Mercredi 12 Octobre 2011 : De la fermeture d’un blog et autres considérations…

19h25

Je vous rassure (ou non d’ailleurs) loin de moi l’envie de fermer ce pauvre journal qui de quotidien tend de plus en plus vers l’hebdomadaire ! Mais j’avais envie de parler ce soir de cette décision que certains prennent un jour de fermer leur blog. On se réjouit toujours d’une nouvelle fenêtre qui s’ouvre, un nouveau blog de lecture qui s’ouvre c’est un nouvel univers qui se propose, un ou une blogueuse à découvrir, et des livres à rajouter à notre PAL. Mais quand un blog se ferme que se passe-t-il ? pourquoi ferme-t-on son blog ?

Tout d’abord la fermeture d’un blog provoque des regrets, mais aussi des messages de soutien, de la compréhension aussi. Parce que tenir un blog demande du temps, de l’énergie et de la motivation, il me semble donc que ces décisions de fermeture sont intrinsèquement liées  à un état moral : découragement, manque de temps, perte d’envie, impression d’être prise au piège … C’est oublier que le blog est avant tout un loisir, et que, comme tout loisir il sous-entend un certain investissement, mais que l’aspect ludique et le plaisir doivent rester les maîtres mots. Concernant ce blog journal, par exemple, je ne m’oblige à rien : si je n’ai rien à dire, je n’écris rien ; s’il est peu fréquenté tant pis (ou tant mieux) Pour le blog de lecture c’est un peu différent, non que je me sente obligée, mais il est évident que mon investissement dans ce blog est plus important, tout d’abord parce que j’ai besoin d’y écrire, besoin de parler des livres que je viens de lire, besoin de participer à moult challenges, LC et j’en passe. Depuis son ouverture il y a plus de deux ans, je dois avouer que je n’ai que très rarement eu envie d’y mettre un terme, et quand cela m’est arrivé ce n’était pas pour des raisons personnelles. Pourtant avec 40 challenges sur le dos, une PAL à bientôt 400, des LC tous les mois, je suis sans doute accablée par les obligations, sauf que… et cela est essentiel pour moi… ces « engagements » restent pour moi de l’ordre de l’envie et non de la contrainte. Attention je ne critique pas (des fois ça m’arrive 😉 ), et je comprends très bien que tous ces engagements peuvent devenir étouffants. Sauf que pour moi, le blog ce n’est pas l’école, et que, par conséquent je n’aurais pas de mauvaises notes parce que je ne rends pas ma copie à l’heure ! Alors oui, je me désiste parfois de certaines LC, je m’inscris à des challenges que je ne parviens pas à honorer, oui je culpabilise un peu, mais je me dis que je ne suis sans doute pas la seule dans ce cas, et que le blog étant un loisir, on peut être conciliants ! et d’ailleurs il me semble que personne n’a poussé les hauts cris parce que une telle n’a pas pu honorer une LC ou un challenge ! Pour avoir créer plusieurs challenges, je sais très bien que ceux-ci suscitent l’intérêt, que l’on s’inscrit avec plaisir, mais que finalement on ne parvient pas à se décider à lire un roman en rapport avec le dit challenge! Il ne me viendrait pas à l’esprit de houspiller tel ou telle parce qu’il ou elle n’a jamais fait de billet en rapport avec l’un de mes challenges ! Chacun fait comme il peut, et il faut rester léger et ne pas se mettre de pression inutile.


L’autre contrainte intrinsèque au blog est l’écriture ! Car il faut bien reconnaître l’évidence, tenir un blog c’est avant tout écrire, et que ce n’est pas si simple. On se trouve parfois bien incapable de parler de tel roman, de trouver le bon mot. Et puis écrire c’est aussi, en quelque sorte, se mettre à nu ! donner un avis c’est laisser voir un peu, beaucoup, passionnément de soi, et ce n’est pas, là encore, un exercice forcément facile. Si un livre nous touche parce que le sujet évoque un moment important de notre vie, un moment douloureux, comment en parler sans se dévoiler et faire apparaître notre faille ?

