Lundi 18 Mars 2013 – 19h25 – Chapitre Premier (suite)

vermalle l'îleMa première journée de lecture n’est pas encore achevée et j’ai déjà fini le premier roman. Après mes deux heures de lecture matinale, je me suis remise à lire vers 14h pour terminer le roman à 16h. Le roman faisait 245 pages, je les ai donc lues en 4h, ce qui correspond bien à ma moyenne de lecture (60 pages par heure). Je ne pensais pas finir cette après-midi. Généralement j’ai tendance à m’endormir l’après-midi, notamment quand je me glisse sous ma couette. Du coup, je me suis assise à ma table de cuisine, ce qui est une pratique de lecture très inhabituelle chez moi, mais sans doute est-ce ma solution pour éviter de piquer du nez. Il faut dire aussi que j’ai vraiment été conquise par ce roman qui m’a fait passer du rire aux larmes.

Je constate une fois encore que lire un roman durant une journée est une expérience vraiment à part. J’ai l’impression que l’on est davantage immergé dans l’histoire, que le roman apparaît davantage dans sa globalité et que l’on oublie réellement tout ce qui nous entoure. J’ai ressenti d’autant plus ce phénomène que je sors d’une période où j’ai commencé plusieurs livres en même temps (ou presque) et que ce morcellement avait quelque chose de frustrant.

Je suis ravie de cette première journée de lecture et pense commencer dès ce soir un autre roman sans doute celui-ci :

wilmos le cahier des mots perdusUn sujet totalement différent et sans doute beaucoup plus sombre puisque l’intrigue se situe en 1940 à Marseille. Un fille, Jeanne, attend le retour de sa mère, Blanche, qui vient d’être raflée. Durant cette attente, Jeanne va revenir sur la vie de sa mère et de son ami d’enfance, Thomas, qui avait fui l’Allemagne nazie.

J’appréhende un peu cette lecture pour son contexte historique, mais aussi à cause de cette petit Jeanne restée seule à attendre le retour de sa mère. Je vous en parlerai demain matin…

Ce nouveau roman fait 215 pages, donc, si tout va bien, je devrais parvenir à le finir demain soir.

Merci pour vos encouragements…