Mardi 11 Janvier 2011 : Dans le RER avec Jasper Fforde !

20h33

Alors que cette journée de mardi m’angoissait terriblement, elle s’est finalement avérée agréable !

Appelée pour des oraux de Bac blanc dans le 95, j’avais, au départ, envisagé de m’y rendre en voiture… et puis, les embouteillages, l’itinéraire très incertain, j’ai finalement opté pour les transports en commun ! et comme j’ai bien fait !

Partie de chez moi un peu avant 7h du matin, mon périple a commencé par le RER, puis le métro pour finir par un train de banlieue. Outre le fait que j’ai découvert ce que vivent de multiples personnes tous les jours (et je me dis quelle chance!!! oui je sais je passe la fatigue, les grèves etc.), ce périple fut une merveille ! Dans mon sac Délivrez-moi de Jasper Ffrode… Au total une heure de trajet, et… une heure de lecture , et cela, aller et retour!

Je me suis plongée dans ma lecture, sans me laisser distraire par le va et vient des gens dans les différents wagons que j’ai hantés! oui, hantés, car tout en étant physiquement là, mon esprit était bien ailleurs, dans l’univers loufoque de Fforde. A chaque changement de moyen de transport, je reprenais une certaine consistance humaine, mes jambes et mon cerveau semblaient fonctionner mais pourtant  j’étais toujours en compagnie de Thursday Next. Alors oui, mes yeux repéraient les directions, les numéros des quais, je parvenais même à parler, mais, le livre serré dans ma main gauche, j’étais comme sur un petit nuage ! De nouveau installée, de nouveau, je me replongeais dans mon livre et immédiatement la magie opérait ! Même debout, même prise en sandwich dans la foule des voyageurs, je lisais ! Alors oui, je dois l’avouer, j’envie tous ces gens qui doivent se taper deux heures de trajet aller et retour pour aller travailler par jour, parce que deux heures de lecture leur sont offertes.

31 réflexions au sujet de « Mardi 11 Janvier 2011 : Dans le RER avec Jasper Fforde ! »

    • Quand je peux je préfère les transports en commun à la voiture, en Région Parisienne les embouteillages c’est l’enfer !

  1. Avant j’appréciais les transports en commun justement parce que ça me permettait d’avoir du temps pour lire. Mais c’est une telle galère avec les retards à répétition, les pannes, les incidents voyageurs… le tout le plus souvent debout compressés comme des sardines, que j’ai finalement opté pour la voiture. Et je ne le regrette pas car c’est beaucoup moins stressant!

    • Je comprends très bien que prendre tous les jours les transports en commun soit une plaie ! par chance je ne les prend pas souvent et je pars d’une station RER où il y a toujours des places assises, donc c’est sans doute des conditions optimales !

    • C’est marrant d’observer les gens dans le RER ou le métro, certains lisent, d’autres trifouillent leur portable, d’autres font des mots croisés ou des sudoku, d’autres encore dorment ou rêvassent…

  2. J’avoue que je savoure chaque jour mes 1h30 à 2h30 de lecture dans le RER (1h30 quand je me rendors le matin 😉 ), mais … ne serais-je pas beaucoup mieux à lire chez moi ?
    Alors, c’est sur, entre embouteillage et RER, je préfère le transport en commun ; mais j’aimerais mieux avoir moins de transport tout court !

  3. Tu es tombé sur des gens très polis parce que quand je les prenais et que l’on était tous serrés comme du bétail (ce qui arrive en gros tous les jours en heure de pointe), les gens te font rapidement comprendre soit par des coups de coude ou carrément en te le disant que tu prend trop de place avec ton bouquin et qu’il faudrait mieux que tu mettes tes deux bras contre le corps. Moi aussi je partais d’une station où il y a des places assises. La station d’après tout le monde monte et en général tu dois te lever car il y a la femme enceinte, le vieux qui a décidé de prendre les transports en heure de pointe comme si il pouvait pas attendre une heure … toutes ces personnes que les gens ne laissent pas s’asseoir car ils estiment que justement ils vont travailler et dont j’ai pitié. Donc tu te lèves et tu dis adieux à ta lecture. Il y a aussi les deux copines qui s’assoient à côté de toi et qui gueulent littéralement comme si elle voulait absolument que tu prennes par à la conversation. En général, je suis d’accord avec toi les transports en commun c’est top pour avancer un livre mais il ne faut jamais le prendre en heure de pointe parce que là tu ne peux qu’attendre la fin de ton trajet pour rentrer chez toi et lire.