Ce que je lis souvent quand une blogueuse ferme son blog, c’est le regret de quitter des amis, des liens. Et c’est ce qui, très certainement, me manquerait le plus si, d’aventure, je devais fermer mon blog. Lire, écrire sur mes lectures, je l’ai toujours fait, et je le ferai sans doute toujours. Il faut dire que ce blog a été ouvert pour rompre une solitude sociale et intellectuelle. Et franchement je ne me vois pas me contenter des sorties d’école pour parler de tout sauf de ce qui m’intéresse ! j’ai besoin de ces échanges, de ses discussions sur tel ou tel roman. Alors oui on peut se contenter de n’être que « visiteur » (toujours pas trouvé un meilleur mot!), mais ce n’est pas tout à fait la même chose, car être blogueuse c’est appartenir à une communauté, c’est faire partie d’une sorte de sororité, on se retrouve entre personnes qui ont les mêmes préoccupations, les mêmes addictions, et on se sent dans son élément, je me sens dans mon élément.


Tout ça pour dire quoi ? Pour dire que le blog doit rester une fenêtre ouverte et non une fenêtre à barreaux. Et que ce n’est pas un concours à celui qui lira ou publiera le plus. Savoir que telle blogueuse que j’apprécie ne publie un billet qu’une fois par semaine, ne me dérange pas, car je sais que je pourrais la retrouver au moins une fois par semaine. La pression c’est nous qui nous la mettons, libre à nous de revenir à l’origine de notre envie, juste écrire sur nos lectures et en parler avec d’autres !

A Anne, Natali, Frannso et aux autres… j’aime, j’aimais et j’aimerais vous lire !

49 réflexions au sujet de « Mercredi 12 Octobre 2011 : De la fermeture d’un blog et autres considérations… »

  1. J’y ai pensé parfois à fermer mon blog, ça devait être effectivement quand j’avais le moral à plat. En lisant ton texte que je trouve très beau et que je vais précieusement conserver, je pense qu’effectivement ce serait une grande erreur de le fermer. Merci.

    • Je crois qu’on y pense tous et toutes à un moment ou à un autre. Si ce billet peut t’éviter de le faire alors je suis rassurée 😉

  2. Même celles qui publient une fois par mois voire moins ?
    J’avoue qu’en ce moment je dors au lieu de lire donc mes lectures prennent des plombes et je n’ai pas forcément envie d’accélérer pour en faire la critique… je suis mega bas régime mais je sais que mon petit blog m’attend ! et je lis de temps en temps ceux des autres ! alors oui ma George t’as raison, un blog ce n’est pas une obligation c’est juste un refuge de partage qu’on retrouve de temps en temps ou souvent…

    • Un mois?? faut pas pousser non plus 😉 !!! mais pour te lire je suis prête à attendre, mais tu m’as déjà fait le coup de fermer un blog une fois souviens-toi, bon moi aussi c’est vrai aussi 😉 mais finalement on se suit toujours, c’est l’essentiel, chacune à notre rythme 😉 !

  3. un beau billet qui rappel l’essentiel: cela doit être un plaisir avant tout… Pas toujours facile de tout concilier et c’est vrai que quand on s’engage quelque part et que l’autre en face ne tient pas ses engagements c’est énervant mais pas dramatique non plus…. car c’est un sacré boulot d’écrire un billet même si c’est aussi du bonheur… un petit message pour prévenir peut suffir… mais ce sentir prise au piège bah non il ne faut pas non plus… quand on ne peut pas on ne peut pas! En tout cas longue vie à ton blog et j’espère que les blogs formés le seront temporairement où ouvriront d’autres fenêtres …

    • Pour les engagements et notamment les LC puisqu’elles déterminent une date fixe ce n’est pas toujours facile, d’autant que l’on s’engage souvent plusieurs semaines à l’avance et que le moment venu on n’est pas forcément prêts ; pour la LC sur « la ferme africaine » par exemple que nous avons décidé de reporter, j’ai pu constater que les 3 autres participantes étaient aussi à la bourre que moi ! je crois qu’il ne faut pas hésiter à dire : ben non là je ne pourrais pas, sans s’en faire une montagne, car souvent les autres sont dans le même cas! comme tu le dis il ne faut pas se piéger soi même ! 🙂 !

