Jeudi 30 Septembre 2010

13h55

J’arrive bien tard aujourd’hui sur ce journal… matinée passée à l’hôpital pour des examens de routine qui ont duré de 9h à 13h, je n’en voyais plus la fin ! Mais finalement on passe plus de temps à attendre dans les salles d’attente que dans un bureau face au médecin… Le seul avantage est que l’on peut lire et donc, j’ai poursuivi ma lecture de Les Heures, sans grand enthousiasme si ce n’est celui d’en venir presqu’au bout… plus que 30 pages, autant dire presque rien ! Nous n’étions que trois à lire en attendant qu’on veuille bien nous appeler, trois femmes : l’une lisait un gros roman dont malheureusement je ne me souviens plus du titre, et la seconde un 10/18 dont je ne suis pas parvenue à lire le titre… je suis toujours frustrée de ne pas savoir ce que les gens lisent… tant pis ! Mais quand je suis rentrée chez moi j’ai eu le bonheur de trouver Charles Dickens par Marie-Aude Murail dans ma boîte aux lettres… cela m’a fait plaisir, tout simplement.

Il faut que je pense à acheter le Nouvel Obs qui sort aujourd’hui et dans lequel sont publiées « les bonnes pages » des carnets de Marilyn… j’ai hâte de pouvoir acheter ce livre dans lequel on trouve, dit-on, de petits textes, des poèmes et autres pensées de cette femme si belle et si sensible.

***

Nous sommes le 30 et à chaque fin de mois c’est l’heure des bilans sur les blogs : bilan de lecture du mois, bilan des fréquentations, et classement wikio… J’aime bien ces bilans mensuels qui me permettent de faire le point sur mes lectures, de voir combien de livres j’ai lus et combien de pages se sont tournées… Pour ce qui est de la fréquentation de mon blog de lecture, j’ai battu mes records ce mois-ci, un nombre qui m’impressionne (à l’heure qu’il est) : 12 622, et la journée n’est pas finie !  J’avais bien noté une hausse dans les fréquentations journalières, mais je ne pensais pas monter si haut! J’en suis fière de ce petit blog, et sa progression me fait plaisir, pas seulement parce que j’en retire une satisfaction personnelle, mais aussi parce qu’il semble avoir pris une vie propre, et que nous nous entendons bien ! voilà c’était mon quart de frimeuse ! A présent il va falloir que je trouve une citation pour le Jeudi Citation, et, chercher une phrase qui m’a plu dans Les Heures ne va pas être chose aisée… enfin !

Publicités

Mercredi 29 Septembre 2010

8h50

J’avais mis mon réveil à 6h pour me permettre un temps de lecture un peu plus long en ce mercredi matin, mais Morphée a été plus forte que ma simple volonté… Ma lecture de Les heures ne me passionne pas plus que cela… c’est effroyablement déprimant : Sida, suicide, neurasthénie…bref, ce n’est pas très engageant… il y a aussi un petit côté démodé, notamment dans les chapitres consacrés à Mrs Dalloway… j’ai hâte de m’en débarrasser… quand un livre me pèse, j’essaie d’en accélérer la lecture… c’est paradoxal, je sais… car comment lire rapidement un livre qui vous ennuie ????

Ce matin, mon avis sur Miss Charity est enfin paru… je l’ai lu il y a deux ou trois semaines, mon billet patientait jusqu’à aujourd’hui. Je vais aller lire les billets de ceux qui ont participé à cette lecture commune autour d’un auteur organisée par Pimprenelle. Une belle idée qui m’a déjà permis de lire (enfin) Fred Vargas, mais aussi de découvrir des romans variés d’un même auteur… de quoi faire grossir sa PAL une fois de plus !

