Lundi 16 Janvier 2012: Nous sommes la somme de nos lectures…

10h50

J’ai une grosse frustration qui me taraude depuis l’ouverture de mon blog de lecture, ou presque, et cette semaine, qui clôt ma trentaine, ne fait que raviver ce manque : qu’ai-je lu toutes ces années ? Où sont mes lectures passées ?

Que lisais-je enfant? quels livres ai-je étudiés au collège, au lycée, en fac? quelles furent mes lectures de vacances ? à quel âge exactement ai-je lu mon premier Balzac ?

Autant de questions que je ne parviens que très partiellement à résoudre, par petites touches. Il y a bien quelques carnets ici et là qui me livrent quelques titres, quelques dates, il y a mes journaux intimes aussi qui doivent pouvoir me renseigner un peu… mais je crains qu’une multitude de livres ne se soit évaporée de ma mémoire…

La frustration grandissant, j’ai donc pris la résolution de tenter un récapitulatif (ne vous inquiétez pas je vous épargnerai la liste!). Je me suis acheté un répertoire tout ce qu’il y a de banal pour commencer, et je vais éplucher mes souvenirs, consulter les autres blogs pour dénicher ces lectures oubliées et qui, pourtant, ont fait la lectrice et sans doute la femme que je suis aujourd’hui !

C’est un vaste programme que je sens intrinsèquement lié à mon entrée prochaine dans la quarantaine. Un besoin de faire le point, de revenir un peu sur mes pas, et peut-être de retrouver celle que j’étais.

Je crois résolument que nous sommes la somme de nos lectures…

35 réflexions au sujet de « Lundi 16 Janvier 2012: Nous sommes la somme de nos lectures… »

  1. J’ai la même obsession que toi. Tous ces livres que j’ai lu sans même prendre la peine de prendre quelques notes !
    Tous ces livres oubliés, presque perdus oserais-je dire …
    C’est pourquoi j’ai aussi décidé de tout noter maintenant, surtout que j’ai vraiment une très mauvaise mémoire.

  2. bien l’impression que nous avons tous cette même frustration.
    Un peu pourquoi en ce moment je suis l’éphéméride pour retrouver un peu de ces lectures passées… rien de bien folichon a en dire pour le moment, mais le plaisir de retrouver ces auteurs que j’ai aimé.
    bises

  3. Pareil, n’ayant aucune mémoire des noms… Ce que j’aime par-dessus tout c’est me rappeler des circonstances où j’ai lu tel ou tel livre, ce qui encore plus compliqué. Mais le journal de lecture ressemble tellement au journal de nos vies !

    • oui retrouver le moment c’est pas simple ! pour l’instant je commence par les classiques, internet en cela aide considérablement grâce aux bibliographies ! donc le répertoire a tendance à se remplir assez vite : vive les études de lettres 😉

  4. Tu ne vas pas nous faire de crise de la quarantaine hein ???^^ C’est normal et légitime ces questions qui arrivent en rafales au mitan de la vie, mais comme Nathalie, j’ai tendance à penser que nos lectures, pour beaucoup, correspondent à des moments de vie bien particuliers ! On ne peut pas tout noter, mais quand on le fait, qu’est-ce qu’on est content de retrouver nos carnets, nos impressions d’un temps qui hélas ne revient jamais… Pense aussi à tout ce qu’il te reste à lire, ou à relire, tu feras une jolie quadra ! 🙂

  5. Je notais avant de commencer le blog les livres lus, depuis 1999, ça commence à faire ! (sur des papiers qui trainent, il y a une année perdue).

    Je comprends cette envie de « voir le chemin parcouru », on change tellement dans/avec nos lectures !

  6. j’avais noté une année au collège…mais alors avant et après…les notes de lecture ne sont venus que quand je me suis lancée dans le blog…il est impossible de se souvenir de tout…
    allez ma belle ! no stress… les clichés sur la quarantaine, c’est surfait 😉

  7. Ce sont aussi des questions que je me suis posées récemment (et pourtant je ne change pas encore de dizaine). Je suis frustrée également de ne pas avoir tenu de carnet de liste depuis toute jeune.
    Et je pense même que je vais me remettre à écrire, façon journal intime… C’est toujours un bon exutoire…

  8. Je crains d’avoir oublié de nombreuses lectures moi aussi. Mais ce que j’aime par dessus tout c’est lorsque je vois un titre de livre et que je me souviens, de l’histoire en partie c’est sûr, mais surtout du moment, de l’époque, de ce que je faisais ou de ce qui m’a amené à lire ce roman à cet instant-là… 😉

  9. Idem pour moi, je regrette de ne pas avoir tenu plus tôt des listes de lectures ! Il y a bien quelques titres dont je me souviens, ceux qui m’ont marquée (et sans doute façonnée), mais c’est loin du compte !

  10. Et pourquoi tu nous épargnerais ta liste? Ca peut être intéressant et ramener à notre mémoire quelques souvenirs aussi.
    Le fait que j’oublie tout et que ça me désole est l’une des raisons de l’ouverture de mon blog!