  4. Je suis très secouée par ce que je viens de lire mais pas dans le mauvais sens mais tout simplement car je me retouve dans certains points de vue que tu avances. Je veux que la lecture reste un plaisir pour moi et cette expérience de blog de lecture à révêler que l’écriture était vraiment un problème. Donner un avis sur une de mes lectures(surtout positive) me demandait beaucoup d’effort.
    Donc impossible de me laisser aller et donc comme j’ai assez de démons et de bagarres avec moi même à gérer, je préfère tourner la page. Ce n’est pas aussi facile de se l’avouer et de finalement laisser tomber.
    Pour ce qui est de la course aux commentaires et à la fréquentation de mon blog franchement ce ne sont pas mes priorités.
    Je fais partie d »une autre communauté de bloggeuses(création graphique) et je tiens mon blog par plaisir de créer et pas en attente du nombre de visites.Concernant la décision de fermer mon blog je pense que justement malgré mes échanges avec vous j’ai voulu(pour une fois) garder la notion de plaisir et faire en sorte que pour moi ça ne devienne pas une obligation.
    Voilà après l’euphorie de la découverte et un essai je reconnais ne pas(pour le moment) être à la hauteur de ce que je m’étais fixée. Celà n’a rien à voir avec vous bien au contraire, c’est pour moi une belle rencontre(depuis lontemps même). C’est mon choix et je l’assume(enfin j’essaye)hihi!! donc à bientôt Miss

    • L’écriture n’est pas innocente, j’en suis convaincue, et oui ce n’est pas simple de donner un avis, de parler de sentiments quand soi-même on se sent trop émotive, trop à vif ! L’écriture révèle, et on n’a pas toujours envie, on ne se sent pas toujours capable de le faire ! Abandonner un projet ce n’est pas simple non plus, il faut beaucoup de courage, mais ce n’est pas forcément un échec, il faut juste trouver son propre mode d’expression et le fait que tu trouves dans la peinture un mode d’expression qui te plaise davantage, je trouve cela magnifique ! Je crois aussi que quand on suit un blog on devient égoïste, on a envie que l’autre continue pour nous, on renverse la vapeur ! je respecte totalement ton choix ! à bientôt, j’y compte bien 🙂

  5. Merci encore et comme je l’ai dit à Anne de Poche en poche, c’est mission accomplie pour vous les amoureuses des livres et de la lecture car grâce à vous j’ai pu reprendre un véritable goût à lire de bonnes et belles choses. Bises

  6. Je ne publie même pas un billet par semaine parfois… Je publie quand ça me chante, quand j’ai le temps, l’envie, l’énergie.
    J’ai 3 billets de retard, il va falloir que je m’y mette mais en ce moment je suis fatiguée donc ça va attendre un peu… Idem pour répondre aux commentaires.
    J’ai ouvert mon blog sans me donner d’impératif de publication. Si je ne publie rien dans le mois, et bien tant pis ! (ceci dit, après, ça s’accumule vu que j’aimerais publier sur toutes mes lectures). Mais fermer mon blog, non. Ca reste une porte ouverte et tant pis si je publie moins souvent que les autres. (ceci dit j’y ai déjà pensé. mais seulement pensé)

  7. ah j’ai bien fait de venir te lire avant d’aller me coucher ! justement, pas écrit le billet pour demain… et pas du tout envie ce soir… je veux juste mon lit, ma couette et mon bouquin !