10h50

Depuis la rentrée, je me suis mise à utiliser Google Reader… le principe est simple…il s’agit de rentrer les URL des blogs que l’on souhaite suivre et, automatiquement, dès qu’un nouveau billet paraît sur un des blogs enregistrés, hop il apparaît dans mon Google Reader (GR)! C’est à la fois hyper pratique pour se tenir au courant mais c’est aussi particulièrement addictif… l’avantage c’est que l’on ne loupe rien de ce qui paraît sur les blogs des copines, tout est à portée de main… Il y a aussi Hellocton qui classe les billets des blogs par catégorie : people, culture etc. Ici il y a des mises en avant et l’on peut voter pour les billets qui nous plaisent. Il n’y a pas comme sur GR la nécessité d’entrer les URL, on a accès aux billets de toutes les personnes inscrites sur ce site ! Hellocoton me sert surtout à me tenir au courant des billets qui paraissent sur les blogs généralistes que je néglige depuis que j’ai ouvert mon blog de lecture et que j’ai fermé mon blog généraliste. Bref, la visite du GR et de Hellocoton prend généralement une bonne heure et entraîne d’autres errances qui peuvent me prendre un temps infini…

11h20

Deux nouveaux romans dans ma boîte aux lettres ce matin : Les Soeurs Deblois: Charlotte de Louise Tremblay d’Essiambre…un roman aperçu à la Fnac et qui avait piqué ma curiosité de lectrice. L’auteur est québécoise, et l’histoire raconte le destin de 3 soeurs. Et Maigret à l’école de Simenon… en vue d’un challenge Maigret aperçu (lui aussi) sur les blogs… c’est toujours un bonheur de recevoir des livres, ça éclaire ma journée, c’est plein de promesses de nouvelles découvertes ….

17h40

Journée peu littéraire aujourd’hui, si ce n’est l’achat d’un DVD pour seulement 4 € : l’adaptation du merveilleux roman de A.S Byatt Possession…un roman que j’avais dévoré en fac, que j’ai eu la bêtise de prêter et que je n’ai jamais revu… Il faudrait que je le relise d’ailleurs… cela me permettrait de faire un nouveau billet pour le Challenge lunettes noires pour pages blanches.

18h25

Pour revenir ce que je disais tout à l’heure, je crois que je vais me confectionner une vidéothèque constituée uniquement de films adaptés de roman… Je me rends compte que je le fais depuis quelques temps de façon inconsciente (???). J’ai déjà toutes les adaptations des romans de Jane Austen, mais aussi Les Liaisons dangereuses de Frears, Beignets de tomates vertes; Mademoiselle Chambon; Autant en emporte le vent ; 84, charing cross road etc. Et tout en écrivant ces mots, je suis en train de me dire que je devrais faire une page spéciale sur mon blog pour les films adaptés de roman, avec ceux vus et ceux à voir… j’y vais donc ce pas…

Mardi 28 Septembre 2010

8h05

L’énigme du roman naufragé semble être résolue… il semblerait que ce soit un livre envoyé dans le contexte de la chaîne de livres inaugurée par Hérisson !! L’expéditeur aurait voulu me faire une petite blague ! et, force est de constater, qu’il y est parvenu ! Mais cela ne change rien sur mon peu d’enthousiasme à lire ce roman….

Je n’en ai pas tout à fait fini avec Mrs Dalloway… je m’y attendais un peu en commençant Les Heures, mais je constate que tout le roman de Michael Cunningham reprend le schéma narratif du roman de Virginia Woolf à travers trois personnages : Virginia Woolf, elle-même ; Clarissa Vaughan, surnommée Mrs Dalloway et Laura Brown qui lit Mrs Dalloway (et visiblement elle a moins de difficulté que moi à rentrer dans ce roman!!) … Cunningham cite alors plusieurs pages du roman de Woolf… Plus accessible que la prose de Woolf, le roman de Cunningham reste agréable à lire, et j’ai aimé ces quelques lignes sur la lecture :

« Elle a su qu’elle aurait du mal à avoir confiance en elle, chez elle, dans les pièces de sa maison, et lorsqu’elle a regardé ce nouveau livre sur sa table de chevet, posé sur celui qu’elle avait terminé la veille au soir, elle a tendu machinalement la main vers lui, comme si la lecture était la première obligation du jour, unique et évidente, le seul moyen viable de surmonter le passage du sommeil aux tâches obligées. » (p.44)

Je me suis retrouvée un peu dans cette phrase, même si je n’ai pas la nature dépressive de Mrs Brown… pourtant cette lecture du matin, je la vis un peu comme cela aussi.

