Vendredi 5 Octobre 2012 – 18h48

Depuis hier, je suis donc plongée dans Du bout des doigts de Sarah Waters, et je me régale. Il fait partie de ces livres que l’on a envie d’emporter partout avec soi pour profiter de  la moindre minute disponible. Dès que je me replonge dans ma lecture j’ai l’impression de réintégrer un autre temps. Comme un film que l’on aurait mis sur pause, puis dont on continue le visionnage. Les personnages et l’atmosphère dans laquelle se déroule l’intrigue ressurgissent presque spontanément, et on oublie alors ce qui nous entoure. Mon marque-page se promène donc gentiment : 200 pages en deux jours, ce qui est pour moi un bon rythme.

Et dire que ce roman était dans ma PAL depuis 3 ans !

Ce midi j’ai reçu un livre que l’éditeur m’avait proposé en SP, comme il avait pour titre : Génération blogueuses, j’avais accepté de le recevoir.

Ce midi donc, je le reçois, le déballe et commence à le feuilleter : les premières pages sont consacrées à 50 blogs essentiellement de mode, de cuisine et de lifestyle. J’en connais quelques uns mais sans plus. Je m’étonne cependant que la couverture évoque des blogs dans plusieurs catégories : dont Lecture et que je n’en trouve aucun dans les présentations détaillées des 120 premières pages. Et puis à la fin je découvre un chapitre intitulé « Guide des blogs ». Je trouve enfin les catégories annoncées sur le bandeau du livre, quoique « Lecture » soit remplacé par « Les Blogs d’art et de culture ». Je parcours les listes d’URL des différents blogs, découvre celui de ma copine Hérisson… et soudain, je feuillette plus vite et tombe sur ça :

Mon sang n’a fait qu’un tour ! Mon blog y était ! Alors oui , il est un peu perdu au milieu des autres URL, mais c’est la première fois que mon blog est ainsi cité dans un ouvrage, et cela m’a fait très plaisir. En consultant les autres URL, et comme on peut le voir sur cette image, j’ai eu le plaisir de constater que le blog de quelques amies était également cité (Miss Alfie, Cryssilda, Aperto-libro, Madimado, Mango ou encore Leiloona). En tout une dizaine de blogs de lecture éparpillés dans cette catégorie culture un peu fourre-tout. Aucune de nous n’avait été prévenue, c’est moi-même qui, sur FB, ai annoncé la nouvelle aux copines.

Au-delà de voir son petit URL, le fait que mon blog soit cité dans ce livre a quelque chose d’un peu étrange, comme une reconnaissance partagée avec les autres blogs lecture que je suis de façon quotidienne. Alors bien sûr une dizaine de blogs lecture comparativement à la masse des blogs mode, shopping ou beauté, ce n’est vraiment pas grand chose. J’ai regretté que notre catégorie lecture ne soit pas plus représentée, mais sans doute cela viendra. La lecture parviendra-t-elle un jour à supplanter un jour les blogs mode ? Telle est la question. Plus encore, je regrette une fois de plus que l’image de la blogueuse soit sempiternellement associée à celle de la « modeuse », de la « cuisinière », de la « shoppeuse » ou encore de la blogueuse Beauté. On reste toujours dans les mêmes créneaux de la féminité, même si le Guide ouvre un peu les perceptives. Pourquoi l’annonce du bandeau n’est-il pas effectif à l’intérieur du livre ? Et pourquoi les blogs généralistes ne sont pas annoncés en Une ? Telles sont les questions qui me taraudent.

Mais je ne boude pas mon plaisir.

Publicité

Mardi 2 Octobre – 18h38

Je comptais lire Arsène en une après-midi, et cela fait deux jours que je le trimballe dans mon sac.

Je n’ai pas beaucoup lu aujourd’hui.J’ai peiné à rédiger mon bilan mensuel, et ensuite j’ai eu la folle idée de mettre ma PAL à jour, ce qui fut une très mauvaise idée. Elle a dépassé aujourd’hui la barre des 700, et pour la première fois j’ai senti comme un vent de panique me traverser. D’autant que je sais pertinemment qu’il me reste encore de ci delà des livres que je n’ai pas encore enregistrés. Je rêve d’un logiciel de libraire avec une douchette pour enregistrer mes livres, ce serait magique, et j’aurais l’impression de jouer à la libraire.