  8. Je dois dire que depuis 3 ans que j’ai ouvert mon blog, je n’ai jamais eu envie de le fermer. J’ai eu un moment où je stressais un peu si je n’avais pas un billet par jour et puis avec l’arrivée de mon petit bonhomme, j’ai relativisé! Je me suis « imposée » de ne mettre en ligne qu’un jour sur deux, même si j’ai des billets d’avance, comme ça je ne suis plus dans « l’angoisse » du blog sans billet, mais si un jour je devais passer à un billet tous les 3 jours ou 4 jours, je le ferai…Comme tu le dis, j’ai pris goût à écrire et parler de ce qui me tiens à coeur et je crois que je ne pourrai plus me contenter de 3 lignes en commentaire pour donner mon avis. J’aime les discussions, les échanges. Je croise les doigts de ne pas me lasser 😉

    • Comme toi j’ai très rarement eu envie de fermer mon blog, j’ai besoin d’y écrire, et j’aime tellement ces discussions que nous pouvons avoir autour des livres !

  9. Un bien beau billet auquel j’adhère totalement, pour moi le blog reste un amusement, un lieu de détente et ne dois pas être une contrainte. Je ne me sens pas obligée de parler de mes lectures ou de publier tous les jours mais j’ai envie de le faire, de partager avec les autres. Et il ne faut pas oublier toutes les conséquences positives de la tenue d’un blog, outre nouer des liens avec les autres blogueurs, j’ai remarqué que j’avais plus de facilité à écrire et à argumenter, ce qui est plutôt un atout dans mes études.

    • Effectivement moi aussi j’ai noté que mes billets avaient tendance à s’étirer et je me sens plus à l’aise pour écrire ! et puis le fait de se poser pour réfléchir à ses lectures, tenter de mettre par écrit nos impressions, je trouve cela intéressant, et instructif au-delà même du simple plaisir !

  10. Je crois que tu as synthétisé la problématique d’une très belle façon.
    Un blog doit être un moyen de partager une passion, pas une contrainte. On en a déjà suffisamment à longueur de journée!
    Je n’ai jusqu’à présent jamais eu l’envie d’arrêter, mais au contraire un sentiment de frustration de ne pas arriver à publier plus parce que pas le temps, trop fatiguée, d’autres choses à faire. Des fois je dois prendre un peu sur moi pour me dire « ça attendra demain ou le jour d’après », alors que je vois les billets en retard qui s’accumulent, mais je crois que c’est indispensable pour tenir sur la longueur.

    • J’ai la chance de travailler la plupart du temps chez moi, donc j’arrive à m’octroyer quelques moments pour bloguer, mais je comprends très bien qu’en travaillant hors de chez soi, ce n’est pas toujours évident, surtout quand on a des petits gremlins dans les pattes 😉 !

  11. Très beau billet.
    Pour ma part, j’ai l’habitude de dire que le blog (sous-entendu la lecture et l’écriture) ce n’est pas du temps, c’est du plaisir. Ce qui est très différent. Là où on râle pour faire du boulot, d’avoir encore deux heures de boulot, de trucs et de machins à faire, vient ensuite un délicieux moment de pause, on ne le mesure pas, cela nous fait du bien, c’est cela le plaisir…

    • ça pour ne pas mesurer le temps passé sur le blog,je ne le mesure pas 😉 !!! C’est vraiment une récréation pour moi aussi !

  12. Que voici une réflexion intéressante !
    Effectivement, tenir un blog doit rester un plaisir et les « contraintes » (challenges, rythme de lecture et de publication…) doivent rester raisonnables en ce sens que, comme tu le dis, si on n’a pas envie d’écrire, il ne faut pas s’obliger à le faire.

    • Merci;) ! ce que j’aime aussi c’est quand mes billets provoquent autant de commentaires tous intéressants et qui permettent d’échanger !

  13. très bel article et oui, un blog doit être un espace plaisir, pas nécessaire de faire un article par jour, et toujours triste de voir un blog se fermer. Pourquoi ne pas le mettre en pause… durée indéterminée avant de le clore définitivement ?