9h25

Le roman d’Isabelle Monnin poursuit sa progression sur les blogs de lecture. Tous les jours ou presque un nouveau billet sur ce roman magnifique mais au sujet bien difficile et qui en dissuade plus d’un, malheureusement, même si je peux comprendre cela très bien. Certains sujets de roman nous effraient, nous tiennent à l’écart… je me souviens mon incapacité à lire L’Eté chagrin… alors pourquoi suis-je parvenue à lire le roman de Monnin ? A-t-on plus de mal à lire ce que l’on craint que ce que l’on peut avoir vécu? Comme dans les films à suspens, on frémit en attendant l’arrivée du tueur, bien plus que quand le tueur apparaît… Le sujet de la déportation est pour moi insupportable, et pourtant personne dans ma famille n’a vécu ce drame… mais lire ou voir des films sur ce sujet me mène à la limite du malaise…

Tout a commencé avec la lecture du Journal d’Anne Frank, une lecture initiatique sans doute, une de ces lectures qui a conditionné la lectrice que je suis aujourd’hui… peut-être parce que quand je l’ai lu j’avais à peu de chose près l’âge d’Anne, peut-être aussi parce que mon prénom composé inclut celui de cette petite fille, peut-être parce que moi aussi je tenais un journal… quoiqu’il en soit, si la lecture peut être un exutoire, elle nous met aussi devant nos peurs les plus profondes.

11h45

Je viens de lire un billet très intéressant sur le blog de Guy Birenbaum. Il part d’une réponse du philosophe Raphaël Enthoven à la question suivante : « Vous n’avez pas de blog. Vous méfiez-vous d’internet? »… Comme Guy Birenbaum, je m’étonne de cette méconnaissance d’internet et  des blogs en particulier, par nos intellectuels? Je me suis déjà fait cette réflexion en lisant hier l’entretien de Nothomb par Géraldine. Amélie Nothomb dit : « Je n’y connais absolument rien à internet »… mais cependant elle a l’intelligence de ne pas critiquer ce qu’elle ne connaît pas. Avec la réponse de Enthoven, on est dans la critique, non des blogs, mais de ce qu’il croit être des blogs. Il parle de « journal intime », or c’est méconnaître totalement ce que Guy Birenbaum appelle ce « Continent » que représente la multitude de blogs que l’on peut trouver sur internet ! Alors oui, il y a à boire et à manger sur ce fameux Continent, mais ce mépris, et cette façon de voir le blogueur (comme le souligne Birenbaum, Enthoven méconnaît encore davantage les blogueuses) comme « un homme qui vit sa solitude comme une séparation, une déchirure », alors même que les échanges, les amitiés qui se nouent entre blogueurs ET blogueuses sont si nombreux. Quel dommage que ce manque de curiosité et d’ouverture pour un philosophe !

En parlant d’amitié liée aux blogs, j’ai eu le plaisir de recevoir un coup de téléphone de Franso… voilà la concrétisation de ce type d’amitié qui peut naître à travers les blogs. Une amitié réelle et fascinante.

15h30

Je m’étais installée pour lire une petite heure, mais irrémédiablement je m’endors… c’est terrible d’être ainsi saisie par un alanguissement invincible alors même que je me réjouissais de cette heure de lecture qui s’offrait à moi… malgré ma dose de café et de thé, rien n’y fait…

19H20

Les lectures communes sont l’un des bonheurs des blogs de lecture. Nous avons toutes, ou presque, une PAL (Pile à Lire) qui dépasse l’entendement du simple mortel. C’est quelque chose qui m’a fasciné quand j’ai découvert les blogs de lecture : des centaines de livres achetés en attente d’être lus… et le désespoir de toute blogueuse-lectrice qui se respecte et bien sûr de ne pas parvenir à faire baisser sa PAL… tout est bon donc pour résoudre ce dilemme existentiel : les challenges ; les défis et… les lectures communes… généralement la PAL est ouverte à tous, ce qui permet de comparer… quand on constate que nous avons les mêmes livres on s’accorde sur un date de publication de notre avis, et on décide donc de lire ensemble le livre en commun… Nos avis étant publiés le même jour avec les liens des autres participants, cela permet d’avoir un aperçu assez intéressant des différents sentiments, réflexions, avis et donc de voir comment une telle a adoré tandis que l’autre est totalement passée à côté (j’en ai fait l’expérience cet été avec L’Amour est à la lettre A). Le problème est que quand on a une PAL de presque 300 romans en attente, comme c’est malheureusement mon cas, il se trouve que nombreuses sont les blogueuses qui se retrouvent avec les mêmes livres que moi… du coup, je suis over-bookée lecture commune jusqu’au 30 janvier 2011 …  pure folie, mais ma satisfaction est de me dire que ma PAL va s’alléger de quelques tomes….

