Samedi 30 Juillet 2011 : PAL+300 avantages et inconvénients

19h13

Entre la préparation du repas d’anniversaire (prévu demain) pour Antoine et les course, je n’ai pas eu beaucoup le temps de poursuivre ma lecture ! Il me reste environ 110 pages pour terminer ce roman qui, décidément m’enchante, me poursuit. Mon marque-page en frétille et ne semble pas vouloir sortir de ces pages.

Il y a quelques jours je me suis rendue à la F…c et comme il se doit je suis ressortie avec quelques livres sous le bras. Or, et cela commence à m’arriver de plus en plus souvent, en rentrant chez moi je me suis rendue compte que j’avais déjà commandé l’un d’eux sur P…ter. Bien que j’essaie de tenir ma PAL à jour, j’ai tendance à oublier, parfois, ceux que j’ai déjà achetés. Symptôme, sans doute dû à une tendance addictive d’achat de livres !  Cette « mésaventure » me donne à réfléchir.

Quels sont les inconvénients à avoir une PAL qui déborde ?

Les avantages sont, d’abord, d’avoir du choix. Une PAL de plus de 300 romans c’est le plaisir de se dire qu’on ne risque pas d’être en manque, que l’on peut ainsi braver un couvre-feu ou une mise en quarantaine les doigts dans le nez, et cela, c’est rassurant !

C’est aussi vivre dans une maison où les livres ont une place à eux, certes un peu envahissante mais c’est tellement agréable de poser ses yeux n’importe où et d’y voir une tranche de livre. C’est aussi pouvoir palier à presque tous les challenges proposés ! et c’est aussi, bien sûr, la promesse d’autant de belles histoires à lire.

Mais il faut aussi compter avec les inconvénients. Le premier est le rangement ! c’est bien connu, les livres prennent de la place et je commence à en manquer cruellement malgré une maison de 100 m². C’est aussi un investissement conséquent. Alors, certes j’investis très peu dans les fringues et les bijoux, mais si je ne fais qu’une simple petite estimation je me rends compte que ma PAL doit tourner autour des 3000 euros et, malheureusement les livres (de poche notamment) perdent leur valeur pécuniaire encore plus rapidement que les ordinateurs.

Autre inconvénient dont je parlais plus haut, on a tendance à ne plus savoir exactement les romans que contiennent notre PAL et le risque est d’acheter des doublons. Je conseille donc, aux acheteurs compulsifs de livres, de bien conserver les tickets de caisse afin de pouvoir les échanger. Enfin, on ne finit par ne plus savoir quoi acheter ! J’ai constaté cela ces derniers temps, quand je vais dans une librairie, entre les livres que j’ai lus, ceux que j’ai achetés et ceux qui ne me tentent pas, je prends alors conscience que le choix devient restreint, et cela est très frustrant ! Il reste un autre inconvénient dont on parle peu, c’est l’incompréhension des proches. Oui, comment expliquer que l’on achète ENCORE des livres, alors que la maison en regorge ?


Pour conclure, et si on fait la balance entre les avantages et les inconvénients, je me rends compte que la balance est bien équilibrée finalement. Après tout le principal atout d’une PAL +300 c’est d’avoir de quoi lire pendant au moins 3 ans !


N.B : je viens de découvrir un club très ouvert où je me suis inscrite, fait pour les fous de PAL et qui le revendique, c’est par LA et voici le beau logo qui va avec :

Publicités

38 réflexions au sujet de « Samedi 30 Juillet 2011 : PAL+300 avantages et inconvénients »

  1. J’ essaye de m’ y remettre, toujours et encore, j’ a du mal avec la fatigue mais j’ ai une belle PAL qui m’ attend aussi. Et en plus, Zozo aussi s’ est remis a lire 😉
    j’ adorerai un gouter chez toi 😉

    • j’espère que tu vas retrouver l’énergie de t’y remettre, mais je sais aussi que deux loulous à la maison ce n’est pas ce qu’il y a de plus propice à la lecture ! viens goûter quand tu veux 😉

  2. Et bin, ça fait plaisir à lire un billet comme ça 🙂 Ouf, on se dit que finalement, on est pas les seuls compulsifs ^^ … ok JE suis pas la seule 🙂 J’aime notamment le passage des proches exaspérés ! Je comprends qu’ils ne comprennent mais je sais ô combien ils ne comprennent pas je ne comprends pas qu’ils ne comprennent pas ^^ En tout cas, je vois que tu as dépassé la stade du « pas par terre » que je m’efforce de tenir tant bien que mal histoire de pas souffrir pour faire le ménage hahaha 🙂 En tout cas, je garde ta maison pendant tes vacances quand tu veux ^^ Et bonne idée les tickets de caisse !

