. Comme nous sommes mercredi, je rédige l’épisode 6 de mon Harlequinade, et me rends sur Facebook pour rendre compte de la publication de mon billet… petit à petit les commentaires arrivent. C’est toujours excitant ces commentaires qui arrivent… les stat montent aussi, bientôt je dépasse les 450 visites…

***

Cette journée fut riche en évènements. Cette première page de mon journal est écrite à présent. La machine est lancée, il y aura sans doute des ajustements à faire, un style à trouver. Mais… je m’y tiendrai…

8 réflexions au sujet de « Mercredi 22 Septembre 2010 »

  1. Apparemment j’inaugure les commentaires de ce blog tout beau, immaculé et neuf!

    Longue vie à ce blog d’une lectrice passionnée qui nous fait tant plaisir avec ses billets, ses récits, ses découvertes, ses coups de coeur et de « gueule » et maintenant l’envers du décor tout aussi riche que les billets officiels!

  2. Une découverte bien intéressante! j’ai tout lu je pense! (en désordre chronologique). Finalement j’aimerais ou pourrais en faire autant , une sorte de journal, pour garder trace, mais, euh, public? Et puis ça prend du temps.
    Bon courage donc, j’aime bien que tout cela tourne autour de ton blog, de tes lectures, etc…

  3. J’adore la vision que tu nous donnes de comment on lit, pourquoi, ce que ça nous inspire, et comment on en arrive à écrire un billet. C’est à la fois tellement ça pour tout le monde mais en même temps juste toi pour tes impressions et tes sentiments qui te sont bien sur personnels…

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s