Lundi 27 Septembre 2010

8h10

Les matins où il y a école, ma première connexion a lieu entre 7h45 et 8h25 voire 30. La visite est souvent rapide : les derniers commentaires à lire et auxquels je réponds, les mails, Google reader, et, quand j’ai le temps, lecture de quelques billets ! Ce matin deux nouveaux avis sur le magnifique roman d’Isabelle Monnin, à part au « Masque et la plume », j’ai très peu lu de critiques sur ce premier roman et visiblement il n’apparaît pas dans les premières sélections des différents Prix, c’est dommage !

Bon, revenons à Mrs Dalloway… plus que 50 pages !!! malgré l’intérêt accru, les pages ont du mal à se tourner. Le texte reste très dense et demande beaucoup d’attention ! Il faut que je le finisse aujourd’hui pour pouvoir commencer Les Heures, et avoir fini mes lectures pour ma première séance au Club de lecture vendredi soir ! j’ai hâte d’y être ! il faut aussi que je travaille sur le blog du Club… plusieurs billets des membres du Club à mettre en ligne ! il faut que ce soit prêt pour le 1er octobre, ma mission (et je l’ai acceptée) sera de présenter le blog aux membres ! Beaucoup de travail donc en perceptive pour ce lundi !

J’ai réfléchi à mon billet sur la mise en avant de mon billet sur Les Femelles… j’ai un peu culpabilisé avec le recul. Serai-je un peu prétentieuse ? Cela m’a vraiment fait plaisir, mais parfois j’ai l’impression que parler de tout cela peut passer pour une certaine tendance au narcissisme… mais finalement faire un blog ne relève-t-il pas d’un certain narcissisme ? à méditer !

12h00

Deux surprises au courrier ce matin ! OH miracle !!!!! le dernier roman de Ravalec Cantique de la racaille opus 2 est enfin parvenu à me retrouver… bon avec bien 2 ou 3 semaines de retard… s’il pouvait parler je serais bien tentée de lui demander ce qu’il a pu faire en route celui-là !!!mais avec un titre comme ça, il a dû prendre des chemins de traverse pas très recommandables !!!

Sinon, la deuxième surprise (et grosse déception!), l’arrivée d’un livre que je n’ai jamais commandé : Les Valseuses de Bertrand Blier, d’ailleurs je ne savais même pas qu’il existait, ce roman!!… visiblement le vendeur a dû se mélanger dans ses enveloppes !!!! bon, comment je fais maintenant avec un bouquin qui ne m’intéresse qu’à moitié, voire au quart ???? je le lui renvoie ??? et le livre que je lui avais commandé où est-il parti ???

Quand je pense à tous ces livres qui voyagent dans leur enveloppe bulles, ça me fait rêver ! imaginez un peu, tous ces livres qui se croisent, qui sortent des cartons, des étagères pour partir vers des destinations inconnues, vers de nouveaux lecteurs qui sauront les aimer à nouveau ! Il va quand même falloir que je réexpédie mon naufragé vers sa réelle destination !!!


14h35

Bon, je crois que là je peux aller me rhabiller !!! Géraldine est une fille formidable et elle a sans doute vécu mardi 21 un moment inoubliable ! Oui, elle a reçu un coup de fil d’Amélie Nothomb… après lui avoir envoyé une lettre avec des questions… une fois encore, et ce ne sera sans doute pas la dernière, le fait de tenir un blog permet de réaliser certains rêves ! Géraldine a donc mis en ligne son interview et une mise en situation très drôle qui donne des frissons de plaisir… Ce n’est pas que j’aime particulièrement Amélie Nothomb (les deux romans que j’ai lu d’elle ne m’ont guère convaincue), mais je m’imaginais recevoir un coup de fil de Oates … « hello, I am Joyce Carol Oates »… Mon dieu, je crois que j’en tomberais dans les pommes !!! Cette proximité que peut procurer internet entre lecteur, éditeur, auteur est passionnante… alors on peut penser que ça désacralise un peu l’image de l’auteur mais, franchement, vivre ce qu’a vécu Géraldine ce matin-là, je veux bien…

… et quelques minutes plus tard …

Grosse frayeur !!! mon ordi m’a plantée d’un coup d’un seul ! pouf écran noir… je le remets en route et là apparaît le genre de message qui fait frémir tout blogueur…. « si votre ordinateur ne se rallume pas normalement…. » … dis, tu ne me fais pas ce coup-là, hein ??? bien sûr que tu vas te rallumer normalement…. oui, voilà, tu es gentil… ne me dis pas que c’est Amélie Nothomb qui t’a fait te court-circuiter les fils !!!! promis je vais essayer de lire son dernier roman, voilà tu es content ??? Amélie sors de mon ordi !!!!!