    • Je crois que j’ai eu de la chance hier ! pas de gros bavards dans les parages, mais ça m’est arrivé de changer de place à cause de personnes qui parlaient beaucoup trop fort et m’empêcher de lire ! De plus, je prends les transports en commun que 1 ou 2 fois par semaine, donc je n’en vois que le bon côté !

      • Je prends les transports aussi dans ma nouvelle ville. Il n’y a que des gamins qui vont à l’école (les adultes prennent tous la voiture) et ils ne font pas de bruit car ils sont tous à moitié endormi : en 20 minutes, je lis 20 pages + temps d’attente 10 minutes = 10 pages. Je le fais 4 fois par jour : 30 * 4 = 120 pages lues alors je vois ce que tu veux dire.

        Pendant 4 ans, j’ai fait les trajets dans le bon sens, vers la banlieue et j’avais remarqué la même chose que toi. A part des fois où je me retrouvais toute seule dans le wagon avec un gars qui voulait me draguer.

        Puis pendant un an, j’ai fait direction Paris aux heures de pointe. J’étais bien contente l’année d’après de retourner vers ma campagne. Depuis le temps, on me dit qu’en plus cela ne s’est pas arrangé. C’est pour ça que je te dis mieux vaut éviter l’heure de pointe. Quand on n’est pas tous tassés, qu’on a le temps, les transports c’est sympa et surtout de voir l’attitude des gens. C’est ça qui me plaît personnellement. Mais je vois ma tante 2 h le matin, 2 h le soir. Je la plains parce qu’elle n’avait pas le choix, elle a du accepté et elle dit qu’elle a plutôt tendance à dormir dans le rer. Des histoires sur les transports en région parisienne, on peut en raconter et le pire c’est qu’il y en a autant que de personnes.

        • C’est vrai que j’allais dans le bon sens et pour le retour aussi ! quel rêve ce devait être de lire 120 pages par jour ! ma soeur prend le métro tous les jours dans Paris, et elle dit aussi l’enfer que ça peut être ! pour ce qui est des histoires sur les transport et notamment le métro il y a un roman sur ce sujet écrit par une blogueuse (Sophie Lit)je ne sais si tu le connais ? c’est « je vous attends au bout de la ligne » !

  4. Je lis énormément (tout le temps en fait) dans les transports en commun, c’est mon moment de lecture privilégié avant ou après le bureau… j’adore et parfois, je fais de belles rencontres avec d’autres voyageurs ! Pour ce qui est du roman de Jasper Fforde, j’ai de plus en plus envie de lire « l’affaire Jane Eyre » (c’est le premier je crois !). Bonne journée, bisous

    • Il y a quelques jours, j’ai discuté aussi avec un père et ses deux filles… notre conversation nous a amené à parler livre, c’était un grand lecteur de SF !

  5. Cette série a l’air vraiment très bien ; encore une tentation !!
    Même si c’est agréable de pouvoir lire grâce au temps passé dans les transports aux communs, j’aime pas vraiment l’ambiance qui y règne. J’avoue que, comme CecileSblog, j’apprécie très moyennement la foule, les gens pressés, les stressés, en heures de pointe ; rien de mieux que son chez soi au calme.

    • Je le fais aussi ! d’ailleurs j’ai engagé une conversation avec un papa et ses deux filles et nous avons parlé… livres !

  6. Et bien je me sens comme Syl,

    j’aime lire dans les transports en communs quand je prends le tgv sur de longs trajets pour mes vacances, je sais que je vais pouvoir lire un roman d’une seule traite…Apres j’ai de bons souvenirs Paris-Montpellier : Les paradis artificiels de Baudelaire, Bordeaux-Lille Les carnets de Théodore Monod, le dernier c’était Lyon-Toulouse Tante Mame de Patrick Dennis…

    Bon courage à tout ceux qui vivent ça tous les jours

    • j’aime beaucoup tes souvenirs de trajets en fonction de tes lectures! je me souviens d’un trajet Rennes-paris avec « le chien des Baskerville » pour ma part !

  7. J’ai beaucoup pris les transports en commun, sans beaucoup y lire (bruits, promiscuité, fatigue).

    Mais maintenant que je prends le train Corail assez souvent pour Paris, je peux dire que je lis dans le train et que j’adore ça 🙂 2h30 de trajet, soit cinq heures dans la journée pour lire 🙂

    • Je ne prends plus beaucoup le train depuis que j’ai des enfants, je prend la voiture… et lire en train avec des enfants petits, ce n’est pas facile !

  8. J’espère que tu le savoures et l’adore autant que moi pendant les derniers jours de 2010 ^^ Moi là je suis dans le 3e (pour la LC du 20)… d’ailleurs je vais éteindre l’ordinateur et aller le lire dans mon lit bien chaud!

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s