Mercredi 18 avril 2012: S.T.A.R 4 (J12 et 13)

8h21

La journée d’hier fut finalement moins pire que je ne l’augurais avec une soixantaine de pages lues, mais avec le sentiment de m’éterniser sur le même livre depuis trop de jours. Plusieurs longueurs et développements me semblant quelque peu inutiles ont considérablement ralenti mon rythme.

Mais ce matin je me suis réveillée avec la ferme intention de mettre un terme à cette lecture. Pour cela il me fallait lire un peu plus de 70 pages, et… c’est ce que j’ai fait. Plus la fin approchait plus je me sentais portée par la nécessité de finir.

Je suis un peu déçue par ce roman mais je m’en expliquerai dans mon billet à venir dans la matinée sur mon blog.

Il me reste à présent à définir quel roman je vais commencer, sans doute un roman envoyé par une auteure et qui parle de George Sand et de Nohant, un roman qui devrait se lire avec plaisir et nostalgie.

S.T.A.R 4

5 réflexions au sujet de « Mercredi 18 avril 2012: S.T.A.R 4 (J12 et 13) »

  1. Rah, moi je traîne, 10 pages par-ci, 10 pages par – là…bref ça me défrise de sui peu avancer cette semaine…pourtant ce que je lis est pas mal…mais décidément je ne crois pas avoir le temps de me poser…

  2. C’est souvent bizarre pour moi de finir un livre, surtout un gros livre. J’ai la hâte de le finir comme s’il s’agissait d’une obligation, jusqu’au moment où je me dis « mais je suis tarée, rien ni personne ne me force à finir ce truc aujourd’hui ou demain » mais alors il est trop tard, j’ai du mal à reposer le livre. En plus je sais toujours ce que je vais lire après, et je suis impatiente de commencer un nouveau livre, alors qu’en réalité j’ai besoin d’un temps de respiration entre les 2. Que de dilemmes !

  3. J’espère rentrer de bonne heure pour me dégager un peu de temps pour lire avant le retour de monsieur qui va faire du sport ce soir…
    En même temps, je pense que tu vas avoir beaucoup de choses à faire d’ici samedi ! 😉

  4. Après un week end correct j’ai aussi un peu de mal à avancer cette semaine, j’ai lu un petit roman d’Anna Gavalda, L’échappée belle, avant de commencer un roman plus conséquent de plus de 500 pages et là je traîne. On verra bien vendredi!

Un petit mot sera le bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s