19h15

Voilà…j’ai fini Mrs Dalloway… je me suis installée dans mon coin lecture pendant environ 50 minutes, puis dans la salle d’attente aveugle de l’orthophoniste d’Antoine ! et voilà la dernière a été tournée …. ouf !!! Éprouvante cette lecture, même si je reconnais la magistria du style de Woolf. A présent il va falloir écrire un billet pour mon blog, un billet qui doit refléter à la fois ma souffrance et mon admiration, sentiment bien paradoxal !

Ce soir je commence Les Heures de Michael Cunningham ! j’ai quatre jours pour le lire…

20h15

J’ai rédigé mon billet sur Mrs Dalloway… à force d’en parler ici et de prendre des notes, les mots me sont venus facilement… je ressens un certain bien-être à avoir mis fin à cette lecture, et suis curieuse de savoir ce que les autres membres du club en auront pensé … le débat risque d’être animé !!!

Dimanche 26 Septembre

9h45

Nouvelle journée qui commence. Je me suis réveillée  tôt ce matin, la lune éclairait la chambre à travers le velux, j’ai pensé à Musset et à sa lune comme un point sur le i… ce qui est drôle puisque le dimanche sur mon blog c’est « Dimanche poétique« …

Mrs Dalloway m’obsède… pas tant le personnage que le roman… au chaud sous la couette, je suis parvenue à lire 50 pages…. j’aime bien Peter Walsh et ses errances… je crois que je n’aime pas beaucoup Clarissa Dalloway, elle me fait penser à Bree, une Bree anglaise… Ces cinquantes pages étaient passionnantes : Woolf critique le mariage et cette abnégation de la femme mariée, cette faculté à s’effacer derrière la stature du mari… elle aborde aussi le suicide, la dépression à travers un autre personnage au prénom improbable : Septimus Smith, et construit une satire de la médecine : critique des médecins généralistes qui ne soignent que le corps en oubliant la puissance de l’esprit, et les psy qui ont tendance à enfermer les malades dépressifs dans des « maisons de campagne »… Voilà deux thèmes woolfiens par excellence !!!

J’ai mis en ligne le poème de Verlaine « Chanson d’automne », j’ai voulu marquer l’arrivée de saison à la fois flamboyante et mélancolique… en illustration un tableau de Rossetti, magnifique et mystérieux Rossetti, et pour finir Gainsbourg et sa chanson « Je suis venu te dire que je m’en vais »…. Je voulais mettre une vidéo pour la chanson, mais je n’y suis pas parvenue, dès qu’il s’agit de bidouiller les liens je m’y perds… tant pis !

10h55

Je n’avais pas vraiment pensé à cela en ouvrant ce blog-ci ! je ne l’avais pas même réellement envisagé, pas à ce point ! L’autre jour je plaisantais sur le fait d’écrire le journal du journal du blog !!! mais il faut bien le reconnaître, il se passe sur ce blog, et surtout dans les commentaires, un phénomène que je n’avais encore fait que toucher du doigt. J’ai rarement eu de si beaux commentaires, longs, intéressants qui ravivent la réflexion évoquée dans le billet… soudain j’ai vraiment la sensation que les commentaires deviennent une partie intégrante du blog, un plus incontestable … est-ce cette forme même du journal qui pousse à plus de confessions ? peut-être après tout !

Hier encore, tandis que mon blog de lecture subissait une chute de visiteurs, ici la journée a pris fin avec 250 visites… c’est un bel accueil qui m’encourage à continuer !

11h30

Eric Naulleau a répondu à mon message laissé sur son mur Facebook !!! il y a quelque chose de magique dans ce Facebook, quoi qu’on en dise !

Bon, j’ai du mal à décrocher de l’écran ce matin !!!

