17 Janvier 2014 : 365 photos du quotidien et lecture

Ce matin, j’ai quitté ma maison à sept heures moins le quart, il faisait encore nuit, presque personne dans les rues, direction Courbevoie pour faire passer des oraux blancs de français. RER puis Métro, petit café dans une brasserie ouverte et installation dans la salle de classe dans laquelle je vais passer la journée.

2014 17 janvier orauxPhoto prise dans le cadre du défi « 365 photos du quotidien » organisé par Virginie B.

Cet aller-retour en transport en commun, m’a permis de tourner une cinquantaine de pages de mon roman en cours :

Magellan les oiseaux

Vendredi 11 Octobre 2013 : Lire 66 pages par jour !

books and coffeDepuis deux jours, je me tiens donc à mes 66 pages par jour minimum afin de lire les romans sélectionnés pour le Prix des Lectrices.

J’ai lu finalement assez vite Le Boulevard périphérique de Henry Bauchau, profitant hier, en plus de ma lecture matinale, d’un aller retour en métro+RER. Hier soir, alors qu’habituellement je m’endors trop rapidement, j’ai allègrement tourné mes 10 pages restantes, m’endormant pile à la 66e page tournée de la journée. Dès ce matin, j’ai lu 60 pages, autant dire que tout ce que je vais lire aujourd’hui sera bonus !

Lire la suite

Mercredi 10 Octobre 2013 : un point sur mes lectures !

autumn bookDepuis mon dernier billet, j’ai achevé ma lecture des Fragmentés de Neal Shusterman, une dystopie passionnante et je trépigne de commencer le tome 2, mais, comme vous allez le constater, j’ai une tonne de lectures à faire pour fin octobre.

Comme vous le savez sans doute, je participe au Club des Lectrices depuis bientôt trois ans. Trois ans de partage, de lectures et d’amitié, trois ans mouvementés aussi avec des départs, des arrivées, car la vie ne nous a pas épargnées durant ces trois ans, mais je crois que notre petit groupe de 10 est à présent soudé pour longtemps.

Lire la suite

Samedi 5 Octobre 2013 : l’éternel retour !

books-coffee-cup-tea-Favim.com-353488Il y a des mois que je ne suis pas revenue ici pour écrire. Et puis quelques amies m’ont gentiment glissé à l’oreille que ce journal leur manquait et j’en ai convenu avec elles, qu’il me manquait aussi. J’ai relu quelques billets pour voir si ce blog pouvait encore avoir une raison d’exister et finalement j’ai aimé relire les posts sur l’avancée de mes lectures, sur tout l’à côté du blog, comme les carnets de lecture, l’arrivée des livres dans ma boîte à lettres ou encore les billets concernant mes défis de lecture et autres considérations. Je vais tenter de lui redonner un peu de couleurs au fil de mes envies comme je l’ai toujours fait ici. Et puis, me manquaient aussi les longs échanges que nous avons souvent eu dans les commentaires. C’est donc avec tout cela que j’ai envie de renouer aujourd’hui.

Il y a quelques jours, j’ai entamé mon onzième carnet de lecture depuis l’ouverture du Blog de lecture. Ils viennent s’ajouter les uns après les autres et commencent à former un joli petit tas. Il n’y a guère de changements dans ma façon de procéder sans doute parce que j’ai finalement trouvé une méthode qui me convient et que je ne ressens pas le besoin d’en changer. Je vous présente donc le petit dernier, choisi par mon fils parmi plusieurs encore en attente :

carnets de lecture 10 et 11 2013Le violet est donc celui que je viens d’achever et celui de droite celui qui vient d’être entamé.

Autre sujet que je voulais aborder aujourd’hui, le prochain Read a thon, ou RAT, qui se déroulera le week-end prochain, 12 et 13 octobre. Il s’organise autour Halloween mais peut se faire aussi librement avec des lectures qui ne font pas forcément peur. Pour la première fois, je me lance dans les 24h avec un horaire 8h-8h. Il est prévu que je squatte un peu chez Miss Bouquinaix pendant le week-end pour que nous puissions lire ensemble. Je vais surtout prendre des romans petits formats, peut-être un Agatha Christie. Je vous ferai part de ma mini PAL dans quelques jours.

Ce RAT va me permettre de lire quelques romans de ma PAL.

