Vendredi 8 Juin : Ma PAL ou le temps des bonnes résolutions #4

18h28

Depuis que ma PAL est plus ou moins à jour (oui plus ou moins mais là je commence à saturer!) je sens comme une paix intérieure, l’impression de maîtriser alors même que le nombre affiché (637) frise l’indécence. On peut évidemment s’interroger sur la ou les raisons qui me poussent à acheter autant de livres, à en recevoir ou à accepter qu’on m’en prête. Ces interrogations sont légitimes et me traversent l’esprit bien souvent aussi, je vous rassure. Je n’ai pas de réponse claire à donner. C’est un besoin irrépressible, la crainte de ne pas retrouver le livre qui me fait envie à un moment M, le besoin de possession, le plaisir de vivre dans une maison qui regorge de livres, la joie d’avoir sous la main toujours le roman qui va correspondre à une envie, la curiosité aussi qui me pousse à découvrir de nouveaux auteurs, de nouveaux romans, de nouveaux univers. Finalement je pense que la curiosité reste la raison essentielle, comme celle de toujours chercher LE roman qui saura me plaire entièrement, qui me révèlera son mystère et donc indirectement me donnera une réponse à quelques unes de mes questions profondes. Il n’y a dans ces achats ni flagornerie ni vantardise, ni besoin de battre un quelconque record stérile. J’ai toujours acheté beaucoup de livres, et j’ai toujours fini par les lire un jour. Et puis j’aime les liens que les livres tissent entre eux, j’aime en sortant d’une lecture pouvoir commencer rapidement un autre roman qui pourrait faire un lien avec le précédent. Les livres se répondent. Et j’ai toujours en tête cette phrase de Daniel Pennac : « les livres sont patients », ils attendent que l’on soit prêts pour les lire et les apprécier, ils attendent le bon moment, et quand ce moment viendra je veux pouvoir les avoir sous la main.

Dans la vie je ne suis pas une personne raisonnable et je crois que mes façons de lire, et d’acheter des livres ne le sont pas non plus. Je cherche le bonheur présent, je refuse de me restreindre, de vivre petitement, comme beaucoup de personnes j’en suis sûre. Mes rapports aux livres et à la littérature s’inscrivent dans la partie la plus intime de mon être, j’ai toujours vécu avec cette nécessité de lire, de posséder des livres. Enfant, j’étais fascinée par le cagibi de mon grand-père qui renfermait du sol au plafond un nombre incalculable de livres, c’est resté une image très marquante de ma petite enfance. Alors oui, on pourra toujours me dire que je suis folle, que cette manie d’acheter tout ce qui me tente est bizarre, on pourra se moquer de mes tentatives plus ou moins vaines de faire baisser ma PAL, mais pour moi, c’est un débat sans intérêt, car la raison est ailleurs et que je suis sans doute la seule à réellement la comprendre, alors on pourra bien dire ce qu’on veut, chacun a son propre rapport aux livres, j’ai le mien, il est tel qu’il est, et sans doute seul quelqu’un qui me connaîtrait bien, depuis longtemps sera à même de le comprendre réellement, et si on ne le comprend pas, ce n’est pas bien grave.

28 réflexions au sujet de « Vendredi 8 Juin : Ma PAL ou le temps des bonnes résolutions #4 »

  1. moi je comprend, parce qu’il y a plusieurs genres de livres que j’aime avoir en stock en cas d’envie subite, seules mes finances et le manque de place m’empêchent d’en avoir autant que toi, mais continue de te faire plaisir tu as bien raison !!!

  2. C’est marrant parce que j’ai beau être une personnalité addictive et compulsive, j’ai une manière diamétralement opposée de gérer ma PAL, j’ai même envie de dire que j’ai une gestion psychorigide : elle ne dépasse jamais les vingt (je m’impose que ma PAL soit presque à zéro pour lancer un nouvel arrivage, sauf les partenariats qui rentrent dans la file en flux continu), les livres sont empilés dans leur ordre futur de lecture qui se base sur un savant algorithme fondé sur leur ordre d’arrivée, leur genre, si c’est un partenariat ou non, leur nombre de pages, et très rares sont ceux qui resquillent ! Je crois qu’une PAL de 650 livres m’angoisserait en fait, je n’arriverais pas à choisir (en fait, quand j’ai trop de choix, je buggue)

    • Oui visiblement nous n’avons pas du tout le même rapport aux livres. Chez moi ils ne sont pas classés, je les range où il y a de la place.Dernièrement j’ai tenté un classement mais je ne m’y tiens pas. Quant à avoir une PAL de 20 romans ça ne m’est jamais arrivé, je crois où alors il y a très longtemps avant que je gagne mon propre argent, mais ma mère m’a toujours acheté beaucoup de livres, et j’allais fouiller dans la biblio familiale, j’ai donc toujours vécu avec plein de livres à lire autour de moi, c’est sans doute pour cela que ça ne m’angoisse pas plus que cela. Mais je peux comprendre que cela puisse faire peur.

