Mardi 21 Juin : Voilà l’été

9h20

Hier soir, je me suis couchée tôt et j’ai fini Le Délicatesse  : 25 pages en 30 minutes.

Dans la journée j’ai donc lu 138 pages en 2h20. En observant mon temps de lecture et le nombre de page lue, je me rends compte que je lis une page par minute ! voilà un compte facile, qui me permet d’envisager les romans à lire sous un autre angle.

Le Jeu de l’ange fait 667 pages, il me faudrait donc un peu plus de onze heures pour le lire avant vendredi midi ! Il faudrait donc que je lise environ 3h par jour… ça paraît réalisable comme ça, sur le papier (ou plutôt sur l’écran) ! mais c’est sans compter tout ce qu’il me reste à faire avant de partir en vacances ! Je crois donc que je vais laisser tomber cette LC pour le 25, la remettre à plus tard me semble plus raisonnable. Je compte commencer Les Vestiges de l’aube de David S. Khara que je dois lire pour le 10 juillet, mais comme je crains de ne pas avoir de connection valable pendant mes vacances, je vais le lire et programmer mon billet ! Je crois aussi que j’ai envie de terminer ce Défi avec un livre lu en entier, comme cela la boucle serait bouclée.

Lundi 20 Juin 2011 : Un peu de délicatesse dans ce monde de brutes

15h11

Ce week-end j’ai commencé La Délicatesse de Foenkinos, mais trop occupée à faire grossir ma PAL au Salon du Livre de Poche de Saint-Maur, je n’ai guère eu le loisir de lire ! Aussi je me suis rattrapée aujourd’hui, ce lundi qui marque le début de ma troisième semaine de Défi Lecture !

Ce matin j’ai pu lire 40 pages en 45 minutes, et cette après-midi 8 pages de plus sur le même temps. Lecture donc assez rapide. Il me reste une cinquantaine de pages que je pense tourner dans la soirée. Pour l’instant mon ressenti est très mitigé, voire aurait tendance à pencher vers la déception ! Les lectures se succèdent donc, mais pas de réels coups de coeur en vue !

Samedi 18 Juin 2011 : Petit(s) bilan(s) …

8h30

Semaine en demi-teinte. Tout d’abord le lundi férié a ralenti le rythme, ensuite, hier ma journée s’est passé en révisions avec ma petite voisine qui passe son bac français et qui avait besoin d’un « reboostage » intensif ! Ensuite Kermesse à l’école d’Eliot le soir, et avant cela confection de crêpes … Toutefois je suis quand même parvenue à lire les 30 pages (en 40 minutes) qu’il me restait pour venir à bout du petit roman de Paul Auster.

Il est donc temps de dresser le bilan de cette deuxième semaine de Défi Lecture :

472 pages – 6h30

J’ai donc fini :

J’ai lu deux romans :

Quel bilan en ces deux semaines ? Juste quelques chiffres pour finir : 1017 pages en 15h20. Il me reste une dernière semaine avant mon départ en vacances vendredi midi ! Cette dernière semaine de défi risque d’être peu efficace : valises à faire, courses diverses, et un vendredi écourté… j’espère avoir le temps cependant de lire Le Jeu de l’ange de Carlos Ruiz Zafon pour la LC du 25, sans oublier La Délicatesse, LC prévue pour la même date! je pense que ça va être juste !

Vendredi 17 Juin 2011 : Paul Auster…

9h57

Ce matin je suis MOTIVEE ! Il fait beau, j’ai rangé quelque peu la maison, et il n’y a pas à dire, quand c’est rangé, l’esprit est au calme et plus disposé pour lire ! J’ai déjà lu 45 pages en 45 minutes (non je ne le fais pas exprès!). Il me reste 30 pages pour finir ce roman. Je prends toujours autant de notes, en vue notamment de mon futur billet mais aussi cela m’aide à ne pas me perdre dans les noms des personnages qui ne sont parfois perceptibles, justement, qu’à travers leur nom.