12h16

En passant sur le blog de Jules qui parlait de la littérature québécoise, m’est revenu en tête ce roman aperçu à la Fnac, ce roman dont je n’ai noté ni le titre ni le nom de l’auteur ! je crois toujours que je vais me souvenir des titres mais non… donc, je lui laisse un commentaire quasi incompréhensible, pour savoir si par hasard elle connaîtrait ce roman sans titre et sans auteur… ???? … puis je file sur le site de la Fnac et finalement après plusieurs essais je le déniche en nouveauté poche !!! Il s’agit donc de Les Soeurs Deblois … un tour sur Priceminister !!! le premier tome est en vente !!! bien sûr je commande… et un livre de plus dans ma PAL ….

Voilà comment parfois j’achète des livres !!!!

17h15

Une fois encore un petit miracle sur mon blog de lecture ! l’illustrateur Quentin Gréban vient de me laisser un commentaire sous mon billet consacré à l’album Un loup dans le potager !! Moi qui aime tellement ses dessins, c’est une belle surprise en ce dimanche pluvieux !

Je me suis isolée à peine 50 minutes pour continuer ma lecture de Mrs Dalloway, sur les 50 minutes j’ai dû sommeiller 10 bonnes minutes… mais une petite trentaine de pages tournées… Finalement cette lecture devient de moins en moins éprouvante… c’est bon signe ! il faut dire qu’il y a des passages fabuleux, et le style de Woolf est incontestablement parfait…

18h20

Décidément c’est une folle journée pour un dimanche ! Je viens de recevoir un  mail du site Le cercle Points m’annonçant que mon billet sur Les Femelles de Oates était mis à l’honneur sur leur site en page d’accueil dans la rubrique « La toile en parle » ! c’est la fête !!! Le billet est également repris sur la page dédiée au recueil ! Serait-ce la consécration ???? ne nous emballons pas, mais une petite pointe de fierté me titille gentillement !!!

Samedi 25 Septembre

8h40

Ce matin encore Mrs Dalloway fait de la résistance, pourtant le passage sur le retour inopiné de Peter Walsh a soudain accéléré mon rythme de lecture, mais je ne parviens pas à dépasser les 30 pages d’affilé ! Je me sens un peu découragée par cette lecture, guère d’enthousiasme, et pourtant il va bien falloir le finir. Moi qui croyais aimer Virginia Woolf voilà que je peine sur LE roman reconnu comme son chef-d’oeuvre ! Pourtant je reconnais que l’idée romanesque est intéressante : racontez ce qu’il se passe dans la vie et la tête de son héroïne pendant une journée, est une magnifique idée. Je pense bien sûr au Ulysse de Joyce, que je ne suis jamais parvenu à lire… encore un…

Aujourd’hui débute le Festival de la Littérature Américaine à Vincennes. Je vais sans doute y aller cette après-midi, je ne sais pas encore exactement où cela se tient, il faut que je me renseigne, à la fois sur le lieu et sur la présence des écrivains, mais bizarrement j’ai dû mal à trouver ces informations ! je verrai cela plus tard !

9h20

Mango a écrit un billet ce matin qui forcément me ramène à ce journal ! Elle s’interroge sur sa pratique du blog et comment il peut conditionner ses lectures ! Elle y parle de « prison où je me serais volontairement et joyeusement enfermée? », sorte de prison dorée, de prison heureuse, cela me fait penser à Stendhal et à Sand ! oui, le thème de la prison heureuse se retrouve à la fois dans La Chartreuse de Parme et dans Consuelo. Dans ces deux romans, les personnages font l’expérience de l’emprisonnement et dans les deux cas, cette partie de leur vie est comme une parenthèse heureuse : Fabrice Del Dongo y trouve l’amour, Consuelo la réflexion et le paix. Le blog peut-il avoir cette valeur? Il est un refuge, mais aussi un lieu de réflexion, d’échanges, d’amitiés, et en même temps il nous enferme dans un monde parallèle. Souvent, après avoir passé plusieurs heures devant mon écran, j’ai à la fois la sensation d’avoir « vécu » et le sentiment aussi de n’avoir rien fait… c’est une étrange impression.

