Mercredi 13 Avril 2011: Couscous, romans et surprise !

14h36

Hier nous avons fêté l’anniversaire de ma maman, dans un très bon restaurant de couscous : ambiance marocaine chaleureuse ! Dans la journée j’ai récupéré deux romans commandés à « La Griffe Noire » :

L’autre fille d’Annie Ernaux. A force de le voir chroniqué sur les blogs, et après avoir pris connaissance du sujet, je me suis décidée à l’acheter. Une lecture sans doute intéressante, voire émouvante, et une bonne occasion de découvrir enfin la plume de cet auteur.


Les Années douces de Kawakami. J’avais déjà lu le manga, adapté du roman, et celui-ci est au programme de la prochaine rencontre du Club des Lectrices, le 1er Mai.

Par contre, honte à moi, j’ai totalement oublié d’acheter le tome 3 de Enola Holmes… mais où avais-je la tête ????

Cette après-midi, une belle surprise dans les commentaires de mon blog. J’ai dernièrement chroniqué le roman de Jean-Pierre Richard Le Syndrome de Gepetto, or cette après-midi, j’ai eu le bonheur de découvrir deux commentaires de l’auteur.

Lorsque je découvre le nom d’un auteur dans mes commentaires j’ai d’abord une montée d’adrénaline, puis une certaine appréhension, et enfin une bouffée de joie. Jean-Philippe Bondel, Marie Suzin, Isabelle Monnin, Marie Charrel, Quentin Gréban (illustrateur) ou  Rémi Stefani ont eu la gentillesse de me laisser un commentaire après un billet sur l’un de leur roman. Ce qui est passionnant c’est que l’on sent, d’un côté comme de l’autre, du côté de l’auteur comme du côté du blogueur, le même sentiment. Comment tel blogueur-lecteur a lu mon roman, comment tel auteur a-t-il pris mon avis sur son roman ? même appréhension sans doute. Dans tous les cas, ces commentaires mènent très souvent à des liens intéressants, des échanges entre auteur et lecteur. Je ne pensais pas, avant de recevoir mon premier commentaire d’auteur, que cela pouvait arriver sur mon blog. C’est une expérience passionnante et en même temps parfois angoissante, parce que se savoir lu par les auteurs que l’on chronique me rend sans doute encore plus responsable des avis que je peux émettre sur leur roman. Cela me force aussi à argumenter plus sérieusement mes avis, bons et surtout mauvais, sur un roman dont l’auteur pourrait lire mon billet. Loin de me censurer dans mes opinions sur un roman, ces éventuels commentaires me repositionnent, et me démontrent qu’il ne faut pas émettre des avis trop rapides ou faciles. Finalement ces commentaires, et tout simplement le fait de supposer que les auteurs lisent nos blogs, devraient nous rendre plus rigoureux dans notre pratique du blog. Sans nous prendre pour des critiques littéraires, et même si nous ne sommes que de « simples » lecteurs, tout avis émis doit s’appuyer sur des éléments précis. A méditer !

12 réflexions au sujet de « Mercredi 13 Avril 2011: Couscous, romans et surprise ! »

  1. Bonjour

    Cela fait plusieurs fois que j’entends parler de cette Enola Holmes, ça aiguise. Je vais devoir découvrir cette enquêtrice!!

    J’espère qu’elle sera a la hauteur de son frère!

    Bye

  2. C’est tellement agréable de pouvoir échanger directement avec un auteur!… J’ai eu cette chance avec une auteur anglaise l’année dernière et ça a été une formidable surprise de trouver ses mails, de les déchiffrer et de lui répondre…
    Lors de ces échanges, on a une approche toute autre de ses écrits, de ce qu’il (elle) a voulu faire passer…
    Annie Ernaux, j’en entends parler de plus en plus ces derniers temps et j’espère ton billet pour me faire une idée encore plus précise : vais-je succomber ou pas?… 😉

  3. J’ai eu un petit message de Cristina Rodriguez et je ne savais pas si je devais le croire ! Oui, ça fait très plaisir et du coup tu relis ton billet de façon très critique…

  4. Oui ça doit faire drôle d’être lu par l’auteur !! Mais comme tu le soulignes si bien, c’est un puissant challenge que de rédiger un billet le plus équitable possible !!J’espère que tu aimeras « l’autre fille » autant que je l’ai aimé et Delphine aussi, au vu de son billet de ce matin. Bises… 😉

    • c’est marrant ça fait comme une boucle : on lit l’auteur qui en retour nous lit 😉
      Delphine a fini de me convaincre avec son très beau billet !

  5. j’ai beaucoup lu Annie Ernaux,il y a quelques années je me procurais tous ses livres ,j’aime beaucoup!
    j’attends ton avis sur « l’autre fille » que je n’ai pas lu
    « les années douces » me tente depuis bien longtemps…

    • C’est ma mère qui m’en a beaucoup parlé il y a plusieurs années, j’étais ado, elle a lu tous ces livres, et puis tu vois les choses font son chemin, je me sens plus disposée pour lire les romans de cet auteur à présent !

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s