Samedi 7 Avril 2012 : S.T.A.R (J2)

8h12

Hier soir, je n’ai pas réussi à repousser Morphée. Quand elle a décidé quelque chose, cette Morphée, elle ne lâche pas facilement sa proie. J’ai donc cessé le combat assez rapidement.

Ce matin, plus ou moins bien reposée, j’ai ouvert les yeux vers 6h30. Réveil bien matinal pour un samedi matin, mais la perceptive de pouvoir lire une heure ou deux m’a facilement fait émerger de mon lit. Comme tous les matins, je suis allée préparer mon petit déjeuner et suis remontée dans ma chambre, au chaud sous la couette. J’ai donc lu une trentaine de pages, mais ce réveil trop matinal a entraîné plusieurs interruptions. Difficile de se concentrer sur ma lecture, quand mes yeux refusent de rester ouverts plus d’une demi-heure d’affilée.

Un début de journée donc un peu difficile et peu rentable, finalement. La perceptive d’un aller-retour en RER vers Paris, me permet d’envisager encore une petite heure de lecture. Il me reste environ 70 pages pour mettre fin à ma lecture du Temps de l’innocence. J’envisage donc de commencer un nouveau roman demain.