12h50

Ce matin j’ai renoué avec mes habitudes d’étudiante ! Pendant qu’Antoine était à son activité du samedi, je me suis réfugiée dans un café, Mrs Dalloway dans mon sac, ainsi que mon carnet de lecture… lire dans un café n’est pas toujours évident… trois personnes se sont installées à la table à côté de la mienne, le monsieur parlait un peu fort, et moi et Mrs Dalloway nous avons eu bien du mal à nous entendre… Une petite vingtaine de pages se sont tournées cependant, et, petit à petit, pas à pas, il semble que je commence à prendre goût à cette lecture !!! Le double café était bon, mais on a beau dire, ne plus pouvoir fumer dans un café en lisant est bien regrettable !!!!

J’ai fait mon tour chez le buraliste d’à côté et suis repartie avec « Cuisine et vin de France » (mais je me demande si je ne l’ai pas déjà acheté ??? oups !!!), « Le Nouvel Obs », essentiellement pour la partie consacrée aux livres et « Le magazine des Livres »  et cela malgré la couverture consacrée à Amélie Nothomb…. Si j’achète des magazines, hebdo ou mensuel, la première chose que je consulte, c’est les pages Livres, parfois même je ne lis que ces pages-là !!!!

Mon Dieu !!!j’ai oublié de dire que j’avais reçu le dernier roman de Houellebecq ce matin ! j’étais sous la douche quand le signal du facteur a retenti… heureusement Antoine l’a entendu et a réceptionné le colis : « Tiens un colis pour ta maman » !!! il est gentil ce facteur !!

14h45

Journal de Oates ouvert au hasard et je tombe sur ça :

« Certaines pensées, donc, ne peuvent être que personnelles. On ne peut les ressasser, les ruminer, que dans un journal. (Et uniquement dans un journal inaccessible à quiconque.)… Le royaume du non-écrit, du non-imaginé, du jamais conçu. Penser au para-Hamlet, au para-Ulysse, au grand flot d’émotion qui ne s’est pas retrouvé dans les romans de Virginia Woolf… » (p.229)

Voilà le miracle de la littérature…. Alors même que je parle de Woolf, que j’évoque Ulysse aujourd’hui dans cette page de mon journal, je lis, totalement par hasard, ces phrases de Oates qui retentissent alors encore davantage !

19h36

Enfin l’émission « ça balance à Paris « a repris sur Paris-Première, avec en maître de cérémonie Eric Naulleau. Je suis cette émission depuis plusieurs années, au fil des années les maîtres de cérémonie ont changé : Michel Field, Laurent Ruquier et le dernier en date Pierre Lescure… nouveau décors, nouveau ton, le retour de Mazarine Pingeot (qui a beaucoup maigrie et que je trouve très belle, c’est mon côté people!!!), toujours Philippe Tesson et Elizabeth Quin, la reine du cinéma et de la critique métaphorique !!! J’aime beaucoup le principe de cette émission, et les critiques sont souvent justes… livres, théâtre, cinéma, expos sont passés au crible des critiques… puis viennent des invités mystères, et les critiques se retrouvent devant les gens qu’ils ont critiqué… donc pas de langue de bois… Naulleau n’a pas aimé Houellebecq, tandis que tous les autres ont aimé… Je suis contente d’avoir reçu La Carte et le territoire, je l’aurais pas acheté, pourtant le lire m’intrigue beaucoup !

Finalement je ne suis pas allée à Vincennes. Les rencontres ont lieu dans différents lieux, trop compliqué pour moi ! tant pis !

J’ai lu quelques pages de L’étrange vie de Nobody Owens, ça me change de Mrs Dalloway… les premières pages sont envoûtantes, je me demande si je ne vais me laisser aller à le lire en parallèle… Vive la littérature jeunesse !

Vendredi 24 Septembre 2010

7h25

Ce matin il pleut ! Comme tous les matins mon réveil a sonné à 6h ; petit déjeuner au lit avec Mrs Dalloway, j’ai du mal à entrer dans ce roman très dense, les personnages se succèdent, les pensées, je m’y perds un peu. Je parviens à lire une trentaine de pages.

Hier soir j’ai parcouru le Journal de Oates. Je suis fascinée par la longueur de ses textes. Le Journal est centré sur son travail d’écrivain et son métier de prof. C’est magistral, je regrette presque de devoir lire Mrs Dalloway, et de devoir faire patienter ma lecture de ce journal !

10h25

Sandrine m’a suggéré de présenter mes interventions par ordre chronologique, pas bête : j’adopte donc.