    Sans blog, je me sentirai perdue et coupée du monde. C’est pratiquement mon seul lien avec l’extérieur, alors faire des rencontres amicales autour des livres est vraiment le meilleur moment de la journée.

    bises

    • Je suis aussi plutôt pour la pause que pour la fermeture définitive, certaines blogueuses le font, cela permet de prendre un peu de recul et sans doute de revenir plus motivée !
      pour moi aussi le blog est un lien social important, car travaillant chez moi j’ai peu de contacts et surtout le blog m’a permis de rencontrer d’autres personnes pour qui la lecture est essentielle, ce qui n’est pas si facile dans la vie de tous les jours !
      bises

  14. Merci pour cet article qui est un superbe hommage au blog de Natali et au mien ainsi que Frannso mais dont je n’ai pas eu l’honneur de connaitre. Ton article, comme l’a écrit Natali, m’a laissé un goût amer dans la bouche ou plutôt des larmes au bord des yeux. Tout ce qui tu as écrit est si juste mais je me retrouve vraiment dans les ressentis de Natali face à la tenue d’un blog. C’est très certainement mon orgueil qui fait que je me flagelle parce que je vois très bien que je ne suis pas à la hauteur pour tenir un blog… Alors au lieu de me décevoir, je préfère être lâche et abandonner. Comme Natali, je présente à toi et toutes les autres blogueuses qui m’ont suivies mes excuses les plus sincères pour cet abandon. Je regrette de ne pas avoir la force que vous avez les filles pour être au top de celles qui publient des articles tous les jours ou celles qui publient quand elles en ont envie. Je dois être un peu masochiste car j’ai toujours eu du mal à m’accorder du plaisir surtout lorsque cela concerne ma passion, comme si je n’y avais pas le droit alors que mon mari s’épuise à bosser, que mes enfants sont fatigués des cours au collège, des devoirs et des interros à tout va. Je crois que j’ai tout d’abord ce problème à gérer avant de me lancer dans quelque chose de constructif et que cela puisse durer. Encore merci Anne-claire de m’avoir tant soutenu. Mille bises plein d’affection.

    • Frannso est une amie que j’ai connu quand j’ai ouvert mon premier blog il y a 5 ans. Et j’ai appris récemment qu’elle avait réouvert un blog et ce fut une belle surprise, nous étions nombreuses à la regretter !
      Le plaisir pour soi est essentiel, je me suis vraiment disponible pour les autres et essentiellement pour ma famille si je peux m’octroyer des temps pour moi. J’en ai vraiment ressenti le besoin après la naissance d’Eliot (mon petit dernier), j’avais besoin de me retrouver et le blog fut la solution pour moi ! grâce à lui j’ai renoué avec ma passion pour la lecture et l’écriture ! Maintenant il me faut doser, car je passe beaucoup trop de temps sur mon blog, j’en ai bien conscience !

  15. Que dire ? Si ce n’est que je suis d’accord avec toi. Si tenir un blog devient une contraire (ou pire), alors autant le fermer, je l’ai déjà dit et je le récrirai si besoin était : lire, écrire doivent rester des plaisirs.

    • On peut aussi le mettre en pause, et attendre que la motivation revienne, sauf si effectivement le blog n’est finalement pas le bon moyen d’expression !

  16. Tres bel article,

    Si je n’ai pas eu envie de fermer mon blog, j’ai par contre ressenti beaucoup de frustrations ces dernieres semaines …. Je suis en pleine reflexion pour modifier ma facon de l’aborder.
    Oui je regrette de ne pas ecrire tous les jours, oui je regrette d’avoir autant de retard dans mes publications, oui je regrette le temps ou j’avais le temps…
    Mais finalement a quoi ca me sert de regretter, certainement pas a avancer, alors je prendrai mon temps , me lancerai des defis realisables et si je n’ai pas la plume de Mme de La Fayette tant pis 😉

    J’espere juste trouver un rythme de croisiere qui me convienne et qui soit realiste.