Donc pour tenter de me calmer, j’ai revu ma PAL d’octobre, en la disposant dans l’ordre de lecture. Oui, je sais que je me contredis d’un jour sur l’autre, mais le fait de les présenter dans l’ordre a calmé le vent de panique cité plus haut.

Le roman de Sarah Waters a donc pris la tête supplantant Penelope. Ce changement d’ordre est dû à un commentaire de Céline du Blog Bleu, et à son enthousiasme communicatif pour ce roman que nous avions prévu de lire en LCA ! Quand une blogueuse que j’apprécie (beaucoup) et dont souvent je partage les goûts se montre aussi enthousiaste pour un roman, j’ai alors une envie folle de le commencer dans l’heure.

Mais ne nous emballons pas. Il faut d’abord que je finisse Arsène (vu le programme TV de ce soir, la chose devrait être largement possible) et mon recueil de nouvelles canadiennes que je n’ai pas ouvert depuis trois jours.

Alternance de SP et de livres perso. Il manque Le Labyrinthe du Temps de Fermine que j’ai prêté à Miss Bouquinaix et qui devrait prendre place entre Penelope et Bramwell. Dans cette PAL se trouvent donc 3 romans issus de ma PAL Noire (Waters, Quignard et Fermine), plus un Agatha Christie pour avancer le Challenge Petit Bac d’Enna. J’arrive donc à 10 romans. J’espère pouvoir insérer d’autres romans perso, mais j’ai peur d’avoir encore plus gros yeux que gros ventre. Toutefois une chose qui pourrait me motiver est le retour du S.T.A.R. Liyah relance son défi de lecture mercredi et je compte bien atteindre les 3000 pages cette fois-ci.

A suivre…

Lundi 1er Octobre 2012 – 18h01

Comme prévu, j’ai donc commencé Arsène cet après-midi. J’en ai lu, pour l’instant un peu plus de la moitié. En commençant la lecture de ce roman, j’ai également entamé un nouveau cahier de lecture, le 9e du nom depuis l’ouverture du blog. 

Pour moi, chaque changement de cahier est un peu symbolique, c’est un peu une nouvelle étape. N°8 fut un peu moins bien tenu que les précédents. J’ai délaissé le sommaire de la première page que je tenais pourtant régulièrement dans les précédents cahiers. J’ai aussi dérogé à ma règle « une page recto-verso par livre », ce qui fait que ce cahier a eu une vie plus longue et plus remplie (7 mois au lieu souvent de 5 en moyenne et 58 livres au lieu d’une quarantaine en moyenne).

Par contre je reste fidèle à mes petites manies : utilisation exclusive du crayon à papier – inscription obligatoire de la date de début et de fin de lecture – note des challenges dans lesquels le livre peut s’inscrire – en fin de lecture seulement inscrire le nombre de page et l’entourer. Sinon, pour ce qui est des notes en elles-mêmes c’est un peu l’anarchie comme vous pouvez le constater : écriture de chat – ratures à gogo – expression dans un français très approximatif – remarques abrégées que je dois être la seule à comprendre (et encore parfois en me relisant j’ignore totalement ce que je voulais dire!) etc. etc.

Je note généralement les noms des personnages et, de plus en plus, quelques étapes de l’intrigue, mais rien n’est véritablement rédigé. Je ne note pas de citations, juste les pages où elles se trouvent. Ce qui est absurde en soi mais compréhensif dans le besoin d’aller vite pour ne pas interrompre trop longtemps ma lecture. Car, il faut le reconnaître, je n’écris dans mes cahiers de lecture que quand je lis ! Il ne m’arrive en effet jamais d’écrire dans mes cahiers en dehors de mon moment de lecture. D’où l’absence quasi totale de rédaction. La rédaction, la mise en forme, tout cela, c’est pour le blog. Car le cahier est évidemment un support essentiel pour la rédaction des billets qui paraîtront sur le blog. Même si je n’utilise pas toutes les notes, si parfois je vais plus loin dans la réflexion, ces notes me permettent d’organiser ma pensée, et, comme elles ont été prises sur le vif, permettent également de ne rien oublier (bon, ça ce n’est pas encore totalement gagné!).