    • « je sais ô combien ils ne comprennent pas je ne comprends pas qu’ils ne comprennent pas ^^ » : je suis bien d’accord 🙂 ! quant au « pas par terre », il a bien fallu me résoudre, j’attends que la pièce du sous-sol soit refaite pour pouvoir les ranger sur des étagères ! dans ma chambre ne résident que les livres de ma PAL, ensuite ils descendent au sous-sol !

      • Ça c’est c’est malheureux par contre ! Je ne me résous pas à les entasser ailleurs que dans les pièces à vivre (j’ai peur qu’ils se sentent un peu seuls … et puis au grenier il fait la canicule en été et en hiver c’est la banquise … ^^) ! Mais bon, place oblige, j’avoue que tu me bats largement pour la quantité de livres ! Mais comme je vais bientôt toucher un salaire, je sens que ça va être épique !!!

        • je te rassure ils ne sont pas mal dans ce sous-sol et j’y descends souvent pour les feuilleter, les chercher pour mon travail, certains remontent en prévision de relecture et vont se promener dans mon cartable… et puis je prête aussi mes livres (mais à des gens que je connais bien!!!) !
          je te souhaite de bons achats 🙂

  3. « C’est aussi vivre dans une maison où les livres ont une place à eux… » Entièrement d’accord avec toi ! Et joliment dit ! Ma maison est le royaume des livres, et ils ont une place prépondérante dans ma vie donc je trouve normal qu’ils occupent chaque pièce de la maison !
    Par contre je ne suis pas encore dans le même cas que toi en ce qui concerne la frustration de l’achat : il y a toujours énormément de titres qui me font de l’oeil, et mes listes s’allongent régulièrement rien qu’en tournant sur le net ! De plus, maintenant, je me mets sérieusement à la lecture en V.O. ce qui offre de bien plus grandes perspectives en terme de choix !… Donc, pour moi, tout cela représente plus d’avantages que d’inconvénient. Mais c’est vrai aussi que le regard des autres est parfois un peu déroutant… Ma mère est elle-même une très grande lectrice, mais elle ne comprend pas que je puisse continuer à acheter des bouquins alors que près de 100 ouvrages m’attendent sur mes étagères !…

    • Je ne pourrais pas vivre dans une maison sans livres ! Pour le manque de choix, il faut dire que je vais en librairie très souvent, au moins une fois par semaine, si bien que je connais par coeur les livres présentés dans ma librairie, j’attends donc les nouvelles sorties ! le choix redevient plus large pour moi quand je ne suis pas allée en librairie pendant plusieurs semaines et quand lors des rentrées littéraires de janvier et septembre, ainsi qu’avant les vacances d’été !

  4. Je n’achète jamais de livres en double 🙂 Sauf une fois dans la même journée dans un vide grenier où je me suis retrouvée avec deux exemplaires de L’assommoir de Zola XD
    Pis j’offre, revends, donne à Emmaüs régulièrement les livres lus que je ne veux pas forcément concerné ce qui fait qui fait que j’ai un sorte d’équilibre dans les entrées et les sorties livresques.
    Mes parents ne comprennent pas non plus mais vu que j’achète d’occasion, que je lis, ils ne me disent rien ^^
    Les PAL c’est l’Eden à porter de main.

    • Je revends aussi certains livres, notamment ceux qui ne m’ont pas beaucoup plu, et cela me permet d’en racheter d’autres ! je lis assez lentement et j’achète plus vite que mon ombre, si bien que ma PAL a tendance à grossir assez vite ! et je suis d’accord, les PAL sont notre Eden !