J’ai fait mon tour du matin : facebook, histoire de voir ce qui s’est passé entre hier soir et ce matin, mon reader qui toujours déconne et propose à chaque fois les 10 derniers articles des blogs que je suis; mes mails… Avec à chaque fois des commentaires à laisser, des réponses à donner. Et voilà comment on passe une heure devant son écran sans même s’en rendre compte !!!

Sur le blog de Mango, j’ai découvert le challenge Maigret dont je n’avais pas entendu parler jusqu’à maintenant ! Aïe !!! les challenges et moi, c’est une longue histoire… je les accumule… donc immanquablement je suis allée voir cela de plus près. Je n’ai rien lu de Simenon et ne connais Maigret qu’à travers Bruno Cremer. Quand j’étais enceinte d’Antoine, France 2 rediffusait, sans doute pour la vingt-cinquième fois, les différents épisodes, j’étais devenue accroc à mon feuilleton de 14h !!! D’un clic je me rends sur Priceminister, mon porte-monnaie y est bien garni et les poches se vendent pour 0,90€ + 2,90€ de frais de port… J’en repère deux : l’un à propos d’une folle qui se fait assassiner, et l’autre avec une histoire d’école… j’y suis allée un peu au pif, ce sera la surprise  ! Donc il va falloir que je rajoute ce challenge au 23 autres que je suis sensée faire !!!!

Sinon, j’ai fait un peu de pub pour ce journal en publiant un billet pour informer mes chers visiteurs (toujours aussi nombreux mais pas trop loquaces….), alors j’attends !

13h15

Les idées fusent et donc depuis ce midi ce nouveau blog dédié à mon journal de blogueuse-lectrice a ouvert ses portes !!!!

Créer un nouveau blog est toute une aventure ! Pour me simplifier les choses, j’ai gardé le compte de mon blog de lecture  : ce qui signifie même adresse mail et même pseudo ! Ensuite il faut le mettre en forme, trouver un thème qui me plaît, pour ça je ne me suis pas foulée, j’ai repris celui de mon blog de lecture, depuis le temps que je l’utilise je le maîtrise; puis créer une bannière : repérer les photos, confectionner la bannière et l’insérer ! Il faut aussi entrer les liens, les catégories, tâche un peu plus rébarbative !

Enfin, et surtout, il faut le faire connaître, donc : annonce sur le blog de lecture, mais aussi sur Facebook, et créer un compte Hellocoton… puis… attendre !

J’ai repris les billets des jours précédents pour déjà lui donner un contenu, je pense qu’il faudra que j’insère quelques images pour le rendre plus attrayant…

Voilà donc une nouvelle aventure qui commence !

18h35

Va-t-il falloir que je fasse un journal du blog du journal ???????

La pub tout azimut a porté ses fruits !!!! merci à vous toutes qui avaient répondu présentes !!!

Liligalipette m’a laissé un message sur mon mur Facebook pour me dire que nous étions ensemble pour le Swap Jane and Co !!! Ce sera mon deuxième swap après celui organisé par Kikine sur la rentrée !!! j’ai déjà quelques petites surprises que j’ai mis de côté pour ma Lili !!! c’est encore plus agréable de faire un swap pour une blogueuse que l’on connaît « pour de vrai », comme je disais quand j’étais petite  !!!

Côté lecture, la journée fut bien maigre ! pas une page de lue, trop accaparée par le blog aujourd’hui pour trouver un moment pour lire. Quand on lance un nouveau blog, une fois qu’il est créé et lancé, on se sent vide et en attente ! Mais ce nouveau petit blog me donne déjà beaucoup de satisfactions. L’enthousiasme qui accompagne toujours les nouvelles initiatives bloguesque est stimulant. On sent derrière soi toute une bande de copines qui petit à petit arrive jusqu’ici, laisse des commentaires… pour une première journée, le journal a comptabilisé  200 visiteurs !!!

22h40

Dernière visite avant de monter mon coucher ! On a défini des dates de lectures communes avec Alfie ! un bon moyen de faire baisser nos fameuses PAL en partageant nos avis sur les mêmes romans !!! Je suis over-bookée jusque fin janvier !! pire d’une chef d’entreprise !!!!

Je ne crois pas que j’arriverai à lire une page de « Mrs Dalloway » ce soir, Koh Lanta m’a épuisée !!! allez, j’éteins l’écran et vous dis à demain !