    Merci Anne-Claire

    • Un blog évolue avec soi, et avec le temps ! mon blog a beaucoup évolué je crois depuis sa création, je m’y sens plus à l’aise, j’ai trouvé mes marques dans ma façon de rédiger mes billets, il y a des choses que j’ai tentées, puis abandonnées parce que ça ne me convenait pas… le tout est de trouver une formule qui nous convienne le plus !
      merci à toi 😉

  17. Je viens une nouvelle fois après la bataille, amis pour reprendre ce que l’on disait ensemble, en effet à un moment le blog peut être un peu délaissé, par manque de temps, ou une panne d’écriture (le lot de tous !) mais je ne me vois pas fermer le mien, l’écriture est automatiquement un bon moment à passer, en ce qui me concerne, et je ne pourrai pas me défaire de cette habitude.
    J’ai des challenges, des LC, certains oubliés ou abandonnés, mais pas de quoi en faire une maladie, il y a bien plus important dans une vie que de se prendre la tête pour ce qui est au final, un loisir. C’est triste de voir des personnes de la blogo, même si je ne souffle bientôt que la première bougie de mon blog, je vais regretter leurs publications…mais bon ainsi va la vie…et certains chemins en sont fait que pour se croiser….

    • Ce qui m’a fait choisir le blog est très lié à l’écriture, et les livres sont un très bon sujet !
      « certains chemins ne sont fait que pour se croiser » oui, même certains chemins finissent un jour par se recroiser !

    • oui bien sûr comme un carnet de lecture ! mon blog n’est finalement qu’un carnet de lecture plus étoffé et que je partage avec d’autres !

  18. Moi j’ai décidé d’être plus « cool », qu’importe si je ne fais des billets tout les jours, qu’importe si parfois je n’ai même pas envie de poster…. Qu’importe si tous mes challenges ne sont pas fait… Pas grave, mon blog, je veux qu’il ne soit que du bonheur… Surtout pas une contrainte… Tout comme la lecture…. La seule chose à laquelle je culpabilise un peu c’est tout mes billets lectures en retard (et j’en ai un paquet) je ne sais pas comment je vais rattraper tout ça… Surout que pour certains, j’ai vraiment envie d’en parler… Mais bon, ça viendra quand ça viendra… Je trouverais bien un jour le temps….

  19. Moi aussi, j’ai eu parfois des moments de découragement et j’ai pensé très furtivement fermer mon blog (une pensée de 30 secondes seulement) mais je me suis dit que non. C’est mon petit espace (et tant mieux si j’ai quelques petites visites). Alors, c’est vrai que depuis quelques temps, mon blog se ralenti (car les lectures ralentissent), qu’il y a peu de billets (surtout en ce mois d’octobre) mais c’est pas grave. J’ai tout de même remarqué que cette année, j’ai plus blogué que ma première année. Donc c’est encourageant.
    En fait, il faut que cela reste un plaisir et c’est toujours le cas. Et je suis assez content de moi car cela va bientôt faire deux ans que mon petit kabaret est ouvert. Jamais je n’aurai pensé qu’en commençant ce blog, il serait encore là, deux ans plus tard.
    Il faut aussi que j’ai l’envie d’écrire sur mon blog. Par exemple, cela fait des années que j’aimerai parler d’une série qui me tient à coeur pour la faire découvrir mais je ne sais pas encore comment en parler et surtout l’envie d’en faire un billet. Mais je ne désespère pas de le faire un jour ce billet.
    Un autre exemple: le billet sur ce duo comique que j’aime tant (Garnier & Sentou), j’y pensais depuis déjà deux semaines avant de le faire, sur un coup de tête, dimanche dernier.
    Mais, je peux comprendre qu’on veuille arrêter. Et peut être qu’un jour, j’aurai aussi cette envie de passer à autre chose. Pour le moment l’envie de bloguer est toujours là. J’espère qu’elle le sera encore pour longtemps.