  5. Ah comme je comprend tout ça! Le manque de place (qui se fait cruellement sentir chez moi), l’incompréhension des proches , n’en parlons pas. Mes proches ne comprennent toujours pas que j’achète autant de livres (Mais bon depuis que j’ai dit que je n’étais pas le seul dans ce cas, ils me laissent un peu tranquille avec ça. Après tout, c’est moi que ça regarde, je fais comme je veux). . et pourtant ma mère lit plus que moi. Si si véridique. Sauf qu’elle n’a pas le même attachement pour les livres: elle se débarrasse des livres qu’elle a lu et qui ne lui plaise plus. Elle emprunte beaucoup de livres à la bibliothèque et en achète peu au final. (C’est facile d’emprunter à la bibliothèque quand celle ci se situe à 800 mètres de chez elle).
    Sauf que moi, j’aime trop l’objet livre pour m’en défaire et au moins comme ça j’ai le choix et je peux lire à mon rythme sans être pressé par une date butoir.

    Pour le moment, malgré ma PAL +400, je n’ai jamais acheté un livre en doublon (bon j’ai failli à quelques reprises mais je me souvenais toujours d’un petit détail avant de passer à la caisse qui me disais que j’avais déjà ce livre).
    Il est vrai également que quand j’arpente la librairie où je vais le plus souvent, je trouve que le choix est limité pour toutes les raisons que tu évoques. Voilà pourquoi, de temps en temps je change de crèmerie..pardon, de librairie, car il se peut qu’elle ait des romans qu’une autre n’a pas.

    De toute façon, j’ai décidé de ne pas faire d’achats livresques jusqu’à la fin de l’été (Vais je tenir? En tout cas, mes derniers achats remontent à 15 jours! Je m’étonne moi même) et par la suite, de faire moins d’achats et d’aller plus dans une petite librairie où le libraire pourra me conseiller et me faire découvrir des auteurs et des livres que je ne connais pas.

    Pour finir ce commentaire vraiment très (trop?) long, je te souhaite de bonnes lectures durant ces 3 années!

    • Je te souhaite bon courage pour ton abstinence personnelle ! comme toi j’aime avoir mes livres, j’en revends certains pour pouvoir mieux en acheter d’autres 🙂 ! j’ai la chance d’habiter non loin de la Griffe Noire qui est un haut de tentations livresques ! et non ton commentaire n’est pas trop long, tu sais que j’adore les LONGS commentaires et c’est toujours un plaisir de te lire !

  6. Ah, comme on se sent moins seuls ! Quand j’ai mis ma PAL en carton pour notre déménagement en juin, mon ohm a cru à une farce… Et comme j’avais marqué « PAL carton n° X » sur les cartons, les amis qui nous aidaient m’ont un peu maudit pour le nombre de cartons de livres… Même topo quand il a fallu lui trouver une place dans le nouvel appart… Mais je continue aussi à acheter malgré tout. Je troque aussi, ce qui « renouvelle » les stocks. J’en suis à près de 250, et je me suis promis de ne rien acheter avant fin septembre (parce que bon, les frais de déménagement, pis tout pi tout…). Le problème, c’est que la plus grande médiathèque de la ville est à 5 minutes de chez nous maintenant, alors je suis très tentée, et la PAL ne descend pas…

    • Ce que tu racontes sur ton déménagement, j’aurais pu l’écrire, les amis de mon homme qui nous ont aidés à déménager s’en souviennent encore de mes cartons de livres 🙂 !

  7. Du plus loin que je me souvienne, dès que j’ai acquis mon indépendance financière, j’ai toujours eu une P.A.L d’une vingtaine de livres… Mais depuis que je suis sur le net, elle est très rapidement passée à plus de 100!… Et je te parle même pas de ma L.A.L… En début d’année, j’avais décidé de garder tout mes tickets de caisse d’achats de livres et, dernièrement, j’ai calculé que j’avais acquis pour plus de 120€ de livres (neufs et occasion confondus) depuis le 1er Janvier… Et encore! je n’achète pas tous les mois… Là, mon anniversaire arrive dans quelques jours et je sais que ma P.A.L va encore s’agrandir, mais c’est un vrai bonheur!… Surtout depuis que j’ai décidé d’essayer de me racheter tous les grands classiques que j’avais pu lire en les empruntant quand j’étais ado!…
    Les avantages, comme tu le dis, sont d’avoir toujours un large choix quand on termine un livre et de pouvoir faire face malgré tout lors d’une longue période sans achats… L’inconvénient reste le manque de place en ce qui me concerne. Mais également le coût de cette passion… Mais, tout comme toi, je ne suis pas du genre à dévaliser les boutiques de fringues ou de bijoux (pour les chaussures et les sacs, ça m’est un peu passé 😉 ). Du coup, non seulement je culpabilise moins, mais c’est aussi un argument de poids quand mon fils ou mon homme me font des réflexions sur l’état envahissant de ma P.A.L 😉

    • Magnifique idée que de racheter les classiques ! ce sont ceux que je garde de préférence, pour mon boulot d’abord, mais aussi pour le plaisir de pouvoir les relire !!! ce matin encore mon homme m’a demandé un peu de place pour ses affaires 😦 !

