Lundi 3 Janvier 2011

13h06

Hier matin une mauvaise surprise nous a jeté sur le trottoir, mon mari, mes enfants et moi… notre toit en feu, au niveau des chambres, nous a contraints à appeler les pompiers. En attendant leur revue, je pensais à mes copies, à mes livres qui risquaient de partir en fumée… oui c’est bête, mais imaginer mes livres brûlés, ou trempés par les jets d’eau des pompiers m’a soudain donné des sueurs froides… ma PAL partie en fumée sans même avoir été lue, quelle horreur ! Je voyais mes piles de livres partirent en torche, j’imaginais les litres d’eau noyant tout, disloquant les pages, ruinant les couvertures… Heureusement il n’en fut rien, les pompiers ont été gentils, ils ont pris soin des cadeaux de Noël des enfants, et ont épargné nos biens… seule la toiture a été endommagée, les chambres des enfants sont donc à ciel ouvert ! Loin de me faire relativiser mes chers livres, cet évènement me les fait aimer encore plus, comme des rescapés d’un autodafé épargné !

Publicités

Dimanche 19 Décembre 2010

10h21

Tout est blanc depuis hier après-midi, la neige tombe encore ce matin… envie de rester au chaud, de boire du chocolat chaud auprès de la cheminée et de lire…

Je ne sais pas si c’est Romain Sardou et son roman Personne n’y échappera qui agissent sur mon inconscient, mais je me réveille très tôt depuis trois jours, avec qu’une idée en tête : poursuivre ma lecture… plus qu’une petite dizaine de pages… quel bonheur de voir les pages se tourner, de ne pouvoir arrêter avant de savoir et en même temps l’appréhension de finir… je n’ai pas encore vraiment compris le sens du titre, mais c’est secondaire face au plaisir de lire…

10h56

Roman fini, et je comprends donc enfin le sens du titre…. la fin me déçoit un peu, enfin je crois ! il va falloir que je laisse un peu de temps agir !

Jeudi 16 Décembre 2010

10h41

Je suis toujours plongée dans le polar de Romain Sardou… les pages se tournent allégrement et je n’ai qu’un eenvie être ce soir dans mon lit pour continuer ma lecture…


La fin de l’année, sur les blogs, se traduit par une certaine effervescence. On prépare les challenges pour 2011, on met à jour sa PAL, on fait le bilan des challenges 2010…bref on commence à réfléchir au bilan annuel ! Du moins, moi j’y pense ! mais qu’est-ce qu’un bilan annuel d’un blog ?

Il y a, semble-t-il, plusieurs options. La première est de faire le point sur nos lectures de l’année écoulée : nombre de livres lus, nombre de coups de coeur, de déceptions, de livres abandonnés, de pages… mais aussi de challenges réussis ou non, d’opérations diverses et variées (swaps, RAT, Tags etc.). L’autre option est un bilan de l’activité du blog : quelle progression dans les stats (oui je sais c’est le sujet qui blesse) ? combien de billets en un an ? combien de commentaires ? Cette option est donc essentiellement axée sur le fonctionnement du blog et non sur son contenu. L’idéal est donc de jumeler les deux options : contenu et contenant ! c’est sans doute cette troisième option que je choisirai et autant vous dire que le billet de récap risque d’être long à écrire (et donc sans doute à lire) ! mais que voulez-vous, j’aime les bilans, c’est l’occasion pour moi de revenir sur les évènements de l’année écoulée, de relire certains billets, et certains commentaires, bref de faire le point et place nette avant d’entamer la nouvelle année. L’avantage de l’écrit c’est que ça reste ! oui, je sais, il n’y a rien de nouveau dans ce simple constat, ce que je veux dire c’est qu’il est plus facile de faire le bilan d’un blog sur une année, que de faire celui de sa vie sur la même période ! Car sur les 365 jours écoulés en 2010, quels sont exactement ceux dont on se souvient ? Pourtant, savoir que tel mois j’ai lu tels romans, peut éventuellement m’aider à me souvenir de certains jours passés ! Reste à savoir maintenant si ce type de bilan est fait pour le blogueur ou pour ses lecteurs ? Exposer ses stats, son nombre de billets risque encore de faire grincer des dents, tout bilan se fait, qu’on le veuille ou non, par comparaison : comparaison avec les années précédentes, ou comparaison avec les autres blogs ! il s’agit de savoir quelle posture prendre ! La mienne sera claire : c’est MON bilan, avant tout, c’est-à-dire un bilan qui vise à me comparer à moi-même… je ne reviendrai pas sur le « on blogue pour le plaisir avant tout », cela est entendu, mais soyons réaliste, si mon blog  n’obtenait aucun commentaire, si sa progression était quasi nulle, ma motivation le serait aussi ! On n’a beau écrire pour soi, dans la mesure où on crée un blog on attend des réponses, sinon, nous aurions recours au bon vieux carnet papier !

