Samedi 30 Juillet 2011 : PAL+300 avantages et inconvénients

19h13

Entre la préparation du repas d’anniversaire (prévu demain) pour Antoine et les course, je n’ai pas eu beaucoup le temps de poursuivre ma lecture ! Il me reste environ 110 pages pour terminer ce roman qui, décidément m’enchante, me poursuit. Mon marque-page en frétille et ne semble pas vouloir sortir de ces pages.

Il y a quelques jours je me suis rendue à la F…c et comme il se doit je suis ressortie avec quelques livres sous le bras. Or, et cela commence à m’arriver de plus en plus souvent, en rentrant chez moi je me suis rendue compte que j’avais déjà commandé l’un d’eux sur P…ter. Bien que j’essaie de tenir ma PAL à jour, j’ai tendance à oublier, parfois, ceux que j’ai déjà achetés. Symptôme, sans doute dû à une tendance addictive d’achat de livres !  Cette « mésaventure » me donne à réfléchir.

Quels sont les inconvénients à avoir une PAL qui déborde ?

Les avantages sont, d’abord, d’avoir du choix. Une PAL de plus de 300 romans c’est le plaisir de se dire qu’on ne risque pas d’être en manque, que l’on peut ainsi braver un couvre-feu ou une mise en quarantaine les doigts dans le nez, et cela, c’est rassurant !

C’est aussi vivre dans une maison où les livres ont une place à eux, certes un peu envahissante mais c’est tellement agréable de poser ses yeux n’importe où et d’y voir une tranche de livre. C’est aussi pouvoir palier à presque tous les challenges proposés ! et c’est aussi, bien sûr, la promesse d’autant de belles histoires à lire.

Mais il faut aussi compter avec les inconvénients. Le premier est le rangement ! c’est bien connu, les livres prennent de la place et je commence à en manquer cruellement malgré une maison de 100 m². C’est aussi un investissement conséquent. Alors, certes j’investis très peu dans les fringues et les bijoux, mais si je ne fais qu’une simple petite estimation je me rends compte que ma PAL doit tourner autour des 3000 euros et, malheureusement les livres (de poche notamment) perdent leur valeur pécuniaire encore plus rapidement que les ordinateurs.

Autre inconvénient dont je parlais plus haut, on a tendance à ne plus savoir exactement les romans que contiennent notre PAL et le risque est d’acheter des doublons. Je conseille donc, aux acheteurs compulsifs de livres, de bien conserver les tickets de caisse afin de pouvoir les échanger. Enfin, on ne finit par ne plus savoir quoi acheter ! J’ai constaté cela ces derniers temps, quand je vais dans une librairie, entre les livres que j’ai lus, ceux que j’ai achetés et ceux qui ne me tentent pas, je prends alors conscience que le choix devient restreint, et cela est très frustrant ! Il reste un autre inconvénient dont on parle peu, c’est l’incompréhension des proches. Oui, comment expliquer que l’on achète ENCORE des livres, alors que la maison en regorge ?


Pour conclure, et si on fait la balance entre les avantages et les inconvénients, je me rends compte que la balance est bien équilibrée finalement. Après tout le principal atout d’une PAL +300 c’est d’avoir de quoi lire pendant au moins 3 ans !


N.B : je viens de découvrir un club très ouvert où je me suis inscrite, fait pour les fous de PAL et qui le revendique, c’est par LA et voici le beau logo qui va avec :

Publicités