Je dis donc au revoir à N°8 et accueille avec plaisir N°9 :

Ah oui, une dernière chose. Tous mes cahiers de lecture ont exactement le même format. Il sont édités par Atomic Soda.Ce qui me déprime un peu c’est que je pense avoir presque acheté tous leurs modèles.

Lundi 1er Octobre 2012 – 13h57

J’ai un mal fou à rédiger mon bilan mensuel sur le blog, donc je laisse tomber et viens me réfugier ici en attendant.

Depuis vendredi, je suis bel et bien parvenue à finir Le chat qui lisait à l’envers. Une petite grasse mat’ dimanche matin et hop le tour était joué.

Je me suis alors souvenu que j’avais commencé le recueil de nouvelles de Michael Christie. Avant donc d’attaquer la dernière aventure parue de Penelope Green, j’ai donc repris cette lecture sans beaucoup de conviction cependant. Pourtant, les deux nouvelles lues entre hier et ce matin sont en train de me faire changer d’avis.

Samedi après-midi, je suis partie à la bibliothèque rendre les livres que nous avions empruntés, mes enfants et moi, fin août. Avec la rentrée, et tout ce qu’elle comporte, nous n’avons pas réellement pris le temps de les ouvrir. J’ai donc dû prolonger le prêt des tomes 2 et 3 de Histoire couleur Terre, dont j’avais beaucoup aimé le premier tome.

J’en ai aussi profité pour réserver les tomes 1 et 2 de la série Rose, dont je viens de recevoir le quatrième et dernier tome. Il me semble important de lire les premiers épisodes pour vraiment apprécier les derniers, et cela même si les tomes peuvent, d’après l’éditeur, se lire séparément. Je devrais normalement les avoir à ma disposition mi-octobre, ce qui me laisse le temps de lire autre chose d’ici là.

J’ai fini ma journée de vendredi par des courses au supermarché (oui ma vie est trépidante, je sais), et j’ai enfin pu mettre la main sur la sortie poche des 1Q84. Je sais ce n’est pas bien d’acheter des livres en grande surface, mais un livre acheté en grande surface vaut au moins 10 livres achetés en librairie me concernant, ce qui fait un bon ratio, je trouve. De même coup, j’ai pu feuilleter LE roman dont tout le monde parle : Une place à prendre, le roman adulte de Rowling. J’ai lu rapidement quelques pages. A première vue rien d’extraordinaire dans le style. Je dois le recevoir grâce aux Matchs de la Rentrée organisés par Priceminister, donc je l’ai gentiment reposé.

Tout semblait donc bien organisé, jusqu’au moment où, ce matin, j’ai eu envie de commencer Arsène de Juliette Arnaud. C’est bête, mais parfois ça me prend, je chamboule tout. Il est encore tôt dans l’après-midi, je vais donc essayer de le lire dans la journée, de manière à continuer mon recueil de nouvelles dès ce soir.

Vendredi 28 Septembre 2012 – 20h07

Je n’ai pas vu passer la semaine.

Depuis mon dernier billet, j’ai fini La recluse de Wildfell Hall, j’ai également lu un album jeunesse très original et aux illustrations très belles inspirées du XIXème, j’avais donc toujours un peu l’impression d’être restée dans l’univers d’Anne Brontë. Enfin, j’ai pioché dans ma pile des Rentrées Littéraires et ai lu La Vie de Régis de Sa Moreira, un roman qui fut vite lu et vite oublié, n’en subsiste que l’originalité narrative. Une semaine finalement assez productive.
Comme je l’avais dit dans un précédent bille, j’avais fait un petit tas de romans que je compte lire dans le mois. Ma PAL de lecture du mois de septembre a donc bien baissé.

Et comme le mois n’est pas encore totalement terminé, il me reste encore quelques jours pour lire :

Je découvre donc, avec grand plaisir l’univers de Lilian Jackson Braun grâce au challenge lancé par Sharon. Je suis ravie de cette lecture, pour l’instant tout me plait et je lis sans même m’apercevoir des pages qui se tournent. Je compte un peu sur ce week-end pour le finir. Il me restera alors un seul livre à lire de ma PAL de lecture pour le mois de septembre.

