Vendredi 16 Novembre 2012 – 16h44

J’ai découvert ce magnifique tableau sur le blog de L’Ogresse de Paris et j’avais envie que cette femme emportée par sa lecture vienne illustrer ce billet.

Voilà plusieurs semaines que ce journal reste silencieux et il est grand temps de lui redonner un peu vie. C’est toujours avec un doux plaisir que je reviens à lui, comme un cahier sagement rangé qui attend que je l’ouvre. Il est discret et pourtant toujours disponible, en attente de mon bon vouloir et j’ai pour lui une réelle affection.

Sans rentrer dans des détails d’ordre trop personnels, je suis dans une période de remise en question sur plusieurs aspects de ma vie et de ma petite personne et bien évidemment cela concerne aussi mes lectures. Rien de dramatique (je rassure celles qui pourraient s’inquiéter, j’en connais quelques unes), mais depuis presque un an, et plus précisément depuis un certain cap franchi en janvier dernier, je sens que je suis dans une phase de réflexion. Pour l’instant cela ne touchait pas trop mes lectures, mais des aspects plus personnels. Or depuis quelques semaines, de nouvelles envies sont nées et me poussent à reconsidérer ma façon de lire. J’en avais peut-être déjà un peu parlé ici (je ne me souviens pas toujours de ce que je peux raconter ici ou là), et en cette fin d’après-midi j’ai eu envie de faire un peu le point.

L’envie de lire et de bloguer est toujours très présente, mais c’est davantage la manière de faire que j’essaie de modifier. Sans doute l’effet Rentrée Littéraire a fait que j’ai été, et plus encore que les années précédentes, portée à lire des romans fraîchement sortis en librairie négligeant ceux de ma PAL, et du coup ai-je de plus en plus l’impression de m’éloigner de MES lectures. J’ai surtout l’impression de ne plus choisir mes lectures. Enfin, ce n’est pas exactement cela, car les livres de la rentrée ou les SP que je reçois par le biais de partenariat sont choisis, mais ils demandent une lecture urgente qui ne coïncide pas toujours avec le bon moment. Pourtant des livres de la Rentrée ou reçus par le biais d’un partenariat m’ont vraiment plu, comme Home ou Blood Hollow, et je ne regrette vraiment pas de les avoir lus, mais je constate que mes propres livres passent en second. Je l’avais déjà remarqué et c’est pour cela qu’avec L’Or nous avons mis en place notre Objectif PAL Noire, mais je pense vraiment qu’il faut que je revienne à des envies de lecture plus impulsives.

Il ne s’agit pas pour moi de critiquer les SP ou les lectures communes (que ce soit entre blogs ou dans les Clubs de lecture) que j’apprécie les premiers parce que je pense qu’il est important de connaître ce qui s’écrit aujourd’hui et les secondes car j’aime le plaisir de partager une même lecture avec d’autres, mais j’ai juste envie d’une place à moi. Un peu comme dans un couple : on peut faire des activités avec l’autre, les apprécier, en avoir besoin, mais on a aussi envie parfois d’être seule et de faire des choses toute seule.

Ensuite je trouve que cela touche aussi le blog et qu’il perd de son identité (si identité il eut un jour!) ou du moins que le fameux adage : « dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es » finit par n’être plus tout à fait juste le et me concernant. J’ai toujours lu beaucoup de classiques, j’en ai encore plein à lire, mais je me rends compte que je n’en lis plus. Je n’ai pas lu Balzac depuis des mois, ni Sand depuis pfffff, sans parler de Stendhal et des autres. La faute n’en revient qu’à moi-même.

Concrètement je ne sais pas encore comment réellement remédier à cela. Je ne veux surtout rien programmer et en même temps ne renoncer à rien, ni aux challenges, ni aux LC qui m’apportent beaucoup. Il va juste falloir que je trouve un équilibre qui me satisfasse davantage. Car mon problème vient de ma curiosité qui me donne envie de tout lire et de tout découvrir, mais comme je ne lis pas 30 livres par mois (hélas cent fois hélas!!!), il faut bien que je trouve une façon de tout concilier. Les choses se mettront sans doute en place petit à petit. Il est indéniable que tenir un blog de lecture modifie un peu nos comportements de lecture : grâce à ma fréquentation des blogs j’ai découvert énormément de nouveaux auteurs et genres, je lis deux fois plus qu’avant, et puis j’ai été emportée par cet enthousiasme communicatif autour des livres et de la lecture. Non vraiment, je ne veux pas qu’on croit que je critique quoique ce soit car ce n’est pas le cas, c’est simplement une constatation que je fais après plus de 3 ans de blog et une envie de revenir à un moi-lectrice plus ancien, mais finalement cette envie rejoint mes réflexions plus personnelles sur ma petite personne. Parfois j’ai l’impression que c’est comme avec mes enfants, après 3 ans de congé parental où l’on s’adonne à ses enfants corps et âme, une fois qu’ils entrent à l’école, qu’ils commencent à rouler, on se dit : Bon et maintenant, je fais quoi, moi ? On est toujours dans l’euphorie de leur petite enfance, on s’enthousiasme de leurs progrès, on sourit benoitement à leurs propres sourires, mais il faut bien que nous reprenions aussi notre propre place.

Demain est un autre jour…

Publicités