Dimanche 24 Juillet 2011 : Retour…

12h51

Je suis rentrée depuis bientôt une semaine, mais il me fallait remettre en route le blog de lecture avant d’avoir un peu le temps de venir ici. Pendant ces vacances, et bien que munie d’une clef 3G, je n’ai pas eu trop l’occasion (ni je l’avoue forcément l’envie) de brancher l’ordi. Quand je suis en dehors de chez moi, hors de mon environnement personnel, je n’ai pas forcément envie de bloguer, et donc je reviens à la vie « normale », au début il me faut comme une réadaptation, et puis le pli revient vite et le besoin s’atténue. Finalement je me rends compte que ces coupures font du bien, et ravivent ensuite, au retour, l’envie de m’y remettre notamment parce que la blogo reste toujours active, malgré les départs en vacances. Et rebrancher l’ordi, retourner sur la blogo c’est retrouver les amis, et ça aide à digérer le retour, et le regret de la mer…

Il y a quand même un truc dont je voulais parler parce que cela m’a fait plaisir, mais je sais que le sujet porte à polémique. Tant pis, car après tout pourquoi devrais-je cacher ma joie ? Oui, quand j’ai ouvert mon ordi et que j’ai vu que mon blog de lecture était placé en 2ème place dans le classement Wikio catégorie Littérature, j’ai ressenti une certaine fierté. Je sais que beaucoup trouvent cela dérisoire, et je le conçois très bien, les classements ne sont que des classements, on y monte et y descend au gré des mois. MAIS en attendant cette petite nouvelle m’a fait plaisir, comme avoir la meilleure note à un devoir. Voilà c’était la minute auto-satisfaction, et j’avais envie d’en parler.

Pour revenir à un sujet plus sérieux, je voulais aussi parler du roman que j’ai commencé dernièrement et qui, déjà, m’apparaît comme un GRAND livre. Et franchement ça fait du bien. Depuis plusieurs semaines, les romans se succèdent et rien de bien palpitant. j’enchaîne les livres bof bof, et puis soudain la magie réapparaît. On ouvre le livre, on lit une page, puis 10, puis 100 et on sent que la mayo a pris. Le style, l’histoire… tout s’harmonise, et quel bonheur enfin !!! ce roman s’intitule La Couleur des sentiments et il m’obsède depuis que je l’ai ouvert.


Enfin, et parce que je n’ai pas eu le temps de le faire avant mon départ en vacances, il me faut faire le bilan de mon Défi lecture mené au mois de Juin. Revenons donc sur 3 semaines de défi. Sur les trois semaines, deux ont véritablement été suivies, la dernière a été entachée par les préparatifs pour les vacances, la petite voisine à faire réviser et la migraine, autant dire une fin de défi peu efficace. Cependant, voici le total final :

– 1228 pages lues

5 livres lus en entier et 1 dont j’ai pu finir la lecture.

17h40 lecture

Ce fut une expérience très intéressante, mais pas si simple que cela, car finalement je me rends compte que j’ai du mal à lire efficacement pendant plusieurs heures d’affilée. D’un autre côté ce bilan m’a permis de constater que, quand on a le temps, on parvient à lire un roman en quelques heures seulement, et cela m’a rassurée. Oui, je me suis dit que finalement il est possible de faire baisser sa PAL et peut-être d’en venir à bout !!! MAIS ! lire toute la journée, ou presque, demande une disponibilité, une concentration et provoque comme une vie entre parenthèses. Je retenterai sans doute l’expérience en septembre quand les enfants auront repris l’école et que, pour ma part, les copies n’auront pas encore fait leur apparition.