Vendredi 14 Septembre 2012 – 10h07

J’ai délaissé la salle de gym ce matin, pour me remettre sous la couette, et cela sans réellement culpabiliser, me sentant fatiguée et incapable de bouger. J’ai donc pu lire tout mon saoul et réellement m’immerger dans le roman d’Anne Brontë.

Mon marque-page a fait du 100 pages à l’heure, et les pages se sont tournées sans même que je ne m’en aperçoive. Ce roman, souvent perçu comme une œuvre féministe, a révélé, dans les pages parcourues ce matin, sa réelle ambition. Par le biais d’un journal écrit par Helen avant et pendant son mariage, Anne Brontë s’attaque aux moeurs victoriennes de son époque et notamment à la place et au rôle de la femme dans le mariage. Helen est loin d’être un être fragile, elle se révèle au contraire d’une force de caractère remarquable. C’est un personnage passionnant que l’on découvre mieux grâce à ce journal.

12 réflexions au sujet de « Vendredi 14 Septembre 2012 – 10h07 »

  1. J’ J’attends ton billet avec impatience ! Car les soeurs Brontë, c’est quelque chose ! ;)ai commencé Agnès Grey de la petite Anne mais c’était juste après Jane Eyre et Les Hauts de Hurlevent, bien écrit mais moins passionnant, je me le garde pour une période de lectures-plaisirs…

  2. C’est un de mes romans favoris de l’univers ! Alors que je trouve les lettres de Markham un peu assommantes, le journal est vraiment passionnant et je suis impatiente de connaître ton avis final (Agnés Grey vaut aussi le détour).

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s