  8. Ma PAL dépasse aussi les 300 titres, c’est une bibliothèque a elle seule et je comprends donc bien quand tu parles de problème de place de doublon et de justification auprès des proches 🙂
    Par contre je suis assez surprise qu’une grande lectrice comme toi achète ses livres auprès de grandes firmes, et la sauvegarde des libraires dans tout ça!?!
    C’est quand même une espèce que nous lecteurs avons bien besoin de sauvegarder, non? 🙂
    Pour les commandes internet, tu n’utilises jamais Place des libraires?

    • Je te rassure Gwen, je vais très peu à la F…c car j’ai beaucoup mieux pas très loin de chez moi : « La Griffe noire » ! c’est là que je fais quasi tous mes achats ! d’ailleurs j’ai créé un logo pour mes descentes en librairie avec une photo de cette librairie qui est ma bouée de sauvetage ! J’ai travaillé 6 mois dans une petite librairie indépendante, je connais donc les problèmes que ces librairies rencontrent, et rien ne vaut des libraires qui ont lu les livres et savent de quoi ils parlent.

  9. A la dernière estimation, ma PAL est montée à 175 livres, pour 20 sorties cette année.
    Comme toi, je trouve cela rassurant, même si au début de notre vie commune, mon homme ne trouvait aucun intérêt à avoir une bibliothèque chez soi.
    Depuis, il a bien compris qu’il ne pouvait rien contre mes livres, mais j’ai aussi fait le choix d’en vendre quelques uns et je leur ai trouvé des bibliothèques bien placées dans la maison. Et comme je commence bientôt une vie de « pendolario » comme on dit en italien (je prends le train pour aller travailler), j’ai bon espoir d’en lire bien plus l’an prochain. 🙂

    • rien de tel que les trajets en train pour lire et lire encore ! pour vivre avec nous, nos hommes doivent être compréhensifs 😉

  10. superbe collection…je me rassure en me disant que je suis loin de te battre concernant l’étendue de la PAL… mais difficile de résister parfois…mon billet-bilan de juillet le prouvera bien …

    • et encore je n’ai pas tout dévoilé 😉 ! mais j’ai trouvé pire que moi sur un blog, ça m’a fait du bien 🙂

  11. aux dernières nouvelles, ma pal est arrivée à 507… si je n’en ai pas oubliés… mon objectif est bien entendu de la faire baisser cette fichue pal ! mais impossible, vrai tonneau des Danaïdes, elle se remplit plus vite qu’elle ne se vide.

    En même temps, j’ai besoin d’avoir autour de moi des livres en attente… malgré tout, je jure mes grands dieux de ne plus en laisser entrer un seul… mais vous connaissez tous cette fichue « bonne intention »… vous avez probablement la même.

    Je commence un nouveau genre de rangement, j’ai de la place, mais bon, je me sens tout de même cernée par les bouquins.

    ma méthode : me débarrasser des grands auteurs « en poche » et les remplacer par leurs oeuvres complètes dans la pléiade, ou bouquin, ou omnibus… ça à déjà l’avantage d’un gain de place et ça facilite le rangement dans les bibliothèque… et j’en profite pour relire…

    bises

    • ahhhh tu ne peux pas savoir comme ça me déculpabilise !!! je crois que nous n’arrivons pas à accepter que nous ne pourrons pas lire tous les livres en une vie, c’est trop triste et frustrant !
      La méthode est très bonne, mais j’ai dû mal à lire dans les oeuvres complètes, difficile à transporter, si bien que j’ai des oeuvres complètes et que j’achète aussi les romans à l’unité… je vends pas mal, surtout des romans que je ne juge pas essentiel, mais c’est souvent pour mieux en acheter de nouveaux !

  12. Pas plus tard qu’hier, à la recherche frénétique d’un livre distrayant, je suis tombée sur un Ian Rankin que je ne me souvenais pas d’avoir acheté. Idem, dans ma collecte frénétique (chez les bouquinistes) de l’intégralité des enquêtes de Pitt, je me suis posée la question : Buckingham palace garden, je l’ai acheté… ou pas ? Je me suis rabattue sur Lisson grove et j’ai bien fait, j’ai retrouvé l’autre livre la semaine dernière.