    Will (qui a encore écrit un commentaire un peu longuet…mais tu aimes ça parait il! lol)

    • C’est fou dès que je pense à toi et me dis, : « mais que devient donc Will ? » voilà que tu postes un commentaire 🙂 ! Le blog suit notre vie, donc parfois il passe après, ou avant, tout dépend, le tout c’est que nous gardions notre envie d’y écrire !
      merci pour ce long commentaire 🙂

  20. Quel beau billet où je me retrouve beaucoup ! Sauf pour l’abandon qui ne m’a pas encore traversé l’esprit même si au début je pensais ne pas pouvoir tenir la cadence. En fait le blog est devenu une soupape de sécurité il m’a remise dans une dynamique de « boulot » mais surtout de plaisir ! Et du boulot qui fait plaisir que demander de plus ? Mes seules faiblesses et mes « pauses » me sont vraiment imposées quand le physique ne suit pas, mais même dans ces moments là (sauf si j’étais dans le coma, faut pas pousser non plus !), il me faut garder le contact, passer voir mes amies virtuelles et souvent réelles, cela m’aide à surmonter mes instants de faiblesse. Et comme écrire et lire sont presqu’une seconde nature, la contrainte n’est pas là pour moi, mais dans le temps que je dois aussi consacrer à d’autres dans ma vie réelle, temps qui n’est hélas pas négociable. Alors je fais comme je peux mais tant que le plaisir demeure, je ne me pose pas de questions ! Et tout cela grâce à toi et à Delphine. Merci pour l’addiction (dit en passant ! La cigarette ne suffisait pas hein ?) 🙂

    • Je me souviens de tes débuts, de tes hésitations et de ta persévérance !! depuis ton blog a une vitesse de croisière, et m’est devenu essentiel. Ce qui j’aime dans les blogs c’est quand on sent la personne derrière, quand il a une identité, et tu as su donner ton identité à ton blog, qui reste une douce addiction quoiqu’on en dise !

  21. Je commente peu (je parle en général, pas de tes blogs en particulier) mais comme je me retrouve dans beaucoup de tes remarques, je ne pouvais pas me retenir 😉

    Je voudrais quand même souligner que la fermeture d’un blog suscite souvent des commentaires un peu excessifs (à mon sens) parce que fermer un blog, ce n’est pas se suicider non plus ! Si l’on veut conserver des liens avec la personne qui plie boutique, rien n’empêche de le faire savoir et de trouver une autre façon de rester en contact. J’ai eu un blog il y a fort longtemps et lorsque je l’ai fermé (pour tout un tas de raisons dont la perte du plaisir de blogguer), et bien je n’étais plus bloggueuse mais je restais lectrice, ce qui est bien le plus important à mes yeux. Et je suis restée en contact avec les personnes qui le voulaient bien (très peu d’ailleurs, comme quoi ça permet de faire du tri dans ses « amis » ;).

    Je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait que blogguer doit rester un loisir et surtout un plaisir. J’ai parfois le sentiment que certains bloggueurs se prennent extrêmement au sérieux et ça me laisse perplexe. Attention, je ne dis pas que rendre compte d’une lecture n’est pas une activité « sérieuse » qui pourrait être bâclée sans dommages, mais plutôt qu’il ne faut pas non plus surestimer la chose : c’est un loisir ; nous ne sommes pas des critiques pros : keep cool !

    Je te rejoins également au sujet des challenges, des lectures communes, etc. Oui quand on s’inscrit on s’engage, mais on s’engage à essayer et non à réussir (ou comme on le dit en droit : c’est une obligation de moyens et non de résultat) et puis on s’engage avant tout vis-à-vis de soi-même il me semble. Je n’ai jamais eu le sentiment que j’avais des comptes à rendre à qui que ce soit et d’ailleurs personne ne m’a jamais jeté la pierre parce que j’avais lâché un challenge en cours de route (à l’insu de mon plein gré ;).