Jeudi 16 Juin 2011 : Une journée dans les livres…

18h46

Toute petite journée de lecture ! Ce matin j’ai écouté l’émission d’Isabelle Giordano qui portait sur les clubs de lecture. Ma copine Delphine a été interrogée à l’antenne. Intervention intéressante, et sympathique d’entendre une amie parler de notre Club des Lectrices que nous aimons tant !

Je me suis un peu rattrapée l’après-midi après avoir regardé le téléfilm Le Roman d’Enid Blyton. J’ai donc commencé le roman de Paul Auster Dans le scriptorium. Petit roman qui traînait dans ma PAL depuis plusieurs mois et que j’ai enfin ressorti grâce à la LC prévue le 20 juin.

J’ai donc lu 70 pages  en 1h20. Ma lecture a été entrecoupée de prises de notes fréquentes. Ce petit roman n’est pas des plus faciles. Bizarrement l’ambiance, le récit étrange me font penser au théâtre de Beckett. Les personnages semblent désincarnés, ont perdu la mémoire, et le réflexe des gestes quotidiens. Parallèlement l’intrigue est quelque peu compliquée et l’on sent une métatextualité, des mises en abyme que le texte n’explicite pas totalement, laissant planer de grosses zones d’ombre sur le passé des personnages. A suivre donc demain.

En partant pour aller chercher mes enfants à l’école, et alors que j’avais vainement guetté le facteur (hélas mon gentil facteur a été remplacé par une « factrice » qui passe en début d’après-midi!) toute la matinée, j’ai, en désespoir de cause, réouvert ma boîte aux lettres, et ai eu le plaisir d’y trouver une grosse enveloppe annonciatrice de livre. N’est-ce pas fabuleux, de recevoir des livres sans avoir rien demandé et rien commandé ?

Je suis très contente car j’avais repéré ce roman sur plusieurs blogs et les avis étaient très positifs… Bon, certes, me voilà avec un roman en plus, alors que j’étais très fière d’en avoir sorti deux la semaine prochaine… mais c’est pour la bonne cause, et je sens que je vais le lire vite celui-là !

Mercredi 15 Juin 2011: Petite récap. de la journée d’hier

16h44

Hier après-midi j’ai pu avancer quelque peu ma lecture de La Fille qui voulait être Jane Austen. Plusieurs pauses lecture de quelques vingtaine de minutes chacune. Ce roman ne me passionnant pas, mes yeux avaient tendance à se fermer tout seul. Cependant j’ai pu lire 73 pages en 1h.

Aujourd’hui mercredi, et qui dit mercredi dit enfants, et qui dit enfants dit manque de temps ! Toutefois, oh merveille et miracle, ceux-ci n’ont émergé de leur doux sommeil que sur les coups de 9h30 (oui c’est assez rare pour le souligner!!!), j’en ai profité pour lire et mettre un terme à ce roman pour ado….lescentes: soit 57 pages lues en 45 minutes.

Ce qui fait qu’entre hier et ce matin, j’ai lu : 182 pages en 2h15.

Ouf, tous ces calculs sont un peu rédhibitoires, mais c’est un peu l’enjeu du Défi, donc je tiens mes comptes, un peu laborieusement je l’avoue. Demain je vais essayer de reprendre le récit de ce défi en le rendant un peu plus intéressant, et moins mathématique !

Mardi 14 Juin 2011 : Il est temps de s’y mettre (Défi Lecture)

10h13

Pour commencer un petit retour sur la soirée d’hier. Finalement je me suis bien rattrapée : 1h20 – 100 pages. Il faut dire que ce petit roman se lit vite…

Ce matin j’ai repris ma lecture et 45 pages sont venues se rajouter au compteur en 45 minutes. Je dois dire qu’après la prose dense de Oates, celle, bien plus légère de Shulman est une partie de rigolade. Je ne suis entièrement convaincue par le contenu toutefois, et pense terminer ma lecture aujourd’hui.