  13. Ma PAL étant 6 fois moins importante que la tienne, je n’ai pas trop de soucis côté doublons. Et j’avoue que j’ai une relativement bonne mémoire pour me souvenir de la cinquantaine de titres qui y trônent. Et puis je me suis fait une liste pour certains auteur (Agatha Christie et Jane Austen notamment) avec tous leurs livres et je raye au fur et à mesure ce que j’ai acheté, histoire de ne pas en avoir deux identiques !
    Ceci dit, ça n’empêche pas monsieur de se foutre gentiment de moi quand je reviens deux fois par mois de la librairie avec six ou sept titres, « c’est vrai que tu n’avais plus rien à lire ! » me dit-il pour m’embêter ! Pour l’instant, j’ai réussi à tout faire tenir dans une petite étagère dans la chambre, mais j’attends avec impatience la nouvelle bibliothèque que l’on va faire faire pour le salon : je pourrai récupérer l’une des étagères qui fait actuellement office, et j’aurai un peu plus de place pour stocker la PAL dans notre chambre… Et en plus on va quasiment doubler les rayonnages ! Chouette !

  14. Comme d’habitude, j’ai adoré cet article plein d’humour, d’auto-dérision et de connaissance de soi. Il m’est arrivé de me retrouver deux ou trois fois avec des doublons ; au début, je me suis traitée de tous les noms et puis en fin de compte je les ai offerts à des amies qui ont été heureuses de les rajouter à leurs bibliothèques un peu moins remplie que la mienne. Mais maintenant je fais très attention et grâce à mon blog sur lequel je tiens bien à jour ma PAL, je limite cet inconvénient. Le problème de la place, j’y ai été confronté, il y a peu, et j’ai du à mon grand désespoir en mettre certains en cartons dans mon garage. Le regard des autres, je comprends très bien ce que tu veux dire et je ne le comprends pas car je crois que nous avons toutes et tous des addictions pour des choses différentes et bien nous, ce sont les livres et en plus ils nous enrichissent ; ce n’est pas rien, tout de même !! Comme toi, j’adore avoir le choix et en plus, je trouve qu’un lieu d’habitation comportant des livres est rassurant et chaleureux. Et puis, je possède des livres depuis toute petite, ce n’est pas maintenant que je vais changer ; les livres représentent ce que je suis tout simplement.

    • J’ai du mal à me résoudre à mettre mes livres dans des cartons, pour l’instant ce n’est pas encore nécessaire. Je fais comme les libraires parfois je fais des « retours », j’en vends mais comme je le disais à Mazel c’est souvent pour en acheter des nouveaux ! j’ai un fond stable fait de classiques et des romans qui sont importants pour moi, car comme tu le dis les livres de notre bibliothèque en disent beaucoup sur ce que nous sommes !

  15. Je trouve ça magnifique des livres qui trainent un peu partout dans une maison ! ^^ C’est une belle décoration hihi
    J’aimerais beaucoup avoir une PAL aussi gigantesque que la tienne! Sa fait longtemps que je n’ai pas compté combien de livres j’ai dans la mienne mais peut être un peu plus de 100 :p Par contre ça m’est jamais arrivée d’acheter un livre en double. Je me souviens facilement des livres que je possède..ainsi que tous ceux que j’ai chez moi ! Je serai capable de dire si tel ou tel livre se trouve dans la bibliothèque « familiale ». En Italie le mois dernier, mon père s’apprêtait à acheter un livre et à la dernière minute j’ai dis « ah non! Je me souviens on a déjà ce titre! » Et en revenant, je l’ai cherché et effectivement on l’avait. Heureusement qu’il ne l’a pas acheté car les livres sont pas donnés en Italie !
    Il faut que je me trouve de jolis paniers comme les tiens ! ^^

  16. Ouh ! J’en suis pas encore à +300 pour ma part, malgré Wild Pal Forever ^^ Je tourne à 140 en ce moment, même si j’en ai acheté pas mal cet été (ça compense le fait que j’achète peu durant l’année ^^)

    C’est vrai que c’est pas facile d’expliquer pourquoi autant de livre non lu, pourquoi une PAL.. j’ai déjà du mal à expliquer pourquoi je préfère acheter qu’emprunter à la biblio -_-

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s