Mercredi 15 Décembre 2010

11h19

Noël approche à grands pas ! je ne l’ai pas vu arriver… aujourd’hui achat du sapin de Noël et décorations sont au programme.

Ce matin, j’ai commencé ma lecture de Personne n’y échappera de Romain Sardou pour le rendez-vous de Pimprenelle le 21 décembre. C’est pour moi une réelle découverte. Le nom de Romain Sardou ne m’était pas inconnu, grâce aux nombreuses pubs que j’entends sur Europe 1 pour vanter ses romans, et j’avais un certain a priori. J’ai choisi un roman policier dans lequel un des personnages est professeur d’écriture. Ne connaissant pas cet auteur, j’ai épluché sa bibliographie : beaucoup de romans historiques qui tournent autour de Noël, mais les sujets m’ont peu intéressée. Ce que je peux dire, après une petite centaine de pages tournées, c’est que mon a priori s’est fait la malle, et que j’ai plongé dans l’histoire avec plaisir… il y a de fortes chances (du moins si je continue sur cette lancée) que je sois à l’heure pour cette lecture commune inter blogs !

15h35

M’en fous, j’assume ….


Lundi 13 Décembre 2010

8h09

Comme le soulignait Sandrine, ce journal est quelque peu délaissé ces derniers jours. Mais comme je ne veux pas écrire pour écrire, mais écrire parce que j’ai quelque chose à dire, ce pauvre journal pâtit un peu de mon manque d’inspiration mais aussi d’une vie sociale un peu trop accaparante !

Tous les commentaires laissés sous la date de mardi dernier, prouvent (mais le fallait-il vraiment) que nous sommes la majorité à partager la même opinions concernant les challenges… d’ailleurs ils se sont décuplés cette semaine, prouvant également que les blogueurs y trouvent une source inépuisable de plaisir !

Mes lectures se succèdent, mais j’ai opté ces derniers temps pour des livres courts… Ayant moins de temps pour lire (notamment ne pouvant plus, pour l’instant, profiter de mes après-midi pour avancer mes lectures), lire un livre court me donne moins la sensation de stagner. Je fais ainsi de belles rencontres : le roman pour ado de Florence Hinckel fait partie de celles-là.

En ce moment je suis plongée dans un roman de Marie-Aude Murail, et comme pour Miss Charity je suis fascinée par la facilité avec laquelle elle parvient à nous plonger dans son univers. On sent une intelligence et une connaissance de la littérature. Malo de Lange, fils de voleur renoue avec les feuilletons du XIXème siècle, on y trouve les pauvres orphelins, les vilains voleurs-assassins, le déguisement…

Mercredi 8 Décembre 2010

13h56

La neige tombe et recouvre tout aujourd’hui.

Mes lectures stagnent en ce moment ! toutefois je vais mettre enfin un terme à la bio de Simone Signoret. Je prends plaisir ces derniers temps à insérer de « petits » livres, aussi ai-je relu Fin de partie de Beckett et j’ai commencé Ligne 15, un roman jeunesse qui se décline en 8 exemplaires, et que j’ai découvert au Salon de Montreuil. Ces lectures courtes me permettent de souffler un peu et de varier.