  11. C’est marrant tout de même quand les préoccupations de lectrices se rejoignent …
    De mon côté, je note mes livres lus depuis 1999 (j’avais 11 ans), et j’ai retapé mes listes à l’ordinateur il y a quelques années. Je m’amuse à les relire de temps en temps et je m’aperçois en effet que certains livres sont encore très présents dans mon esprit alors que pour d’autres, c’est le néant. Mais au fil de ces pages c’est bien notre autobiographie de lectrice qui ressort, et c’est terriblement émouvant … Ce que je préfère c’est de voir mes appréciations de l’époque (c’est là que j’ai vu que j’avais mis Très Bien à mon premier Marc Levy, en 2001 … sic).
    Bon courage en tout cas pour retrouver tes lectures, l’avantage c’est que ce seront celles qui t’ont vraiment marqué donc tu te souviendras ! et puis tu verras, certaines reviendront au fur et à mesure (j’ai fait ça l’année dernière pour les films que j’ai vu dans ma vie, et ils revenaient par groupes de 2 ou 3, par association d’idées, etc. c’est rigolo !)

  12. Tss tss, je suis avec Lili pour te faire chanter lors de ce passage un peu difficile et que Valou (jeunette va !) arrête de parler de « clichés », on voit qu’elle n’a pas eu 40 ans ! Mais ça ne veut pas dire le vivre « mal », bien au contraire, le temps nous libère parfois de certaines futilités… 🙂 Bientôt tu n’y penseras (presque) plus !

    • L’arrivée de la quarantaine me fait voir les choses différemment c’est très étrange en fait, j’ai l’impression d’avoir changé de perception ! mais ce n’est pas forcément négatif effectivement, c’est juste autre chose !
      Merci ma belle !

  13. Je suis un peu dans le même cas, j’ai donc commencer à tout noter depuis 3 ans (sur un fichier Word sur l’ordinateur et non pas sur un carnet, je suis à peu près sûre de le perdre en chemin!!), malheureusement tout ce que j’ai lu avant, j’ai tendance à oublier au fur et à mesure sauf quelques livres qui m’ont vraiment marquée! Bon courage

  14. Dès ma toute première lecture seule, ma mère m’a « obligée » à noter dans un carnet chaque livre que je lisais (le titre, le nom de l’auteur, l’éditeur, une petite note de 1 à 5 et la date.)
    Sans doute était-elle frustrée, à l’époque, de ne pas avoir tenu le compte de ses propres lectures !
    Et j’ai conservé de façon très très scrupuleuse cette habitude, jusqu’à la naissance de mon fils (j’avais 25 ans). J’ai donc 6 carnets, où sont répertoriés tous les livres que j’ai lus, uniquement les « vrais » livres (pas les BD), lus de la première à la dernière ligne (pas ceux abandonnés en cours de route, pas ceux lus en diagonale dans le cadre de mes études). J’ai laissé tombé pendant 6 années environ, le temps de faire deux enfants, et d’émerger un peu… puis j’ai racheté un carnet l’année dernière, et j’ai recommencé à le remplir. J’ai donc un « trou » de 6 ans, que j’ai espoir de remplir partiellement en faisant appel à ma mémoire… Mais il faudrait que je le fasse vite !

    C’est une des habitudes les plus satisfaisantes et les plus gratifiantes de mon existence. Je remercie ma mère d’avoir « su » à l’avance à quel point la lecture serait importante pour moi, et à quel point ça me ferait plaisir, à l’âge adulte, de passer le doigt sur mes carnets, bien rangés, dans l’ordre…
    Ma soeur (plus jeune) a eu un carnet aussi, mais elle a très vite laissé tomber, je n’ai jamais pensé à lui demander si elle le regrettait ?
    Il va sans dire que quand mon propre fils commencera à lire de vrais livres, je lui proposerai de faire « comme moi » et de tenir la liste de ses lectures.
    (et je dois dire que ces carnets m’ont bien souvent obligée à finir un livre, ne serait-ce que pour le plaisir de l’ajouter à la liste ! Alors que j’étais tentée de le laisser en plan à quelques pages de la fin…)

  15. J’ai déjà eu la même démarche mais il y a longtemps, 8-10 ans environ et j’avais tapé un début de liste en mettant l’année ou la classe. Elle démarrait un peu avant la 6e (mais là pas d’année, bien trop flou).

    Je saisq ue je l’ai revue avant le déménagement. Et puis il y a un été magique où j’avais vraiment beaucoup beaucoup lu (dont mon premier livre tout en anglais en le comprenant comme un français), de la 3e à la seconde et cette liste je l’ai encore!

    Quant à ton anniversaire, ne t’inquiète pas, qu’une formalité pour une jeune femme aussi pétillante que toi 😉

  16. Je n’ai pas autant d’années de lecture derrière moi, mais je tien un registre des miennes depuis 2008, mais même en notant le titre, certains livres à présent ne me disent plus rien…
    J’ai bien envie de faire comme toi pour retrouver tout ce que j’ai pu lire.

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s