Mercredi 18 Avril 2012 : S.T.A.R 4 (J13) suite…

19h27

Ahhhh ça fait du bien, et encore plus quand on a passé cinq jours sur un roman un peu long. Cette après-midi, je suis parvenue à lire le roman d’Ella Balaert en entier, il est passé tout seul.Le sujet avait déjà tout pour me plaire puisqu’il se passait à Nohant, chez et avec George Sand, et Ô bonheur, pas de déception, rien à redire, juste lire et savourer.

Voici donc 127 pages à rajouter au compteur.Mais me revoilà donc, plus tôt que prévu, devant le dilemme du livre suivant…

8 réflexions au sujet de « Mercredi 18 Avril 2012 : S.T.A.R 4 (J13) suite… »

  1. Oh oui, il est tout petit ! Mais on n’est pas jeudi ?!
    Allez, quel sera le suivant. Moi je lis Métronome de Lorànt Deutch (si ça peut te donner des idées) et après je crois que je vais me faire un Fred Vargas.
    Bonnes lectures à toi.

  2. Ah le dilemme du prochain roman à lire. J’ai connu ça, il y a quelques jours après ma lecture du roman de John Colapinto « Auteur en sursis ». En fait trois livres m’ont fait de l’oeil: « La Chaîne d’amour » de Daphné du Maurier (pour lire un classique et retrouver la plume de cette grande dame de la littérature), « Hudson River » de Joyce Carol Oates (car il y a un petit moment que je n’ai pas plonger mes yeux et mon esprit dans un livre de Mrs Oates) et « Les saisons de la nuit » de Colum McCann (car il y avait plus d’un an que je n’avais pas lu sa plume particulière).
    Quinze minutes plus tard, c’est McCann qui a « gagné ». J’ai reposé le Du Maurier dans ma PAL car l’héroïne avait le même prénom qu’un personnage féminin dans le roman que je venais d’achever et je ne voulais pas me mélanger les pinceaux, puis j’ai reposé le roman de Joyce Carol Oates car j’avais une envie folle de retourner à New York, ce que me proposait le roman de McCann (et aussi parce que cela faisait plus longtemps que je n’avais pas lu de roman de ce formidable auteur irlandais).
    Je viens de finir ma lecture des « Saisons de la nuit » et j’ai déjà choisi ma prochaine lecture: « Des Choses sérieuses » de Gregory Norminton. D’une, parce que depuis un petit moment j’alterne grand format/format poche pour pouvoir faire de la place dans ma bibliothèque PAL grand format qui est pleine. De deux, comme le Mccann était un poche, il me fallait un grand format (logique). De trois, « Des choses sérieuses », n’a pas arrêté de me faire de l’oeil durant ma lecture du McCann.
    Toutefois, je pense qu’après cette lecture, je lirai le roman d’Oates que j’ai laissé de côté (roman de Oates que j’ai en format poche).

    En fait, j’ai souvent l’impression que ce n’est pas moi qui choisit mes prochaines lectures mais plutôt les livres qui m’appellent et se rappellent à moi afin que je me plonge dans leurs pages rempli de voyages et d’une multitudes de sensations.

    • J’adore ton commentaire et toute la réflexion qu’entraîne en toi le choix d’un nouveau livre! je suis entièrement d’accord avec toi, il semble vraiment que ce soit les livres qui nous choisissent, comme si une alchimie entre le moment de la journée, le temps, notre état rendent finalement évident tel livre plutôt qu’un autre !
      « Hudson River » me fait de l’oeil depuis longtemps et comme toi j’ai envie de me replonger dans l’univers de Oates !
      Bonnes lectures, et merci de ton passage ici !

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s