J’ai également, du même coup, fait une nouvelle PAL urgente pour le mois d’octobre. J’ai inséré, pour l’instant seulement deux livres hors SP, mais viendront s’ajouter les deux LCA prévues pour l’Objectif PAL Noire, ainsi qu’un roman biographique de Daphné Du Maurier sur le frère des Brontë, ainsi que Le Labyrinthe du temps de Fermine prévu pour le Club des Lectrices. Le mois d’octobre risque d’être chargé. La photo ci-dessous est donc incomplète, disons que c’est une base. Ah, et puis il va falloir vous retourner la tête pour voir les titres, comme le chat le Koko de Lilian Jackson Braun vous allez lire à l’envers !

L’ordre d’empilage n’est pas forcément l’ordre de lecture. Je me laisse quand même un peu de liberté, non mais.

Pour ce qui est des arrivages, les choses ne se sont pas tellement arrangées depuis la semaine dernière puisque j’ai reçu encore quatre livres. Deux du Cherche Midi dont mon blog est partenaire. Deux romans que j’ai choisis et que je suis très heureuse de pouvoir découvrir. J’ai entendu beaucoup de bien de Dans le jardin de la bête d’Erik Larson. Quant à Blood Hollow, il s’agira d’une découverte et, je l’espère, un thriller passionnant.
J’ai également reçu deux romans jeunesse : Nom de code Komiko, dans la nuit de Hong-Kong de Naomi Paul, premier tome d’une nouvelle série. Une héroîne qui semble avoir tout me plaire. Et le dernier tome d’une autre série Rose et le fantôme du miroir de Holly Webb. J’espère que je vais parvenir à me fondre dans un univers déjà installé, mais apparemment les tomes peuvent se lire indépendamment.

Je sais que tous ces livres peuvent donner le tournis, mais je suis dans un tel état euphorique, en ce moment, que je me sens prête à tout dévorer. Il me faut de la matière, des choses à me mettre sous la dent, et là, je crois que je suis servie.

Jeudi 20 septembre 2012 – 21h09

Ce soir, je serai brève, j’ai la crève et je suis un peu patraque donc ! J’ai commencé et bien avancé dans Fille Blanche, fille Noire de Oates, un roman qui me tient en haleine. Décidément je crois que je ne suis jamais déçue avec Oates.

Ma crève me pousse vers le lit et donc vers la lecture, j’espère donc le finir pour samedi, comme prévu.

Sinon, depuis deux ou trois jours, j’ai reçu plusieurs romans de la rentrée, la pile grandit, et je sens que je commence à être un brin débordée mais en même temps très excitée dès que je découvre une grosse enveloppe dans ma BAL. Voici le fruit de mes récoltes :

Trois d’entre eux étaient attendus et l’un m’est parvenu sans demande, mais j’ai été heureuse de le recevoir car j’avais beaucoup apprécié un précédent roman de l’auteur.

Encore bien des lectures en perceptive, donc !

Jeudi 13 Septembre 2012 – 19h49 (suite…)

Un petit retour vite fait ici, ce soir.

J’ai mis à profit ma fin de matinée pour finir ma lecture du livre sur le théâtre d’Anne-Marie Desplat-Duc. Cette lecture fut un vrai plaisir et le fait de le finir rapidement m’a beaucoup motivée. Comme la lecture commune sur le roman d’Oates risque fortement d’être repoussée d’une semaine, je vais pouvoir me consacrer pleinement au roman d’Anne Brontë.

Je parlais ce matin des livres que je dois recevoir, or ce matin, alors que j’étais présente chez moi, j’ai découvert un avis de passage signalant un colis volumineux. Et là j’ai tempêté, oui parce que je commence sérieusement à saturer avec mon nouveau facteur. Plutôt d’actionner ma jolie clochette fraîchement installée, il a gribouillé son petit papier dont je ferais bien des confetti.

Et il a bien pris soin de ne pas noter son heure de passage, pas bête. Il y a quelques semaines déjà, il avait délibérément balancer un colis par dessus le portail, alors même que je sortais de la maison pour voir mon courrier. Je pense que demain je vais le guetter et lui dire ma façon de penser. Je veux bien que les facteurs aient des conditions de travail difficiles mais quand même, actionner une clochette prend moins de temps que de gribouiller sur un papier, papier qu’il faut sans doute extraire d’une poche ou de je ne sais où, et franchement balancer un colis par dessus un portail de 1m70, je trouve cela déplorable. Encore heureux que j’étais chez moi, sinon, imaginez qu’il pleuve, je n’ose penser à l’état des livres que le dit colis renfermait. Bref je suis en colère. Certes tout cela est dérisoire, mais les livres, c’est sacré, faut pas déconner avec ça.