    • J’ai ma librairie à domicile 😉 ! C’est vrai que ne pas compter peut être une solution, mais paradoxalement j’aime bien faire des listes,ôter et additionner, ça me rassure et j’ai l’impression d’avoir l’esprit plus libre !

    • Merci Thomas.
      L’association argent/livre me désespère bien souvent, et désespère aussi mon banquier, mais tant pis, je préfère dépenser de l’argent dans les librairies que dans les magasins de fringues ou les bijouteries !

  3. Coucou ! Sharon ne sait pas du tout combien de livres elle a dans sa PAL, elle a renoncé à savoir. Jusqu’au prochain éboulement. Par contre, elle a corrigé 4891 copies cette année -et il lui reste encore trois paquets.

  4. je faisais sourire cette semaine en disant que, quand ça ne va pas, le fait de parler autour d’un livre, ou d’en acheter un ou deux dans une librairie me fait du bien, je me sens apaisée…il n’y avait aps de jugement, mais juste le petit haussement de sourcil de celui qui ne peut pas totalement comprendre…mais je m’en fous, je saisis parfaitement ce que tu veux dire, en soulignant le fait que tu as su retranscrire ici ce que je n’arrive pas toujours à expliquer clairement aux autres… les livres font partie intégrante de notre vie, tout simplement et heureusement qu’ils sont « patients » ! 😉

    • Oui heureusement que nos livres sont patients. Je comprends que nos achats multiples puissent étonner des gens qui ne lisent pas forcément beaucoup. Entrer dans une librairie, c’est pour moi, comme des enfants qui entrent dans un magasin de jouets 😀

  5. Je suis dans une période où j’essaye de me restreindre, parce que les livres sont patients, mais que de scrupules à en posséder de nouveaux alors que d’autres attendent depuis des mois et des mois. C’est bête comme pas permis mais je regarde ces pauvres livres qui végètent et qui voient arriver les nouveaux, j’imagine une petite larme sur leur joue parce qu’ils attendent d’être caressés et choyés à leur tour, et j’imagine leur tristesse à être abandonné dans un coin… En ce moment j’ai envie d’aller vers eux et de leur dire que malgré les apparences, ils comptent beaucoup pour moi 🙂

    • Arrête tu vas me faire pleurer 😉 ! Mais je couve mes livres amoureusement et je suis certaine que finalement ils se tiennent compagnie. Pendant ces jours de mise en ordre de ma PAL, je les ai saisis, feuilletés, j’en ai replacés certains, et cela a renforcé mon envie de lire.

  6. Tu aimes lire, tu aimes acheter des livres, c’est ton plaisir et tu aurais tort de te privé. Je t’envie de vivre dans ta bibliothèque personnelle. Moi aussi, parents ont toujours eu beaucoup de livres et je trouve que cela participe aussi à l’éducation des enfants. Continue !

  7. On ne se connait pas depuis très longtemps (quoique deux ans et demi ça commence à faire) mais je te comprend parfaitement puisque je ressens la même chose. C’est un vrai plaisir et un soulagement de t’avoir rencontrer car je commençais à me sentir anormal devant les réactions de mes proches ou de mes amis. Ils ne comprenaient pas (et ne comprennent toujours pas d’ailleurs) que je puisse accumuler autant de livres. Quoique depuis quelques temps mes parents ne me font plus de remarques par rapport à cette pulsion compulsive d’achats. Je fais d’ailleurs le bonheur de ma mère (grande lectrice devant l’éternel puisqu’elle lit une centaine de livres par ans) car entre ses emprunts à la bibliothèque (bibliothèque municipale qui se trouve à une centaine de mètre de sa maison) et les livres qu’elle me demande de lui prêter, elle peut assouvir sa passion à moindre coup.
    En fait, il y a aussi le fait que j’adore découvrir de nouveaux livres et de nouveaux auteurs, que j’ai un besoin irrépressible de changer de genre à chaque fois. De plus, je ne ferme jamais la porte à un genre littéraire car je me dis que je pourrais passer à côté d’un bon livre et d’un bon auteur. Voilà ce qui explique également notre PAL gigantesque: le fait de lire plusieurs genres littéraires fait que les possibilités d’achats sont multipliés car nous farfouillons dans tous les rayons consacré à la littérature.
    En ce qui me concerne, quand je vais dans ma librairie préférée, je fais le tour du département poche (de la lettre A à la lettre Z, au rayon polar et au rayon fantasy) et je vais même faire un tour dans le rayon jeunesse qui se trouve à côté. Ce qui fait que je passe parfois plus d’une heure dans la librairie.

    Voila, ce long commentaire pour te dire que ton billet fait du bien au moral car on se sent moins seul. Puis moi aussi, mon argent passe principalement dans les livres.