Côté lecture, je suis dans une période où j’ai envie de tout lire ce qui fait que j’entame plusieurs livres en même temps. Depuis la semaine dernière je lis un roman ado passionnant, Les Fragmentés de Neal Shusterman, mais j’ai aussi commencé une nouvelle de Poe sur ma liseuse, j’ai aussi lu quelques pages du Au bonheur des ogres de Daniel Pennac, sans compter la préface de Dernier inventaire avant liquidation de Frédéric Beigbeder.

Shusterman Beigbeder PennacJe m’éparpille donc un peu ce qui explique que je mette plus de temps pour finir un seul livre. Mon marque-page n’a donc pas beaucoup avancé en une semaine et quand je pense à tous les livres que j’ai prévu de lire pour ce mois d’octobre, il va vraiment falloir que je me recentre un peu.

fragmentés en cour de lecture

Source image

Lundi 22 Avril 2013 – 10h47 : Bilan Défi #3

défi lecture de GeorgeTroisième semaine du défi « 2 jours, 1 livre » qui s’est achevée hier, et ce matin, troisième petit bilan hebdomadaire. J’ai fini cette troisième semaine sur une certaine lassitude, dûe, je pense, à une occupation professionnelle qui ne m’a guère laissé de temps pour lire comme je l’aurais souhaité. Mais ne commençons pas par la fin.

Lire la suite

Mardi 16 Avril – 8h07 : Bilan #2 du défi  » 2 jours, 1 livre »

défi lecture de GeorgeDeuxième bilan hébdomadaire, avec un petit jour de retard, mais quelques occupations professionnelles ne m’ont pas permis hier de le faire paraître. Ne perdons pas de temps.

Le 8 avril, j’ai donc achevé ma lecture Du domaine des murmures l’après-midi, et ai commencé le livre suivant, un roman ado intitulé Yakusa Goduko, qui m’a beaucoup plu grâce à la découverte du milieu japonais des Yakusa. Je l’ai fini dans les temps, soit le jeudi 11 dans la journée. Je conserve donc toujours une demie-journée d’avance.

Lire la suite

Lundi 8 Avril 2013 : 1er bilan du défi « 2 jours, 1 jour »

défi lecture de GeorgeLa semaine dernière, je me lançais dans un défi dans le but utopique de faire baisser ma PAL : lire un livre tous les deux jours pendant un mois. Une semaine s’est écoulée, l’occasion de faire un petit bilan. D’autres folles blogueuses ont eu la gentillesse de m’accompagner dans ce petit jeu (Miss Bouquinaix, Bianca, Jostein et Emilie), chacune d’entre elles fera un bilan de sa première semaine, vous trouverez les liens à la fin de ce billet et sur le billet de présentation du défi.

Depuis le 1er avril, j’ai donc lu trois livres et suis proche de finir le quatrième. J’ai entamé ce défi par le dernier roman de Joyce Carol Oates. L’essai de Geneviève Brisac ne comportant que 136 pages, j’ai pu gagner une demie-journée que je n’ai pas perdue depuis. Le roman ado, que j’ai ensuite commencé le 4 au soir, a été lu assez rapidement me permettant de conserver mon avance. Autant dire que le rythme de lecture est bien plus facile à tenir que je ne le pensais. Je n’ai pas réellement consacré plus de temps à la lecture que d’habitude. Sachant que je suis plus concentrée le matin, j’essaie de lire au moins une cinquantaine de pages au réveil, de 6h à 7h, puis à nouveau une quarantaine de pages entre 8h et 9h, environ. Ensuite, au cours de la journée, selon ce que j’ai à faire, je parviens à lire une trentaine de pages, parfois même un peu plus, comme dimanche après-midi profitant enfin du soleil et d’une température agréable pour lire au jardin. Sans vraiment changer mes habitudes, je perçois cependant un effet défi : j’ai tendance à profiter du moindre moment pour tourner quelques pages et j’ai pris conscience qu’en temps normal j’aurais sans doute passé plus de temps sur ces romans pour me consacrer à d’autres activités. Le défi pousse donc à trouver plus de temps pour lire, et cela est déjà appréciable.