Voilà c’était 3615 ma vie, mais c’est cela aussi un journal.

Dimanche 2 Septembre 2012 – 20h05

Les préparatifs de la rentrée scolaires battant leur plein, je n’ai guère encore eu l’occasion d’entamer mon roman de Cusk, d’autant que je n’ai pas encore fini ma lecture en cours : Pinocchio de Collodi dans le texte. Mais je devrais finir ma lecture italienne pour me lancer dans celle de Cusk sans doute demain matin.

Cet objectif, je m’en rends compte, me pousse, me donne de plus en plus envie de redécouvrir mes livres. Par exemple, cette après-midi j’ai repris les rencontres du Club des Lectrices et j’étais ravie que l’on se décide sur un roman qui figure dans ma PAL Noire : Le Labyrinthe du temps de Maxence Fermine. Ce roman va donc venir se rajouter à mon planning.

De même, le lancement du challenge d’Alice, auquel je me suis inscrite, sera une belle occasion de m’aider dans mon objectif et de choisir ainsi des livres plus facilement. Dans la liste que j’ai établie dans mon billet de présentation, plusieurs romans proviennent de ma PAL Noire, et ce sont eux que je choisirai en priorité.

Mais pour que tout cela avance, il ne faut qu’une chose : que je lise, et franchement ce n’est pas le plus désagréable.

Mercredi 15 Août 2012 : Deux lectures achevées – 9h29

9h29

Ce matin je me lève avec le bonheur d’avoir achevé mes deux lectures. Celle du roman de Véronique Olmi, hier soir, et celle du roman que je lisais depuis une semaine, ce matin. Ce furent deux lectures très différentes, mais deux lectures passionnantes.

Fait assez rare chez moi, je me retrouve donc avec deux billets à rédiger, donc sans doute à programmer. Concernant mes prochaines lectures, je vais emporter, durant mes dix jours de vacances, trois romans de la Rentrée Littéraire :

Je vais essayer de me tenir le plus à jour possible dans mes lectures des romans de la Rentrée, afin d’éviter de les cumuler et de me laisser déborder comme les années précédentes.

Lorsque je pars avec mon mari, je lis généralement davantage, car nous nous prélassons souvent au bord de la piscine pendant que les enfants barbotent, ou pendant la sieste en début d’après-midi ainsi que pendant l’apéro du soir. A mon retour, en espérant être parvenue à lire ces trois romans, je reprendrai mes lectures de ma PAL Noire.

Lundi 13 Août 2012 : Nouveau projet – 14h13

14h13

Inutile de faire remarquer que ce blog vivote, mais impossible pour moi de m’en séparer, car même si je n’y viens pas souvent, il reste un projet, un besoin. Il est vrai que je n’ai pas encore réellement trouvé sa forme, que je tâtonne pour lui donner une existence propre, mais d’un autre côté, sa confidentialité, et ses possibilités font que je suis attachée à lui comme une pièce à part que l’on a bien aménagé, dans laquelle on se sent bien mais qui serait dans une aile reculée d’un château.

Avec L’Or nous nous sommes lancé un projet de lecture (Objectif PAL Noire) qui va me donner l’occasion de faire un peu revivre ce blog. J’ai en effet l’intention d’y écrire régulièrement pour raconter l’avancée de mon projet mais aussi y noter mes doutes, mes échecs, mes réussites, tout ce qui va constituer la réalité de cet Objectif. Je m’inspire donc de l’initiative de Marie qui, durant tout cet été, a entrepris un « marathon » de lecture personnel. Toutes les fins de semaine, elle a en effet rendu compte de ses lectures, et des circonstances qui ont entouré ses lectures. J’essaierai pour ma part d’être plus régulière, voire journalière. J’ai donc l’intention de reprendre mes photos qui montrent l’avancée de mon Marque-Page au coeur des livres en cours, mais aussi plusieurs autres idées viendront enrichir, je l’espère, mes billets.