Sur les blogs, en ce moment, les challenges fleurissent, tous plus inventifs les uns que les autres. Toutefois, la naissance de ces challenges s’accompagne d’une idée qui commence à se répandre (notamment sur Facebook) et qui tendrait à laisser croire que créer un challenge ne serait qu’un moyen de promouvoir son blog. J’avoue que cette idée me surprend, mais finalement elle n’est pas très nouvelle. Quand j’avais un blog généraliste, ces suspicions étaient déjà monnaie courante. On accusait les créatrices de concours photos, de tag etc. de n’avoir que pour simple ambition de gravir les échelons du fameux Wikio, de courir après le lien à tout prix. Pourtant beaucoup de ces initiatives étaient inventives, et permettaient d’échanger autour d’un même thème. Les classements jettent la suspicion, entraînent la médisance, déçoivent, mais tout dépend de quelle façon on les considère. Mon blog de lecture a un an et demi, et trace sa route tranquillement. A sa création, lors du premier mois, il n’avait enregistré qu’un peu plus de 500 visites, aujourd’hui il compte près de 38 fois plus de visites mensuelles, pourtant ma démarche est toujours la même : lire, écrire et faire partager mes lectures et mes envies. Créer un challenge c’est l’occasion de faire connaître un auteur (Jane Austen ; Wilkie Collins ; Virginia Woolf ; Roald Dhal ; Edith Wharton  ; Jonathan Coe ; Henry James ; Shakespeare et j’en passe), de jouer autour d’un thème (Mythes et légendes ; Femmes de Lettres ; Tous au théâtre ; la mode ; un jeu comme le Petit Bac…), de lire un genre (les albums ; les romans de la rentrée littéraire ; la Chick Lit ou encore les premiers romans)… tous ces challenges (et d’autres) , auxquels je participe, ont tous éveillé chez moi un intérêt, une envie, et en y participant je n’ai jamais songé que cela avait un intérêt caché. De même, les 4 challenges que j’ai créés correspondent à des choix très précis. Tous sont centrés sur une femme écrivain, pour la bonne raison que je « milite » depuis toujours pour que soient reconnues à leur juste valeur les romancières : le challenge George Sand s’inscrit dans cette démarche mais aussi, plus largement dans un projet personnel qui est de faire lire ses romans trop méconnus et négligés. Celui de Oates est né à la suite d’un choc littéraire, que je dois à Sylire et à son blogo club. Je trouvais intéressant, devant une telle bibliographie que l’on se mette à plusieurs pour lire un maximum de son oeuvre. Celui sur Marilyn, est là encore né d’une raison personnelle, et d’une affection que je porte à cette actrice depuis mon adolescence, la parution de ses écrits fut une belle occasion de lui donner sa place dans le cercle des auteurs. Quant à Agatha Christie, l’idée m’a été soufflée par deux autres blogueuses mais est aussi né d’un contexte : les 120 ans de l’anniversaire de sa naissance et l’envie de lire voire relire son oeuvre à plusieurs, là encore. Ce n’est pas une justification, juste un éclaircissement sur les motivations qui peuvent pousser un blogueur à créer un challenge. Je suis certaine que tous ceux et celles qui proposent un challenge ont leurs propres motivations personnelles qui n’a sans doute rien à voir avec des considérations puériles liées à de quelconques intérêts promotionnels. Le littérature ne sert à rien, Maupassant l’a dit très justement bien avant moi et beaucoup mieux que moi, elle n’a pas d’utilité matérielle, mercantile, par contre elle aide à réfléchir, et à rêver, elle est aussi un magnifique moyens de rassembler et de s’amuser, ne perdons pas cela de vue, et continuons à bloguer dans la sérénité sans avoir à se justifier de tout et de rien.

Lundi 6 Décembre 2010

12h10

Voilà une nouvelle semaine qui commence, laissons-la s’installer doucement, laissons tomber sur nous la pluie froide des matins d’hiver, réfugions-nous près de nos cheminée et d’amis avec lesquels il est si doux de parler, ouvrons un livre, refermons-en un, écrivons nos pensées, nos humeurs, et laissons dernière nous le froid des jours passés.

Ce week-end fut riche : Hérisson est venu faire son nid chez moi, l’occasion pour nous ne nous revoir, et de parler, parler, parler, parler… Dimanche nous sommes allées au Salon du Livre de Montreuil. Antoine et moi, nous sommes laissés guidés. Hérisson est une as du salon du livre de Montreuil, elle y est comme chez elle, connait les éditeurs, même les plus petits, vous déniche un bouquin, vous ferait acheter tous les livres (ou presque!), prend Antoine par la main, l’intéresse, bref, c’est une fille merveilleuse ! Il faut que je fasse mon billet pour raconter tout cela, et vous montrer tous les livres que j’ai ramenés dans ma besace !

Juste pour clore le débat, je vous remercie toutes sincèrement pour tous ces commentaires laissés ici et ailleurs, pour votre amitié, vos messages amicaux, votre délicatesse, si je continue c’est grâce à vous !