Ayant préparé une Palounette, je ne me pose pas la question de savoir ce que je vais lire après chaque fin de livre. Je me tiens scrupuleusement aux romans prévus et cela me décharge d’une certaine culpabilité de choisir tel livre plutôt qu’un autre. En alternant les romans de ma PAL et les SP, je me sens en paix (amen!).

Je n’ai pas (encore) ressenti de lassitude et le rythme pour l’instant me convient mais je n’ai lu pour l’instant que des livres d’environ 200 pages, peut-être les choses vont-elles devenir plus difficiles pour les romans un peu plus épais et sans doute faudrait-il que je me donne un peu plus de temps de lecture dans la journée.

Le fait de savoir que d’autres font la même chose est aussi très encourageant et me motive énormément. Il n’y a pas de compétition mais plutôt une saine émulation.

Dans la mesure du possible j’essaie de publier mes billets immédiatement après la fin de ma lecture pour éviter d’accumuler les billets en retard. Là aussi, le challenge est réussi pour l’instant. Pourvu que ça dure !

Oates KidderLu le 1er et le 3 avril

brisac la marche du cavalierLu du 3 au 4 avril

perrier le bonheurLu du 4 au 6 avril

martinez du domaine des murmuresLu du 6 au 8 avril (lecture achevée cet après-midi)

Bien que respectant les dates, vous constatez que je mords un peu parfois sur le troisième jour. Cela m’est arrivé pour le roman de Oates, fini le matin du 3 au lieu du 2 avril, car épuisée le soir je n’étais pas parvenue à tourner les pauvres malheureuse vingtaines dernières pages et je m’étais lamentablement endormie. Pour le roman de Pascale Perrier, je l’ai commencé le 4 au soir, mais à peine 20 pages, juste de quoi lancer la lecture. Je l’ai fini le 6 comme prévu, mais au matin, ce qui m’a permis, le soir de commencer le roman de Martinez avec un petit jour d’avance. Ce sont de petits aménagements car mardi 2 et mercredi 3, la présence de mes enfants à la maison m’avait laissé bien peu de temps pour lire. Ce qu’il faut retenir est cependant que je suis toujours dans les temps.

Qu’en est-il de mes alliées ?

Miss Bouquinaix

Jostein

Bianca

Emilie

Jeudi 21 Mars – 14h15 : Chapitre Quatre

martin le vase où meurt cette verveine lecture en coursMon rythme a été fortement ralenti hier après-midi, puisque je n’ai tourné que cinq pages de plus depuis ma lecture du matin, oui je sais c’est assez déplorable.

Pas de troisième lecture achevée donc hier, ni aujourd’hui d’ailleurs où mon esprit ne parvient pas à se concentrer suffisamment. Ce matin, cependant, j’ai lu mes quelques soixante pages, ce qui fait qu’il m’en reste une trentaine pour conclure. Une bagatelle, encore faudrait-il que mon esprit soit disponible et que l’envie surgisse, mais il serait dommage de laisser traîner plus longtemps ces pauvres malheureuses trente pages.

Concernant le quatrième roman, je le commencerai sans doute ce soir et continuerai demain matin avant mon départ au Salon du Livre.

A suivre…

Mercredi 20 Mars 2013 – 10h38 : Chapitre Trois

martin le vase où meurt cette verveine lecture en coursTroisième jour.

Hier, j’ai commencé le troisième roman : Le Vase où meurt cette verveine de Frédérique Martin. J’ai profité de la salle d’attente de l’orthophoniste d’Eliot pour avancer ma lecture, et suis parvenue à tourner quelques pages avant de m’endormir hier soir.

Ce matin, comme nous sommes mercredi, pas de réveil et donc un début de lecture plus tardif et assez vite interrompu par la nécessité de m’occuper de mes loupiots. Cependant, me voilà déjà à un peu plus de la moitié du roman. Comme vous l’avez remarqué, j’ai toujours pris soin de diviser mes lectures en deux, une première partie, correspondant à la moitié du livre, le matin, et la deuxième partie, l’après-midi. J’espère y parvenir aujourd’hui encore.

Dans ce roman, encore une histoire de septuagénaires, ce qui me contraint à formuler quelques comparaisons avec le roman de Caroline Vermalle. Je suis moins sensible à ce roman-ci. Les personnages de Zika et Joseph me perturbent un peu, je ne ressens pas beaucoup d’empathie, du coup ma lecture est un peu laborieuse.

A suivre…