    P.S. A nous deux, je pense qu’on va pouvoir ouvrir une librairie.

    • On ouvre une librairie quand tu veux 😉 ! Merci Will, j’aime aussi voir tes billets sur tes achats, c’est important pour moi et c’est toujours intéressant de voir quels choix tu as fait, quels romans tu as dénichés. Ce qui tu dis concernant ta mère est intéressant, car le plaisir aussi d’avoir plusieurs livres à la maison, c’est le plaisir de prêter, et j’aime de plus en plus cela. Avant je n’aimais pas trop prêter mes livres, mais depuis que ma PAL atteint des sommets, cela me plait de plus en plus, j’aime faire des enveloppes et envoyer mes livres à des amies ou prêter mes livres à ma mère ou à ma soeur quand elles viennent chez moi. Je donne aussi certains livres à mon neveu de 15 ans. Finalement une fois que j’ai lu mes livres je me rends compte que je deviens moins possessive et que c’est une vrai bonheur de les faire découvrir aux gens que j’aime.
      Ce que tu dis de tes visites en librairie je pourrais le dire aussi, grâce au blog j’ai découvert notamment la littérature jeunesse, et je ne manque jamais de faire un tour au rayon jeunesse. A priori tous les genres peuvent m’intéresser, et la variété des genres est aussi importante pour moi car j’aime passer d’un classique à un bon Agatha, ou à un roman jeunesse ou jeune adulte. Avec le blog j’ai diversifié mes lectures, et cela m’a beaucoup apporté.
      Merci pour ton commentaire.

  8. Très bel article dans lequel je me retrouve …Sauf pour le nombre de livres dans ma PAL … déjà que je la trouve trop grande (ce qui va m’empêcher d’en acheter d’autres ? Non …)

  9. Moi aussi je te comprends parfaitement… Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis… J’ai ma PAL qui grandit, grandit et pourtant je suis incapable de résister à un livre qui me tente… Mais comme toi, je finis toujours par les lire… Alors finalement ou est le problème ?? Bon, pour le chiffre tu me bats :0) mais j’avoue que je ne suis pas comme toi, connaitre le nombre exact me stresserait de trop je crois… Je tiens une liste de mes titres, mais il y a un petit moment que je n’ai plus compter… J’ai toujours aimé les livres, aussi loin que je me souvienne ils étaient une part importante de ma vie… Tout mon argent de poche y passait, je n’avais envie de rien d’autre (et je n’ai pas changé, tu me mets un bijou, un vêtement, n’importe quoi mais je choisirais toujours un livre (ou plusieurs :0) et si j’ai besoin d’une petite consolation, d’un petit réconfort, que j’ai quelque chose à oublier c’est toujours dans une librairie que mes pas m’emmeneront… Là est mon bonheur, pourquoi le chercher ailleurs ??

  10. je n’en suis qu’à environ la moitié (300 + ou -…)
    alors oui je comprends! ma Pal consiste en un ammoncelemt de petites piles au pied de mon lit. … quand je me reveille ça me fait un bien fou de les voir et de me dire que vu le nombre « je serai heureu(se) encore  » …… et comme toi je vais souvent en librairie et je ne peux ressortir sans niuveaux livres. …et quand ca va pas fort : c’est un reconfort inegalable : mon prozac en quelque sorte. … et les livres ainsi reunis constituent un patrimoine culturel et affectif que je transmettrai un jour (lointain j’espere) à mes enfants qui le transmettront eux meme a leur tour. …..et ainsi la creation de cette bibliotheque trans generationnelle constituera le plus grand tresor que je puisse imaginer. j’aime cette idée faite de petits mots, de petites phrases, de petits livres qui, tous ensemble, deviennent une richesse inegalable. pour rebondir sur le lien contenu dans le poeme d’HUGO qui m’a renvoye vers toi, je crois profondement que « la liberte commence ou l’ignorance s’arrête »

  11. Les aspects de la possession et de la satisfaction d’un besoin à un temps T m’ont beaucoup parlé. Je pense que nos PAL augmentent chaque jour car chaque jour, nous découvrons de nouveaux livres ou alors des livres plus anciens que nous ne connaissions pas auparavant : nous ne pourrons jamais tout lire, alors autant lire ce qui nous plaît au moment où on en a envie, et éviter de se forcer à lire tel bouquin pour, justement, tenter de faire baisser notre PAL. La vie est constituée de petits plaisirs ; une bibliothèque bien fournie a un aspect rassurant et ce serait bien dommage d’en être effrayé :).

  12. Ok tu me bats, moi je m’approche de 500, cap que j’essaye de ne pas franchir ! Mais je me dis que j’ai une vie pour les lire alors tant pis ! J’aime avoir des piles de partout comme toi … Et tu es en train de me faire attraper le virus des achats alors que jusque là je m’en tenais aux bibliothèques … mon banquier te déteste ! 🙂

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s