    J’ai « raté » 1001 challenges et je dors très bien (enfin non, je suis insomniaque mais ce ne sont pas les challenges « ratés » qui en sont la cause ;). D’ailleurs, ce que je préfère dans les challenges, c’est dresser des listes …

    Pour les lectures à plusieurs (que je préfère en duo plutôt qu’en grand groupe), je n’ai pas d’états d’âme à négocier des reports de date plutôt que de me mettre la pression pour finir à tout prix le fichu bouquin dans les temps et m’en dégoûter et, si un des participants ne rend pas sa copie le jour J (ni le jour J+1, ni jamais en fait), le monde ne va pas s’effondrer. Faire culpabiliser quelqu’un pour un quelconque « manquement » me semble être une vacherie incroyable car il n’y a aucun enjeu au fond si ce n’est se faire plaisir. Oui, il y a eu « engagement » mais il y a différentes formes d’engagements et la culpabilité qui accompagne un raté doit être proportionnelle à la force de l’engagement… Le quotidien nous impose suffisamment de contraintes pour que nous nous laissions l’opportunité de respirer sur notre espace et c’est d’ailleurs ainsi que je conçois un blog : un espace de vie, une respiration, un endroit à soi… où les autres sont les bienvenus s’ils partagent la même vision des choses (pas forcément les mêmes avis sur les livres 😉 mais le même état d’esprit).

    De même pour l’écriture de billets. En ouvrant « Fragments du paradis », je me suis toujours dit que je n’écrirais pas un billet par livre lu mais uniquement en fonction de l’inspiration et de l’envie. Parfois, on a rien de particulier à écrire sur un livre, alors pourquoi s’obliger à trouver absolument quelque chose à dire ! C’est en ce sens que j’apprécie goodreads. Il permet de tenir le compte de mes lectures et de ne laisser parfois qu’une ou deux phrases d’appréciation, voire rien. Sur un blog, la rédaction d’un article nécessite un minimum qui ne peut se tenir à deux phrases.

    Par contre, je ne te rejoins pas vraiment sur le statut du « visiteur ». Je connais plusieurs personnes qui commentent (ou commentaient ) régulièrement sur les blogs sans pour autant en avoir elles-mêmes et elles sont/étaient tout à fait intégrées à la communauté des lecteurs (du moins était-ce le cas il y a plusieurs années. Je sais que les temps ont changé et que les « Sans Blog Fixe », les SBF, comme je les avais nommés à l’époque, ne sont pas accueilli de la même façon selon les blogs). Je trouve cela dommage car on peut aimer lire, avoir des choses à dire en réaction à un billet et ne pas souhaiter s’investir dans un blog. Comme tu le soulignais justement, un blog c’est du travail et tout le monde ne souhaite pas nécessairement se mettre cette contrainte sur le dos. Cela n’empêche pas la participation aux discussions dans les commentaires, d’apporter son grain de sel, etc. et donc de faire partie d’une communauté reliée par un même centre d’intérêt.

    Si je commente rarement, je suis très bavarde dès que je laisse un mot mais ton article donnait matière à réponse et j’aimais bien son esprit 🙂 Désolée pour l’invasion !!

    • Merci Flo pour ce commentaire très riche et intéressant !
      Effectivement, et Dieu merci, la fermeture d’un blog n’est pas un suicide et je suis d’accord avec toi, il y a quelque chose d’excessif parfois dans les réactions.Je suis aussi entièrement d’accord dans ce que tu dis sur les challenges qui vaut aussi pour les LC : « on s’engage à essayer et non à réussir », c’est exactement cela et je te remercie d’avoir trouver la bonne formule !
      Contrairement à toi j’écris sur tous les livres qui me passent entre les mains, car mon blog est aussi un carnet de lecture, une façon de lister mes lectures ! mais c’est vrai que ce n’est pas toujours évident d’avoir quelque chose d’intéressant à dire sur tous les romans !
      Enfin ta réflexion sur les « visiteurs » est aussi intéressante, mais j’avoue que je ne pourrais plus me contenter, pour ma part, de simples commentaires, mais je comprends très bien que pour d’autres cela soit suffisant !
      Surtout n’hésite pas à laisser de tel commentaire !

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s